Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Retour à Babosland !!
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Yssien -> Ys -> Capitale : Riahnon -> Palais du souverain
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elyäh Ethylercan
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 148
Localisation: Au pouvoir...
Emploi: Big Boss
Planète d'origine: Ys
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 23:43 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

C'était...une merveilleuse journée -_-'
Encore allongé dans son immmmmmense pieu couvert de cousins et de draps de soie ( de la région de Cian bien sur ^^ ) Le roi ouvrit les paupières avec difficulté, et fut aveuglé ni une ni deux par la lumière du jour. Il ne faisait pas particulièrement beau, mais quoi qu'il en soit...c'est toujours une épreuve difficile que de se tirer des bras de morphée...
D'autant plus que le monarque avait passé la plus grand partie de la nuit à bosser et à parler affaires avec certains membres du conseil, et l'autre à se détendre un peu avec sa soeur...c'est à dire à se bourer la gueule dans le sens le plus large du terme.

Autant vous dire qu'ils n'avaient pas chaumé, et que même si les Yssiens sont connus pour tenir particulièrement bien l'alcool et la drogue...je préfère avouer tout de suite qu'une fois n'est pas coutume...et que les deux elfes étaient complètement fracassés.
Mais quoi de mieux pour oublier quelques heures le stress de la vie de souverain ?

OUvrant donc les yeux - avec je vous l'accorde quelques difficultés - Ely replongea directement sou son oreiller en poussant un grognement  ( digne de lui -_-' ). Ce bruit plus que bestial - qui devait vouloir dire " putaindebordeldemerdequiaoublierdefermerlesrideaux " - ne manqua pas de réveiller Anaria...qui était couché juste à côté de lui. Sans que notre cher Ely d'amour eut le temps de préparer la moindre contre attaque, la jeune femme attrapa la couette, tira un coup sec et s'enroula dedans avec un rapidité déconcertante, laiçant le roi à moitié à poil, en proie à une affliction des plus remarquables. Le jeune homme se redressa, papillona quelques minutes avant de remettre ses idées en place. La présence de sa soeur dans son propre lit ne le surpenait pas, il avait l'habitude maintenant de la voir squatter sa chambre comme si c'était la sienne -_-'

Se levant doucement, il quitta la pièce en essayant de faire le moins de bruit possible - ce qui lui demanda un effort considérable vu l'heure matinale et l'état de sa gueule de bois - Une fois qu'il eut fermer les lourdes portes, un laquais lui apporta sa robe de chambre, et le monarque put se rendre dans l'une des salles de bain de sa suite où il put...plonger sa tête dans un bassin d'eau glacé ( rien de mieux pour se réveillé après une soirée trop arrosée, je confirme ). Allumant la douche ( pas de bain après une cuite...conseil d'ami ) il resta quelques temps sans savoir vraiment où il était, tentant tant bien que mal de se rappeler tous les évènements de la veille.

Sortant enfin de la fraicheur réparatrice de la salle de bain, il alla enfiler quelques vêtements simples, parfait pour une journée simple qu'il comptait passé à se reposer un peu ( une fois n'est pas coutume ) et à s'occuper de questions interressantes ( pour changer ) a savoir étudier les propositions des architectes pour les plans d'un nouveau centre culturel Yssien sur Elpa.
Un pantalon de toile sombre et un espèce de débardeur plus clair ( simple sobre mais toujours sexy ) sans oublier une ceinture en cuir et de grands bracelets de métal argenté. Tout ça lui rappelait étrangement sa période bab...période pendant laquelle il avait fait les 400 coups avec une bande de pot dans un coin reculé d'Ys.
Attrapant une guitare qui trônait majestueusement dans le grand salon, il sortit sur la terrase avait de descendre au jardin. L'automne était maintenant bien avancé et les feuilles mortes rougissaient la terre du parc. Le vent bien que pas très froid courrait par bourrasque entre les bosquets, et les nuages dansaient avec volupté dans le ciel où un soleil maladif tentait de percer.

