Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Fin de soirée au Chat Botté

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Capitale : Elma -> Le Chat Botté
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Phil
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 180
Localisation: Le CIDRE
Emploi: Généticien (au chômage)
Planète d'origine: Elpa major
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 22 Juil - 18:20 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

Le Chat Botté était un restaurant à la mode en ce moment à Elma city, capitale d'Elpa Major. La bourgeoisie dans le coup venait s'y rendre le midi pour des rendez vous d'affaire, et le soir pour se détendre, discuter entre gens du même monde au son du rythme suave des ballades galactiques des derniers groupes à la mode invités en concert ultra privé. 
Le décorum de la salle de restaurant était tout simplement somptueux. Les murs étaient blancs, entièrement recouverts de plastique blanc incroyablement doux au touché. Les plafonds étaient hauts, les les arcs boutants parfaitement lisses donnaient à ce lieu des aires de cathédrale de pierre. Des alcôves avaient été aménagé dans des coins et abritaient des tables pour deux qui garantissaient plus d'intimité. On avait l'impression d'être à l'intérieur d'une grotte sous marine, ou d'un énorme coquillage blanc dont les parois intérieurs étaient recouvertes du nacre le plus beau et le plus précieux.
Les tables étaient ovales, toutes d'un blanc laiteux et les chaises épousaient la forme du dos tout en conservant une ligne agréable à l'oeil. Les gens qui fréquentaient ce resto bar étaient également à l'image de celui-ci, lisses et doux. Ils étaient tous beaux et bien habillés, les jeunes filles portaient des robes à la coupe trapèze en vinyle blanc et aux motif géométriques gris clair, et les hommes des combinaisons de hautes coutures, blanches également. Le chat botté était à l'image de sa clientèle qui était elle même à l'image de la cité : blanche et design. Le mode était au blanc, à la propreté, à la simplicité luxueuse et aux lignes épurées qui effaçait toute trace d'organisme pour ne conserver que l'escence pure de la forme la plus minime.

A cette heure tardive de la nuit, au 42ème étage de l'aile Nord du grand centre commercial d'Elma city, le Chat botté commençait à fermer ses petits yeux. Les clients étaient partis en laissant des petites fortunes, le groupe de musicien en provenance d'une petite bourgeade d'Elpa Minor avait été correctement remercié par la maison et finalement la douce lumière bienveillante de la devanture fue coupée.
Philibert quant à lui finissait de faire la plonge en cuisine tandis qu'Hugar était occupé à nettoyer les tables et à balayer la salle de restaurant. Le petit blondinet, debout sur un marche pied en plastique IKEA (cette firme prolifèrera même dans le futur) essuyait d'attraper les derniers couverts perdus au fond de l'évier plein de savon et d'eau sale tout en esseyant de conserver ses manches de blouse retroussées jusqu'aux coudes, hors de l'eau crasseuse. Une fois toute la vaisselle lavée et rangée sur un égouttoir géant, Philibert entreprit de fermer le robinet d'eau chaude et d'enlever son tablier trempé. Il l'accrocha à un porte manteau pour le faire sécher et essuya ses mains sur un torchon. Dans le coin il remarqua une petite broderie grise représentant le logo du restaurant, la silhouette épurée d'un chat et d'un papillon.  Il sourit, donner vie à ce restaurant n'avait pas été une mince affaire, et aujourd'hui il était heureux, complètement paisible et serain. Les affaires tournaient, l'argent rentrait correctement et même si ici la vie était chère, il pouvait mener sans soucis sa petite vie en couple tout en gardant foi en l'avenir.
Philibert détroussa ses manches et tout en commençant à déboutonner sa blouse il retourna dans la salle de restaurant.


