Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Vague campement.

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Reikistien -> Reikist III -> Désert de Saorah
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Sep - 19:00 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

Neilerua s'avança avec toute la raideur exigée en cette occasion de transaction, autant dire qu'il se tenait pas droit. Le souffle des répulseurs du cargo faisait voleter sa cape et ses cheveux dans le pur style des choses dans le vent. Le sable n'atteignait heureusement pas ses yeux protégés par son demi masque mais sa bouche restait close pour éviter toute infiltration de particules malsaines. Les incubes qui ne protégeaient pas Nadia étaient à ses côtés, impassibles mais prêt à tout. La chaleur était presque insoutenable mais il fallait tenir.
Arrivés au niveau de la tente couleur sable, ils se penchèrent pour y entrer. L'intérieur était plutôt sobre. Le sol était nivelé mais pas en quelconques métaux, juste du sable solidifié. Des meubles volés ou d'occasion replissaient vaguement la pièce éclairée par l'unique trou dans la tente au dessus d'eux. Ce qui dénotait avec l'ensemble, c'était la trappe en adatonium protégée par un champ de force qui donnait accès au repaire de Juba le Hot.
Des mercenaires venus de différentes planètes surveillaient la trappe et les dévisageait de manière presque insultante. Un incube fit un mouvement pour réparer le tort fait à son maître mais celui-ci le stoppa d'un mouvement de la tête en sa direction. Il ne fallait pas tout mettre par terre. Pas après les pertes subies lors de l'attaque.

La trappe s'ouvrit enfin et apparut une sorte de limlaërt nain mais impressionnant quand même. Juba le Hot descendait de cette race. Il en était l'évolution, les Limlaörts. A la différence de leur congénère, les Limlaörts sont plus intelligents bien que plus petit. Exclu de la société humaine de part leur appartenance à une race de larve, ils durent se débrouiller pour survivre. Juba le Hot avait réussit à monter toute une entreprise d'arnaque sur les courses, lui qui les regardait tout le temps à la télévision. Au fur et à mesure il prit son importance et maintenant, il gère une bonne part des réseaux de paris et de courses sur Reikist III. Toutefois, son influence s'arrête là.
Après un effort pour se hisser au niveau de Neilerua, Juba demanda :


"Où est-il ? "

Neilerua lui désigna le cargo. Il fit signe avec ses doigts.

"Oui, je l'ai. "Prononça avec effort Juba qui fit signe avec son gros bras à un des mercenaires.

On tendit à Neilerua une valise assez volumineuse que les incubes allaient prendre quand Juba stoppa tout d'un geste.

"Je veux le voir. "

Neilerua se retira de l'entrée de la tente pour permettre à la larve de sortir. Le suivant, il sortit à son tour et fit un doigt en direction du poste de pilotage.

*J'espère qu'elle comprendra que c'est le signe*


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Sep - 19:00 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nadia Antarelli
Humaine
Humaine

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 254
Emploi: Pilote
Planète d'origine: Dahud
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Sep - 19:40 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

En attendant que Nei lui fasse signe, Nadia regardait le désert par la baie vitrée du poste de pilotage. Le paysage était absolument passionant vu qu'il n'y avait que du sable et une tente au milieu… Quand elle eut bien constaté que ouais la tente était bien pourrave, elle commença à se demander combien de temps allaient prendre les petites magouilles de l'eldar. Elle aurait bien discuté avec les incubes pour passer le temps, mais ces types la rassurait pas trop et elle ne savait pas comment ils pourraient réagir.

Au moment ou elle allait quand meme leur demander avec qui Nei négociait au juste, elle le vit justement ressortir avec un type, euh… en fait, elle savait meme pas trop si ça méritait d'etre appelé un type U_U

Elle leva les yeux au ciel en voyant le signe de Nei, mais avec un sourire en coin.


*C'est malin ça, vraiment !*

Elle lui ouvrit la soute.