Le roi s'assit sur une vieille souche, et se laissant porter par une douce mélancolie, il commença à jouer un vieil air qui lui rappelait bien des souvenirs ( à savoir : " Ma ptite fougère d'amour " )


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 23:43 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 24 Fév - 19:40 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Autant pour Ely la nuit avait été longue, autant pour ce pauvre Kao elle avait été carrément courte. Disons que ça faisait un bout de temps qu'il ne s'était pas tapé une bonne cuite en compagnie d'Ely, et que sans ce charmant, mais néanmoins alcoolisé individu, son hygiène de vie était irréprochable. Dès que le soleil se couchait il devenait impossible de s'occuper autrement qu'à la lumière d'une bougie, alors il préférait se faire sa petite pipe du soir (un peu de sérieux s'il vous plait, pour une fois c'est à prendre au sens propre) accompagné d'une tisane et go to the dodo pour nos amis anglophones. En général ça lui réussissait bien et il s'endormait comme une grosse merde une fois sa pipe éteinte. Et comme la nature l'avait doté d'un sommeil de plomb, il se réveillait le lendemain, tout frais et dispo sans avoir été pour le moins dérangé par ces saloperies d'oiseaux et autres satanés bestioles nocturnes incroyablement bruyantes.

Sauf que cette nuit ça avait été différent...
(musique qui fait peur)

Sur le coup de 3h du matin (là ou ça fait bien chier), il avait amèrement constaté que sa caravane tanguait comme une bateau. Bon ça bougeait pas franchement, mais ça remuait un peu et ça c'était pas normal. Il s'assit sur son matelas et essaya de comprendre ce qui lui arrivait, ce qui était franchement dur, car ce pauvre Kao à une tendance malheureuse qui est d'avoir une tête dans le cul digne des plus belles gueules de bois d'Ely (et ce n'est pas peu dire) dès qu'on le réveil en sursaut.
Les yeux en trous de serrure, il chercha en tâtonnant dans la pénombre son pantalon et la misérable veilleuse qui se consumait dans un coin. Il rapprocha la flamme, entreprit de se tortiller sous les couvertures afin de s'habiller sans sortir au dehors. Il entreprit un instant de s'assoupir de nouveau quand un bruit sourd retenti derrière la fine cloison de sa caravane. Il se ressaisit et bondi sur ses deux grandes pattes bien pratiques. Là dehors il y avait une saloperie qui non seulement secouait sa bicoque comme un prunier, mais qui en plus faisait un bordel pas possible. C'est bien la peine d'aller faire son ermite dans la forêt si c'est pour être emmerder par une bande d'elfes-scouts en short !


Il prit sa sagaie et par habitude, attacha son poignard à sa ceinture de cuir. Si c'était des gamins, il n'allait pas leur faire de mal mais ce qui était sur c'est qu'ils allaient se prendre la fessé de leur vie !
>o<

Pas une seconde il ne pensa qu'il pouvait s'agir d'un animal, il en connaissait des tas depuis qu'il vivait en ermite, et jamais il n'avait vu une bestiole faire un truc aussi con que lui secouer sa caravane, ça n'avait aucun sens.
Dès qu'il passa le lourd rideau qui protégeait la piaule des vilains vencoulis, il se retrouva face à un bordel sans nom.
Le foyer central à moitié consumé laissait quand même apercevoir dans l'obscurité un tas de bestioles gigotantes et courtes sur pattes toutes réunies autour de son pauvre cheval agonisant. Kao plissa les yeux et essaya de chercher dans sa mémoire où diable avait-il déjà vu des créatures pareils. Pas dans cette forêt en tout cas, et il était certainement le mieux placé pour en parler.
Les bestioles poussaient des petits piaillements satisfaits en arrachant des bouts de viande encore chaud à ce malheureux animal à grosse tête, certes très sympa, mais à moitié mort.