"Et voilà c'est fini ! Tu as besoin d'un peu d'aide ?"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 22 Juil - 18:20 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 14:52 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

La soirée avait été difficile, comme d'habitude. Les gens s'étaient succédés pour manger ou boire un coup en laissant de gros pourboire, et maintenant, il fallait tout ranger !
Mais heureusement, Phil était là, et il était d'une grande aide, en plus d'être un amoureux exceptionnel. Il faisait la cuisine (de délicieuses pâtisseries surtout ! ^_^) et la plonge quand la soirée était finie. Bien sûr, il n'était pas tout seul, et une douzaine de robots ultra-perfectionnés l'aidaient dans cette tâche. Ils avaient achetés ces robots petit à petit, quand les sous commençaient à rentrer. Certains servaient à couper les aliments, d'autres à les cuire, les colorer, etc... Au final, des petites assiètes blanches sortaient de la cuisine, remplies de jolis petits plats colorés. Phil les posaient enfin sur la desserte, qui donnait directement sur la salle de restaurant. Alors, Hugar les prennaient et les servaient à chaque client.

Hugar était grand et svelte. Ses beaux cheveux blonds argentés s'accordaient parfaitement à son grand smoking blanc et son long pantalon noir. Enfin, il portait de grandes chaussures noires pointues. Il portait un grand plateau argenté du plat de la main et un linge blanc immaculé sur le poignet. Il était souriant et chaleureux.
A priori, les clients adoraient ce petit couple mignon et charmant, et ils leurs rendaient bien.

Maintenant, les clients étaient parties et les machines éteintes. Seuls restaient Phil et Hugar. Ce dernier nettoyai la grande salle de restaurant en passant le balais et un coup de chiffon sur les tables. Pendant ce temps là, Phil faisait la vaisselle.


"Oui, j'ai bientôt fini ! Et toi ?"
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Phil
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 180
Localisation: Le CIDRE
Emploi: Généticien (au chômage)
Planète d'origine: Elpa major
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 23:22 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

Philibert s'approcha d'Hugar et l'aida à monter des chaises sur les tables. Il avait toujours à coeur de l'aider dans toutes les situations et se dépêchait de finir rapidement son travail pour aller l'aider. Il se sentait bien avec lui, à vrai dire c'était le seul humain avec qui s'entendait. Quand il venait en cuisine le chercher pour aller saluer des clients qui insistaient pour remercier le chef, il se sentait mal à l'aise et se contentait de sourire en espérant cacher sa gène. Il était plus à l'aise avec les robots en cuisine, il se sentait plus proche d'eux que des êtres vivants. Non pas qu'il soit un robot lui aussi, Phil est bien un être de chair comme tout le monde, mais c'est au niveau de la façon de penser qu'il ne suit pas. Même les machines les plus simples qui servaient à couper les légumes en petits dé possèdaient une intelligence artificielle qui les rendaient dociles et compétentes. Elles résonnaient de façon linéaire, fluide. Leur esprit avait été programmé par des créateurs viviants et celui de Philibert avait été fait pareillement. Les créatures vivantes quant à elles faisaient parfois des choses inutiles, ou bizarres, prenaient des voies beaucoups trop longues ou complexes pour parvenir à un objectif alors que d'autres plus simples existaient. Et même s'il avait l'apparence d'un jeune ado blond conservant encore les rondeurs de l'enfance, il ne comprenait rien à l'esprit humain et par celà ne pouvait s'intégrer à la communauté des hommes.

"Oui, la vaisselle est terminée. Tu sais j'ai bien réfléchi et si je m'en sort plutôt bien en cuisine c'est uniquement grâce aux robots, ils m'obéissent et allègent mes charges, tandis que toi tu es tout seul à la commande et chaque soir tu es épuisé. Je n'ai pas envie qu'on mettent des robots à l'accueil, ils le font partout ailleurs et ce n'est pas original et souvent ils plantent. Je pense que tu aurait besoin d'une autre présence humaine pour t'épauler."

Il baissa les yeux et son regard se fit triste.


"Et puis les humains préfèrent toujours s'adresser à leurs semblables c'est certain..."