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Sep - 20:49 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

Nadia semblait avoir compris. La porte de la soute s’ouvrit lentement pour laisser apparaître … Un vide des plus absolue ! Neilerua ne capta pas tout de suite la chose et encore moins Juba. Cependant, Neilerua fût un poil plus rapide que la grosse larve et ses mercenaires pour sortir sa Lame Noire et menacer l’énorme ventre de la limace. Les incubes bloquèrent le passage aux mercenaires qui hésitèrent à affronter ces soldats connus dans la galaxie pour leur force aux combats. Les guerriers qui se terraient dans la soute débarquèrent et se précipitèrent dans la tente pour en ressortir peu de temps après avec la valise qu’ils ouvrirent devant Neilerua. Comme celui-ci s’en doutait, elle était vide.

"Tu ne peux pas t’en empêcher … Où est l’argent ? "

Juba dévisagea l’eldar noir et esquissa un sourire de mépris. La pointe de la Lame Noire s’enfonça quelque peu dans le gras de la limace qui poussa un cri de douleur et de surprise.

"Mais ?! Ça va pas ?! Que t’arrive-t-il ? Tu ne rigoles plus aux plaisanteries ?
"

"Pas quand une légende est en jeu. Où est l’argent ? "

Juba écarta la lame d’un revers de son gros et gras bras et se tourna avec lenteur vers ses mercenaires :

"Apportez l’argent. On ne plaisante plus avec ses amis maintenant. Se retournant vers Neilerua : Tu vas quand même me dire où est mon pod ? "

"Il est sous tes yeux. "

L’holo-camouflage disparu et révéla un pod de toute beauté : deux moteurs à injections ioniques avec ailes de portances et coque rouge renforcée. Le cockpit avait la forme d’un œuf couché et écrasé au bout d’où partaient les fils conducteurs pour la direction. Les yeux globuleux verdâtres de Juba s’ouvrirent au maximum de leur capacité. Les guerriers, grâce à des ports antigravités transportèrent le pod au niveau de Juba qui n’en pouvait plus de soupirer d’aise. Il était en pleine extase devant une si belle mécanique. Il en pleurait presque.
Neilerua sourit devant l’émerveillement d’un de ses lointains amis qu’il ne pouvait détester et faisait tout pour les aider. Bien sûr, on ne trompe pas un eldar noir, mais Neilerua pardonna à Juba cette oubli de bienséance lorsqu’il vit les mercenaires de retour avec une valise qui semblait lourde et pleine, elle.
Les guerriers s’en saisir avant de vérifier le contenu ; 100.001 crédits exactement. Neilerua avait beaucoup insisté pour le 1.

Après les accolades habituelles et les formules de politesses passées, Neilerua et Juba se quittèrent. Le pod rejoignit le hangar souterrain et Neilerua le poste de pilotage, accompagné par sa suite d’incubes et de guerriers.


Dans la salle de pilotage, Neilerua s’adressa à Nadia :


"Un petit tour du côté de Reikist VI, ça te dit ? De toute façon, c’est toi qui conduis. Il faut que j’aille emmerder un ancien pote à moi qui s’est reconvertit dans la culture de Pavot, la drogue des défoncés. Il s’appelle Samoth. Mais qu’importe. Fais en sorte que nous y soyons pour demain soir. Le voyage ne doit pas être trop rapide, j’ai des affaires à régler dans la barge. "

Sans se soucier de la réponse, il quitta la pièce avec un mouvement qui fit tournoyer sa cape et lança avec un sourire en coin avant que les portes ne se referment :

"Dès que possible, rejoins-moi où tu sais ! "

Et il la laissa seul aux commandes. Enfin, pas si seul puisque cinq incubes étaient présents dans la pièce mais ne se souciait guère de sa présence. Ils restaient stoïque, le regard dans le vague.

Dans son repaire, Juba discutait avec un inconnu tout en noir aux oreilles pointus et au sourire carnassier. Son visage était caché par une capuche lui descandant sur les yeux. L'inconnu parla :

"Ainsi mon très cher Neilerua de rival aurait pour but de poursuivre le légende ... Intéressant. "

Juba fit mine de s'impatienter en laissant échapper un pet formidable.

"Oui, vous aurez votre dû pour cette information et pour le pistage de l'argent. "

L'inconnue se précipita vers Juba et lui trancha la gorge aussi pronfédément que possible. La larve s'écroula par terre en un grand bruit, répendant un liquide bleuté et l'inconnu s'échappa par la porte dérobée qui lui avait permis de s'enfuir et arriva au niveau de son raider camouflé pour s'y plonger et ordonner :

"A Commoragh ! Et vite ! "


Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 14 Sep - 21:44 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

[O_O Samoht ?! Mais c'est moi !!!?? XDDDD]
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadia Antarelli
Humaine
Humaine

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 254
Emploi: Pilote
Planète d'origine: Dahud
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Sep - 14:38 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

[je suis sensée répondre ou on clos ? @_@]

Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Sep - 18:09 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

t'as qu'à juste dire qu'elle fait décoller le vaisseau et qu'elle le met en pilote automatique puis tu me rejoins.

Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 15 Sep - 18:11 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

(et aller ! encore une partie de jambe en l'air pour fêter tout ça ! =_=' je veux pas dormir dans la cabine à côté de la votre moi...)
_________________


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Sep - 18:14 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

[mais non, c'est pas du tout ce que tu crois ! Au contraire ! je vais ... Mmm silence sur ce que je vais faire ]

Revenir en haut
Nadia Antarelli
Humaine
Humaine

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 254
Emploi: Pilote
Planète d'origine: Dahud
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Sep - 20:14 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

Faisant courir ses mains sur les commandes qu'elle commençait à trouver familières Nadia fit redécoller le cargo. (elle avait meme fermé la soute avant, si si ^_^) Elle n'était pas fachée de quitter cette planète qui avait l'air profondément ennuyeuse. Encore que si il y avait une ville quelque part ça serait peut-etre plus intéressant. Mais bon en s'en fout on est pas là pour faire du tourisme ^_^' Elle fit reprendre de l'altitude à son vaisseau, puis quand il fut suffisamment haut pour que ça ne soit pas dangereux elle rentra les coordonnées de R6 dans le navigateur, programma un itinéraire qui les amènerait là bas tranquillement sans trop se dépécher et rebrancha le pilote automatique. Sauf imprévu (des pirates de l'espace par exemple) elle n'aurait plus besoin de piloter en manuel avant un bon moment.

Elle se leva de son siège et sortit du poste de pilotage. Il lui fallut quelques minutes pour se repérer mais elle retrouva assez vite Nei. Elle rentra dans la pièce et referma la porte doucement. Elle attendit de savoir ce que Nei lui voulait cette fois. Est-ce qu'il avait encore un boulot à lui demander, ou bien est-ce qu'il pensait à autre chose ? <3


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Sep - 20:58 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

En attendant l’arrivée de Nadia dans la chambre, Neilerua avait commencé à faire un peu de rangement. (et oui, on a des esclaves, on est le chef mais on veut quand même faire soi même les choses ^^’). Les vêtements éparts rejoignirent le bac à linge sale qui était un conduit vers la salle de lavage où des esclaves s’activaient sur les saletés. Neilerua leur offrit les draps, quelques serviettes de bains et les vêtements de Nadia et les siens à laver. Il rangea un peu la pièce en ordonnant le bureau, ramassant les bibelots et des dossiers et les renvoyant à leur place originelle. Admirant son travail, Neilerua enleva son masque et le retourna dans ses mains. L’expression impassible qu’il dégageait le rassurait. Neilerua ne voulait absolument pas que l’on sache ce qu’il ressentait. Pour lui, s’était un manque de respect flagrant qu’il ne pouvait tolérer.
Il décida de se changer pour la discussion qu’il allait avoir avec Nadia. Enlevant sa chemise noire à manche longue, il choisit de mettre un T-shirt à manches courtes noire parcourus de runes eldars noires filées d’or et d’argent. Alors qu’il retirait son pantalon en cuir pour un autre en lin imitation zigaron, Nadia ouvrit la porte de la chambre et ils se retrouvèrent face à face, lui en calbut blanc Calvin Klein (original) et elle toute habillé mais un peu surprise par la tenue de l’eldar noir.
Sans se démonter, Neilerua finit d’enfiler son pantalon et s’adressa à Nadia en souriant et en lui prenant le bras et posant sa main gantée sur celle de gauche de Nadia :


"Merci d’avoir accepté mon invitation à dîner, vraiment. Si vous ayez l’obligeance de bien vouloir me suivre vers la salle de restauration. "

Ils parcoururent les couloirs de la barge pour arriver au niveau d’une salle richement décorée, haute de plafond avec un lustre en mains et crânes (que du naturel) qui éclairait par des bougies toute la pièce. Les murs étaient recouverts de tableaux volés et recherché dans toute la galaxie sauf celui au fond, qui était une immense verrière donnant sur l’espace. La table centrale était toute en longueur et en bois précieux pillé dans les stocks Yssiens. Elle était parsemée de couvert en or feuilleté et de mithril précieux. Le luxe était à outrance mais l’atmosphère chaude due aux bougies pour seul éclairage cachait cette ostentation.Déplaçant une chaise pour que Nadia puisse y prendre place, Neilerua s’assit à son tour à sa gauche, ne lâchant pas sa main.