Phil posa sa main sur l'épaule d'Hugar, c'était une façon timide de lui communiquer un peu d'affection. Le seul qu'il comprenait à peu près était Hugar, et même s'il était surpris tout les jours, il ne s'ennuyait jamais. C'est ce qui est incroyable avec les hommes, ils sont incapables de refaire exactement deux fois la même chose à l'identique.

"Je suis bien là où je suis et ne pas avoir de pause ne me gène pas vraiment, mais toi tu en as besoin parce que tu es... plus fragile je crois..."


 


Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 24 Juil - 08:09 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

Hugar était touché par ce geste d'affection. Il répondit :

"C'est vrai que je suis épuisé, mais te voir comme ça me réchauffe le coeur, et me fait vite oublier cette journée de travail. Après tout, je rêvais d'ouvrir ce lieu avec toi, qu'importe le prix à payer. Et maintenant, je suis heureux qu'on ai réalisé notre rêve."

Il posa son balais contre une table toute proche, et prit Phil dans ses bras. Il lui susurra à l'oreille :

"Merci infiniment pour tout ce bonheur mon amour."

Il se redressa et lui indiqua une chaise à côté d'eux, montrant sa volonté qu'ils aillent s'asseoir pour discuter ; ce qu'ils firent.

"Tu sais, ton idée d'embaucher quelqu'un n'est vraiment pas bête. C'est vrai que je suis débordé, et une aide serait la bienvenue. Le fait d'avoir employé un robot au bar m'a déjà déchargé énormément, mais je pense qu'un deuxième serveur serait utile, et puis, nous pouvons nous le permettre financièrement !" Dit-il en souriant.
"Qu'en penses-tu ?"
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Phil
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 180
Localisation: Le CIDRE
Emploi: Généticien (au chômage)
Planète d'origine: Elpa major
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 24 Juil - 19:36 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

"Oui... je crois que c'est une bonne idée. Peut être simplement le soir pour commencer ?"

Il avait proposé cette idée comme ça mais en même temps il se sentait un peu anxieux et avait peur d'embaucher quelqu'un qui ne convienne pas vraiment. Ils s'étaient toujours débrouillés seuls, mais le restaurant avant gagné tellement d'influence qu'ils avaient besoin d'un nouveau serveur.
Et puis Philibert était un peu jaloux, alors s'il pouvait trouver un type qui travaille bien mais qui est moche comme un pou, alors ça serait tout bénèf ! Une lueur malicieuse s'alluma dans son regard.


"Je me charge de faire passer l'annonce, je te présenterai les candidats que j'aurais trouvé."

Il se releva d'un bond et embrassa Hugar sur le front. Il avait l'air d'aller beaucoup mieux et semblait tout à coup plus vif et plus joyeux. Il s'assit sur les genoux de son amant et l'embrassa tendrement. Il lui murmura à l'oreille :

"Rentrons à la maison maintenant ! Tu veux que je conduise ? Tu es fatigué..."


Il lui caressa ses cheveux blonds, ses gestes étaient doux et suaves, gorgés d'amour.


"Reste assis, je vais chercher ta veste dans le casier."

Il l'embrassa sur le front et partit en courant dans la cuisine. Ses pas résonnaient sur le sol de marbre blanc et s'éloignaient. Puis on entendit le jeune cuisinier siffloter joyeusement une chanson populaire à propos de prêtre et de tarte. Tout à coup on vit sa petite bouille sortir par la fenêtre qui servait à passer les plats de la cuisine au serveur. Il semblait rayonner comme un petit poussin jaune rôtissant sur un panneau solaire.

"Viens voir ! J'ai quelque chose pour toi ! J'ai oublié de te le montrer tout à l'heure !" (toi le pervers derrière l'écran n'imagine rien)

Son visage disparu puis on entendit à nouveau sa voix lointaine qui résonnait et se cognait aux murs lisses.

"Je t'aaaaaaaaaime !!"


Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 24 Juil - 21:45 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

*Kyaaaaaaa il est adoraaaaaable !!!! TT_TT*

Ce petit blondinet comblait vraiment Hugar. Il était si attentionné ! Hugar avait un sourire jusq'aux oreilles. Il se leva et marcha donc vers la cuisine, comme Phil l'avait demandé. Il y alla en marchant doucement et en rigolant.
Il entra par la grande porte et chercha son petit amour du regard.