"Les plats vont être servis. J’espère que vous n’avez rien contre la viande saignante ? "

Il plongea ses yeux dans ceux de Nadia qui pouvait le dévisager entièrement puisqu’il ne portait pas son masque. Sa main caressait la peau douce de la belle jeune femme. Il admirait l’impression de passivité et le charme que dégageait Nadia. Un esclave sommelier leur apporta une bouteille et versa le contenu dans le verre en cristal de Neilerua qui contempla la robe rouge du liquide, sentit l’odeur enivrante puis goûtât le fameux liquide. Il fit signe que c’était bon et le sommelier remplit leur verre respectif. Le sommelier se retira sans bruit alors que les serveurs commencèrent leur ballet pour mettre les plats sur la table.
Neilerua tendit son verre en disant :

"A nous, à l’argent et à Commoragh ! "

Et bût le sang contenu dans son verre avec délectation.


Dernière édition par Neilerua le Ven 25 Sep - 21:04 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Nadia Antarelli
Humaine
Humaine

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 254
Emploi: Pilote
Planète d'origine: Dahud
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Sep - 21:48 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

Le contact de la main de Nei sur sa peau était particulièrement agréable. Quand il voulut porter un toast Nadia suivit le mouvement et saisit son verre. Elle commença à le porter à ses lèvres, mais elle remarqua que le liquide avait l'air euh un peu bizarre, en fait plus épais que le vin qu'elle buvait d'habitude. Elle se méfia un peu (en matière de boisson quand on sait pas ce qu'on a dans son verre vaut mieux faire gaffe ! ça pourrait etre le truc d'Ely, je suis sure que c'est pire que de la vodka U_U) Elle n'en pris donc qu'une toute petite gorgée. Pendant un long instant elle n'arriva pas à mettre le doigt sur ce que ça pouvait bien etre, malgré que ça lui disait quelque chose… puis elle comprit tout à coup. Comme tout le monde ça lui était déjà arrivé de se couper et de lécher l'égratignure.

Elle essaya de pas faire la grimace, mais elle reposa son verre sans en boire plus. Elle regarda un peu désarçonnée Nei s'enfiler le sien avec un plaisir visible. Elle ne savait pas trop quoi dire alors elle se contenta de regarder l'eldar, profitant de ce que pour une fois il avait laissé tomber son masque qui cachait ses pourtant si jolis yeux.


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Mer 16 Sep - 19:09 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

Les serveurs retirèrent les cloches en argent des plats pour laisser apparaître des mets des plus succulents : cuisses de Gargath, tête de Zigaron, queue de Limlaërt, un Possac entier (sorte de poisson de Reikist II) accompagnés de diverses plantes et légumes volés au marché d’Ys. Les plats étaient présentés de manière la plus esthétique qui soit. L’odeur qui se dégageait ne donnait qu’une envie : se jeter sur le plat et tout dévorer.
Neilerua se servit une belle part de cuisse de Gargath bien saignante accompagnée de riz au curry (la cuisine japonaise a perduré !) Découpant délicatement la chair tendre du Gargath presque crue, il en avala une bonne partie. Il continuait de boire son verre et remarqua que Nadia n’avait que peut toucher au sien. D’un signe imperceptible de la main, il ordonna qu’on remplace le contenu du verre par du vin de première qualité : Château du Roy MMCLV provenant des caves d’un vendeur de vin Yssien basé sur Reikist VI qui avait eu le malheur de servir de défouloir pour le Cabale de la Lame Noire. Son maître voïvode et lui-même s’étaient joyeusement enfilé une bonne dizaine de bouteilles avant de repartir avec le reste de la cave du pauvre vendeur qui, d’ailleurs, avait fini noyé dans son propre vin.

Le repas se déroulait dans un silence presque mortel jusqu’au moment où un incube se rendit dans un coin de la pièce où siégeait un vieille orgue que Eth’ Ik s’était offert pour apprendre à Neilerua à en jouer. Neilerua s’était trouvé être un piètre joueur d’orgue mais il appréciait les mélodies qui pouvaient en sortir. L’incube s’installa dans le fauteuil (oui, le fauteuil) et parcourut un instant les claviers de ses mains. Puis, prenant son inspiration, il fit sortir une musique de l’instrument.


[cliquer sur la 14ième chanson (celle de 2min29)]
http://www.deezer.com/fr/music/orchestre-philarmonique-de-l-ortf/bach-mes-p…
[puis lisez la suite, pas trop vite, pas trop lent. A pause de la musique, faite de même.]
Cette musique qui avait traversée les âges et qu’affectionnait particulièrement Neilerua pour l’atmosphère qu’elle dégageait envahit bientôt la pièce. Le monde se ferma devant ses yeux et il se coupa de son environnement immédiat. Il laissa son esprit s’égarer dans les limbes de mondes oniriques où plus rien n’avait d’importance. Il s’égara et semblait en transe.
La demande qu’il allait faire se trouva être ridicule en comparaison aux actes qu’il voulait effectuer.

Reprenant peu à peu ses esprits dans le monde réel, il rouvrit ses yeux qui, inhabituellement, exprimaient une envie profonde de vivre. Il frémissait une flamme qui s’était éteinte depuis bien longtemps et qui en disait long sur ses intentions. Il ne pouvait pas reculer, il ne le devait pas. Cela rentrait dans l’ordre des choses et lui permettrait d’avancer dans sa quête. Un nouveau souffle l’envahissait. Le monde s’ouvrait devant lui et il ne tenait qu’à lui de partir à sa rencontre pour en posséder toutes les richesses.
Et Nadia faisait partie de ses ressources que lui offrait la vie et il ne pouvait pas la négliger. Les souvenirs noirs de son enfance à l’Académie ne devaient que rester des souvenirs et cesser d’interagir avec son présent. Sa décision était prise et elle était irrévocable. Nadia allait être son levier pour la conquête de ce monde qui l’appelait.
Le chemin allait être rude, parsemé de dangers et sûrement de morts, de sang et de souffrances mais qu’importe, il allait accomplir ce pourquoi il était né : la vengeance d’un peuple.
Quiconque se dresserait sur sa route en payerait le prix. Dût-il lui-même subir milles tourments pour arriver à ses fins. Son esprit fut envahit de pensées noires et d’idées abominables. Le sang qui coulait dans ses veines se mit à bouillir. Une rage de vaincre, de vivre le submergeait. Ses gestes furent assurés, précis. Il se sentait détendu.
Surprenant Nadia, il prit ses mains pour les mettre dans les siennes, avala un morceau de Zigaron (ce qui produisit un bruit assez guttural), se pourlécha les lèvres du sang pourpre qui coulait quelque peu et se mit à genoux devant Nadia en déplaçant sa chaise. L’atmosphère avait prit un nouveau tour et était maintenant étrange.
Prenant un air des plus graves, il lui dit
:

"Ainsi va se décider la part la plus importante de ma vie en ces instants délicieux.
Dès que je vous ai vu, j’ai sût que vous étiez celle que j’espérais en vain depuis bien longtemps.
Me feriez-vous le plaisir de devenir mienne ?
"

La surprise se lu sur le visage de la jeune femme. Il attendit la réponse la tête inclinée, comme le veut l’usage. Le monde allait connaître un bouleversement et la réponse de Nadia allait être déterminante pour se bouleversement. La musique s’arrêta pour laisser place à un silence glacial.


Revenir en haut
Nadia Antarelli
Humaine
Humaine

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 254
Emploi: Pilote
Planète d'origine: Dahud
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Sep - 21:35 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

"…"

Nadia ouvrit la bouche, mais aucun son n'en sorti. C'était un pur réflexe, parce qu'elle n'avait meme pas d'air pour parler ^_^' Malgré tout le cérémoniel que lui avait fait Nei, elle ne s'était pas du tout attendu à une telle demande. Son cerveau était en blackout total, et elle essayait d'abord de reprendre son souffle et de calmer les battements désordonnés de son cœur.