"Phil ? Où es-tu ?" Dit-il en rigolant

C'est vrai qu'il avait hâte de voir cette fameuse surprise, mais il avait peur que Phil se fatigue a faire toujours plaisir à Hugar. En tout cas, après cette longue journée, il avait très envie de lui faire un gros câlin ! =D


_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Phil
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 180
Localisation: Le CIDRE
Emploi: Généticien (au chômage)
Planète d'origine: Elpa major
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 00:32 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

"Je suis là ! Ferme les yeux."

Il était à 4 pattes par terre et était en train de fouiller dans un placard sous un plan de travail. Il semblait avoir des difficultés à sortir un objet fragile et assez encombrant qu'il avait caché au préalable. Il sortit une grosse boîte en carton assez haute, entièrement blanche avec le logo du chat botté imprimé en argent. Une fois qu'il l'eu posé sur le plan de travail il demanda à Hugar d'ouvrir les yeux.


"J'ai fais ça rapidement pendant ma pause ce matin, mais je n'ai pas pu te le donner plus tôt parce que ce soir on a été littéralement débordé de monde. Je suis désolé, ce n'est pas grand chose..."

Hugar semblait troublé, Phil se dit qu'il devait se demander ce qu'il y avait. Il lui sourit

"Ouvre le, c'est pour toi."


A l'intérieur de la boîte à pâtisserie du chat botté, se trouvait un gâteau. C'était sans doute la plus incroyable et étrange création de Philibert. Il semblait vaporeux, mais vraiment vaporeux, on aurait dit qu'il avait une nuage rose à l'intérieur d'un cube blanc aux bords arrondis. Ce n'était pas vraiment comme une barbe à papa, mais véritablement comme un nuage. Le moindre courant d'air le faisait trembler. Il une vague forme de coeur, car le souffle d'Hugar le faisait frisonner, et plus étrange encore il paraissait changer de teinte très lentement. Il ne virait pas au vert, mais ondulait dans les nuances de rouge et de rose framboise. Cette vapeur rose était parfumée au citron et à la framboise, mais l'intérieur était plus étonnant encore. Un noyau de chocolat et de pistache se cachait au centre de la boule de nuage. Cette partie plus dure, avait la texture de la plupars des mousses et était recouverte d'une fine couche de génoise nappée de chocolat et incructé de pépites de framboises. Philibert n'était pas vraiment conscient de ce qu'il venait de faire, et n'avait pas encore saisi le potentiel de sa création.

"J'en ai déjà fais plusieurs prototypes à la vanille, au caramel et aux marrons, mais je crois que celui-ci te plaira plus. J'ai voulu incorporer un message ou décorer la masse nuageuses avec des éléments en sucre mais c'est trop lourd et ça fait tomber la vapeur."


Il eu un instant de silence, Philibert se mordait la lèvre inférieure. Il était à la fois gèné et en même temps insatisfait de sa performance.

"Je voulais te l'offrir pour fêter les 272 jours que nous avons passé tout les deux à nous aimer tendrement, mais j'ai 2 heures de retard, tu veux me pardonner ?"


Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 14:46 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

Hugar n'en revenait pas. Il s'attendait à tout sauf à ça !  C'était tellement adorable !!
Il se sentait un peu coupable de ne pas être aussi attentioné que lui, mais c'était si kawaaaaai ! >_< !
Hugar ne savait pas quoi dire, alors il prit Phil dans ses bras.... très très fort !

"Ah ! Je t'aime mon amour !!! Tu es si mignon !!!"

Phil montra qu'il était temps de manger ce gâteaux.

"Ca me fait mal au coeur de détruire une aussi belle chose, mais puisqu'il le faut !" Dit-il en souriant.

Une fois dans sa bouche, il sentit le mélange couler doucement sur sa langue, dans une suave saveur de fruits rouges. Le nuage rosé se liquéfiait lentement  et créait une sentation toute particulière. Enfin, le coeur au chocolat était un véritable nirvana de saveur. Les petites pépites étaient remarquables !


"Oh mon coeur ! C'est si bon !!!"

Une idée lui traversa l'esprit.

"Je sais ! On va commercialiser ton gâteau ! Il est si extraordinaire ! Appellons-le.... le nuage d'amour ! Gaaaaa ! "
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Phil
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 180
Localisation: Le CIDRE
Emploi: Généticien (au chômage)
Planète d'origine: Elpa major
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 16:28 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

Hugar attrapa Phil par la taille et le hissa sur le plan de travail très blanc et propre ou il s'assit docilement, les mains sur les genoux et balança doucement ses pieds. Il lui fit un bisou et consentit à tester le gâteau sous le regard impatient de son amant. Philou était très inquiet, il avait peur que son prototype ne soit pas au goût du joli sélénite. Il attrapa un cuillère dans un égouttoir à côté de lui et la lui tendit. Hugar le remercia et dans un espace de temps qui paru interminable, il la plongea dans la crème rose puis la porta à sa bouche.

"Alors ?"


Hugar sembla adorer autant le design du plat que le goût qu'il avait, et il fut immédiatement propulsé au 7ème ciel de l'orgasme gastronomique. Il était à peine en train d'amorcer une descente pour se calmer qu'il lui balança du tac au tac un projet de commercialisation. Philibert fut tout à coup très troublé et passa ses doigts sur ses lèvres comme à chaque fois qu'il réfléchissait ou était en état de stress (ça le stress de réfléchir, cherchez pas).

"Ou... oui pourquoi pas. J'ai envie d'agrandir la carte des desserts, et même si à la base j'étais parti pour en faire une glace... Tu comprend, c'est encore un prototype, je ne suis pas sur que... Enfin on va esseyer, après tout si ça te plait, ça devrait plaire aussi aux clients. Tu as des goûts très recherchés et tu n'aimes que les bonnes choses..."

Il fût soudain tout rouge car il venait de comprendre la valeur de ce qu'il venait de créer, et sa propre valeur à lui par la même occasion.

"C'est d'accord ! Ajoutons le à la carte !" Dit-il d'un ton très enthousiaste. "Nous ferons ça demain matin, en attendant nous avons besoin de sommeil."

Il sauta du plan de travail et couru chercher leurs vestes dans un casier qui leur servait de vestiaire. Il était si heureux qu'il ne faisait pas attention ou il mettait les pieds et manqua de peu de marcher sur un petit robot occuper à désinfecter le sol qui lui balança toutes les insultes qu'il connaissait en binaire. Philibert n'y prêta pas attention et ouvrit la porte du casier. Dans le petit espace en forme de gros tupperwear antigravitationnel (pour pas que ça se froisse), se trouvait un blouson en vinyle banc à la forme à la fois ronde et épurée, qui appartenait à Philou. Il mit sa veste et détacha le second manteau du cintre. C'était celui d'Hugar, il était taillé dans une fourrure d'animal à poil court et incroyablement doux et chaud. C'était sans doux du Zigaron, une sorte d'hermine géante carnivore vivant dans des terriers sous les glaciers de Kaliash, et bien que ce soit une sale bestiole pour tout les aventuriers qui se sont baladés un peu trop près des terriers de Zigaron, ça restait un produit de luxe qui avait dû valoir une petite fortune.

Phil apporta son manteau à Hugar et ensemble quittèrent le restaurant par la porte de derrière qu'il verrouilla en posant sa main droite sur un panneau de commande qui reconnu ses empreintes et la puce qu'il avait implanté dans le poignet. Cette puce restait une des inventions les plus remarquables de ce siècle. Elle contenait l'identité du porteur, ses coordonées banquères, ses informations médicales, lui servait de pass, lui garantissait le wifi partout et faisait à peu près n'importe quoi sauf presser les légumes. Évidemment si on cherchait à voler la puce de quelqu'un on lui coupant le bras ou en lui extrayant la puce, le vol était automatiquement détecté et la puce se verrouillait et s'autodétruisait. Ce système s'était développé un peu partout à Elpa et était aujourd'hui rendu obligatoire par l'état pour simplifier la vie de tout le monde.