Pourquoi est-ce que ça lui faisait un tel effet, d'ailleurs ? Ca aurait du la gener plus qu'autre chose. Elle tenait beaucoup à sa liberté, et aimait trop les hommes en général pour se lier à un homme en particulier. Mais pourtant la réponse ne lui paraissait pas forcément évidente. C'était vraiment bizarre. Elle n'arrivait pas à réfléchir à la demande de Nei, mais en meme temps son instinct ne lui dictait aucune réponse… c'était pas pratique >_<


"Je…"


Elle était incapable de fournir une réponse cohérente, mais elle savait bien que Nei attendait @_@ Qu'est-ce qu'il allait penser ? Il allait croire qu'elle cherchait un moyen poli de lui dire non ? Mais elle n'allait pas dire non, enfin, peut-etre pas, enfin elle ne savait pas quoi ! @_@

Elle sentit d'un seul coup les mains de Nei autour des siennes, qu'elle ne sentait pas avant. Mais Nei la lacha et se releva sans la regarder. Ca y est, il croyait qu'elle refusait… Mais avant qu'il ait pu faire ou dire quoi que ce soit, Nadia tendait la main pour le retenir, tenir à nouveau les siennes. Sans savoir pourquoi, et sans etre sure d'etre entendue tellement sa voix lui paraissait bizarre, elle dit juste


"Oui"


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Mer 16 Sep - 23:35 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

Alors que Neilerua croyait tout perdu, il entendit faiblement mais entendit tout de même la réponse de Nadia. Elle acceptait. Elle voulait vivre à ses côtés pour le meilleur … Et pour le pire. Le monde allait prendre un nouveau tournant pour Neilerua. Sa vie allait changer. Il n’en croyait pas ses oreilles et pourtant quelqu’un acceptait de vivre avec lui. Il avait vaincu ses démons du passé en demandant ce qu’il n’avait jamais osé demander à Nüves. C’était un nouveau départ.
Nadia serait prête à tout pour lui, maintenant il en était certain. Et c’était ce dont il avait besoin pour accomplir sa vengeance.

Il regarda Nadia dans les yeux. Il plongea au plus profond de son âme. Il se perdit dans les méandres obscures de son esprit mais se trouva certain d’une chose : elle l’aimait. L’aimait-il ? Cela n’avait que peu d’importance. Elle sera d’une formidable aide lors de l’exécution de son plan. Les pièces commençaient à se placer sur le plateau de son jeu ; Devon, Nadia, son Cabale … Il lui fallait plus de pièces pour espérer battre le grand stratège qu’était Lord Asdreabul Vect. Car c’était contre lui que se battait Neilerua. Il le savait depuis que son père lui avait expliqué quel genre d’eldar noir c’était. Le premier coup porté par Vect fût contre son père, puis contre Nüves. Neilerua contre-attaqua avec son refus d’intégration dans son Cabale. La partie avait commencé depuis bien longtemps mais Neilerua n’avait jamais abandonné.

Il l’a prit dans ses bras et la serra longuement, trop désireux de montrer une joie qui ne l’emplissait que partiellement. Le sourire qu’il affichait mais qu’elle ne pouvait pas voir (ils sont entrain de s’enlacer) était l’expression d’un machiavélisme des plus sournois. Non pas qu’il ne ressentait rien envers Nadia, mais elle n’était qu’une représentation du bonheur qu’il aurait voulu et dont il s’était privé de part le passé. Il lui souffla à l’oreille :


"Je suis si heureux … Je ne pouvais rêver mieux. "

Il l’embrassa avec sensualité en lui tenant la tête dans ses mains. Les flammes des bougies vacillèrent et l’incube pianiste se retira. Les plats furent remportés et ils se retrouvèrent seuls, au milieu de la pièce, s’embrassant.

Le monde avait changé et ce n’était que le début.


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 17 Sep - 08:11 (2009)    Sujet du message: Vague campement. Répondre en citant

(Ouah ! allez un slow !! >o< dreeeeam is my reeeeeeality... kyaaa c'est trop mignon les enfants ! Papa Devon est fière de vous !!)
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:19 (2017)    Sujet du message: Vague campement.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Reikistien -> Reikist III -> Désert de Saorah Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com