Ils se rendirent dans les sous sols du centre commerciale d'Elma et allèrent chercher leur véhicule à la place qui leur était réservé parmi celles du personnel de la galerie commerciale. C'était un petit air speeder civil tout ce qu'il a de plus commun à Elpa. Blanc, léger, deux places et un coffre, fonctionnel mais pas particulièrement rapide, il s'agissait d'un véhicule relativement standard et adapté aux besoins quotidiens de la classe moyenne d'Elma.


"Je conduit, assis toi."


Phil posa son poignet sur la poignée et après un petit touip touip satisfait, la portière bascula et ils s'assirent à l'intérieur. Philou conduisait depuis peu de temps, et c'est les mains moites qu'il serra dans ses paumes une manette de commande semblable à celle d'une playstation.


*Ça va aller, surtout rester concentré et ne pas faire comme l'autre fois... ghaa ! non pas comme l'autre fois !! @_@*

Il posa son poignet sur la borne de contact et le moteur démarra en ronronnant doux doucement.


"Ça va aller, je te promet que cette fois ça va aller."

Il papouilla une combinaison de quelques croix-triangles-ronds assez compliquée pour être digne d'un tekken, et lentement le véhicule se souleva d'une trentaine de centimètres au dessus du sol en vrombissant comme un chat.


*Le plus dur est fait !! Maintenant rentrons à la maison ! @_@*

(youpi !! J'ai fais un post pas niais !! lomi potter s'envole sur son manche !   )


Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 18:06 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

[Youhou ! Ca sent la fin de topic :D]



Nyapuh ! Ils étaient en route pour la maison ! C'était Philou qui conduisait, chose somme toute assez rare, surtout depuis un léger incident la dernière fois... Mais Hugar avit quand même confiance.

Ils naviguèrent sur une sorte d'autoroute automatisée que des milliers de personnes empruntaient en même temps qu'eu. En gros, c'était un vrai foutoir...

Hugar tourna la tête et vit son bel amant conduire. Il était beau, quoiqu'un peu stressé, et.... oh ! Tendu...
Hugar sourit et hocha la tête. Phil était très concentré.


*Pourquoi ne pas en profiter après tout ? ^_^*

Hugar se baissa et Phil lui demanda ce qu'il faisait, sans détourner son regard de la route.

"J'ai fait tombé un truc."

Sur quoi, il se tourna encore et alla passer une main sur la cuisse de Phil, comme pour s'appuyer pour retrouver son équilibre. C'est alors que ça main glissa sur le pantalon en vinyle de Phil "par accident", et il sentit une bosse, comme il le pensait. D'un geste habile, il défit donc la petite et discrète fermeture. Il sentit le corps de Phil se braquer, mais pourtant il ne pouvait pas lâcher le "volant".
A l'aide de son autre main, Hugar facilita les choses et commença à effectuer son petit cadeau. Phil frissonnait et poussait des petits gémissements.
Sous ses pieds, Hugar sentait le léger vrombissement de la voiture.
Soudain, le corps de Phil eu un profond soubresaut, assez impressionnant, et poussa un gros soupire, plein de satisfaction. Hugar fut tout de même surpris, comme d'habitude, une sorte de réflexe. Puis il redressa sa tête, regarda Phil avec un sourire et déglutit.
Phil le regardait avec des yeux gros comme des soucoupes.


"Ha ha ! Tu verrais ta tête !"



Hugar se redressa.

"Tient ! Je crois bien que nous sommes arrivés ! Félicitations !"

Alors, dans un gros soupir, Phil se faxa dans son siège comme un truc tout mou et visqueux, le visage empreint d'un magnifique sourire, quoique un peu baveux...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Phil
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 180
Localisation: Le CIDRE
Emploi: Généticien (au chômage)
Planète d'origine: Elpa major
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 26 Juil - 13:14 (2009)    Sujet du message: ça sent surtout l'oignon... Répondre en citant

Philibert portait toute sa concentration sur la voie lumineuse et les centaines d'autres speeders qui rentraient tranquillement chez eux en créant des bouchons et parfois froissaient quelques tôles. A vrai dire il avait déjà un petit accrochage la semaine dernière et le speeder sortait tout juste de chez cette enflure de mécano qui leur avait soutiré tellement de fric que leur puces biométriques fumaient encore. Philou tenait fermement la manette et plissait les yeux pour se forcer à rester attentif au trafic alors que la fatigue le gagnait lui aussi.

Soudain Hugar fit quelque chose de bizarre, sans doute n'aimait-il pas que Phil reporte toute son attention sur la route et néglige toute forme de conversation, quoi qu'il en soit il fit quelque chose de très osé et surtout de très dangereux. Le jeune conducteur commença à paniquer lorsqu'il sentit un truc blond le palucher et prendre possession de son pantalon.

"Arrête !! (trad : Yametéééééé !! >.<) Naaan pas maintenant Hugar... je... je conduit !"

Il gesticula sur son siège pour essayer de se dégager comme il pouvait tout en continuant de pousser des petits cris de panique. L'air speeder prenait des virages bizarres et de loin on aurait dit qu'il était conduit par un mec bien beurré (ce qui était exactement le cas, au sens propre). Il manqua de peu de faire un tête à queue (ce qui est très dommage pour lui) et finalement il réussi à se stabiliser à quelques mètres de leur immeuble au beau milieu d'une rue déserte éclairée par de grands lampadaires dégageant une douce lumière blanche. L'air speeder se posa doucement et éteignit automatiquement ses phares. A l'intérieur de l'habitacle Phil était en nage et respirait difficilement. Hugar qui avait toujours le visage posé sur ses cuisses, ne consentit à relever sa tête que lorsque le corps de Philou fut agité de spasme et poussa des hurlements de plaisir. Un passant en motojet se ranci abondamment l'œil avant de filer. En même temps quelle idée de se tailler des pipes dans un speeder décapotable tout en croyant rester discret...

Lorsqu'ils eurent fini, on entendit dans la rue calme des portières claquer et le touip touip satisfait du véhicule à qui on donnait congés pour la nuit.
Philibert avait du mal à tenir sur ses jambes et avait beaucoup de difficultés à calmer sa respiration, ce qui est normal quand on vient de se taper la peur et la pipe de sa vie dans le même quart d'heure. N'importe quel cardiaque y serait resté au moins dix fois.


"Ne refait plus... jamais... ça quand je... conduit... s'il te plait..." Réussi à articuler Philibert en se tenant la poitrine.

Ils avancèrent vers l'immeuble et Hugar se mit à rire doucement en posant son poignet sur le détecteur de puce qui déverrouilla la porte du hall. 

"Je suis sérieux ! On aurait put se tuer ! Hé attend moi !"


Il le suivit en courant mollement dans le hall d'entrée, puis le rejoignis dans l'ascenseur en forme de gros cylindre de verre.


  


Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 26 Juil - 13:26 (2009)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté Répondre en citant

La situation amusait beaucoup Hugar, et même si Philou râlait car il avait eu peur, Hugar savait qu'il avait adoré ça.^_^
Une fois devant la porte argenté de leur appart', Hugar passa son poignet sur un petit lecteur accroché au mur, et la porte s'ouvrit dans un bruit d'air relâché et se referma sitôt les deux individus rentrés.

Hugar lâcha un profond soupir.


"Ha ! Voilà une bonne journée qui se termine ! Allons nous reposer !"


[Fin du topic ! une pensée pour Armand... ]
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:20 (2017)    Sujet du message: Fin de soirée au Chat Botté

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Capitale : Elma -> Le Chat Botté Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com