En cet instant Kao se demande s'il n'était pas en super bad trip et s'il ne ferait pas mieux de retourner se coucher. Néanmoins il était pourtant parfaitement sur de n'avoir pas encore cuisiné les jolis petits champignons qu'il avait cueillit la matin même, alors pourquoi il faisait des rêves aussi... trashos ? Juste trop bizarre, et surtout trop dégueux.
A force de réfléchir pour savoir s'il s'était fait une omelette la veille ou pas, les gentilles petites bestioles au ventre à présent bien rebondit commençaient à sérieusement remarquer sa présence et se sentait tout à fait d'humeur pour un digestif. Se rendant compte qu'il avait à présent toute leur attention, et ignorant toujours à quoi il avait à faire, Kao se contenta de se barrer en courant et de grimper dans l'arbre le plus proche, pensant que ces bestioles en forme de ballon sauteur ne pourraient pas l'atteindre.
(j'aimerai bien qu'on m'explique comme on monte dans un arbre avec un sarouel, mais enfin lui il est doué) Une fois dans son perchoir il se sentit con de ne pas avoir pris ses flèches, à cette hauteur il aurait fait un carton.
Bien qu'il n'y ai pas eu le moindre souffle de vent cette nuit là, il sentit une feuille caresser son épaule nue
(et diablement musclée, graou graou). Il repoussa la branche de sa main libre en continuant d'inspecter le sol ou les créatures continuaient de piailler, sans qu'il ne sache vraiment si elles étaient en colère ou bien qu'elle se foutaient de sa gueule. Soudain il sentit un liquide chaud et collant se répandre dans sa nuque. Il eut la chair de poule, c'était tout simplement dégueulasse. Il passa sa main dans cou et essaya de se dépêtrer de ce truc poisseux qui commençait à sérieusement le gratter. C'est ce moment là que choisit la saloperie de petite feuille pour venir le chatouiller. A la fois en colère et presque humilié de se recevoir ce qu'il pensait être de la résine qui allait saloper ses belles mèches mauves, il se vengea sur cette insupportable feuille et mit un grand coup de coude rageur dans sa direction. C'est à l'instant précis où son bras heurta une chose molle et trop chaude pour être totalement végétale, qu'il compris toute l'horreur de sa situation. A quelques centimètres de lui se trouvait une de ces bestioles baudruches qui salivait d'envie en détaillant le joli morceau de chair juteuse qui se présentait à elle. (Inutile de dire que les weepy en bas sont mort de lol)
Kao poussa un hurlement à la limite du bestiale et lui planta son poignard en silex dans l'énorme poche ventrue à la base de son corps (ça puait trop le point faible pour qu'il ne le remarque pas, même avec la tête dans le cul) puis profita d'une sorte d'étourdissement de l'animal pour le balancer dans le vide. Ils n'étaient certes pas très haut, mais disons que ça ne lui avait quand même pas fait du bien. D'ailleurs heureusement pour Kao qu'elle n'était pas morte, sinon qui sait ce qu'auraient fait ses copains... Là avec un blessé grave sur les... euh les feuilles, ils s'enfuirent en emportant leur compagnon et en laissant à un Kao désemparé sa misérable moitié de cheval.

Inutile de dire qu'avec ça il n'avait pas fermé l'oeil du reste de la nuit, et pour rester actif il avait creusé une demi tombe pour sa demie mais pourtant fidèle monture.
Tout en creusant il avait eu le temps de réfléchir à un tas de chose, et tout d'abord à la question de la nature de ces espèces de charognards nocturnes en forme de poire. S'il y avait des prédateurs qui trainaient en meute dans la forêt, et qui n'était pas farouche pour un sous au point de dévorer sur place un vieux cheval attaché qui pour se défendre n'avait pu que de ruer dans le vide
(ou plutôt dans la caravane, ce qui fatalement réveilla Kao).
Et puis il découvrit quelques heures plus tard que le suc qui lui avait coulé dans la nuque lui avait laissé une jolie marque semblable à une brûlure qui le démangeait horriblement. Il y appliqua un cataplasme fait d'argile et d'un tas de plantes médicinales écrabouillés. Ça puait certes, mais au moins ça l'empêchait de se gratter frénétiquement. Une fois qu'il eu fini d'enterrer son ami à quatre deux pattes, il envisagea de prévenir les paysans qui vivaient aux alentours de sa clairière, du risque pour leur bétail, et surtout pour eux. Puis il réfléchit et pensa que ça lui prendrait trop de temps d'aller visiter chaque cul terreux et blablabla et v'la que je te sert à boire... enfin les gens ici étaient tellement chaleureux qu'il ne pourrait même pas fait trois fermes avant de tomber ivre mort par terre.
Il lui fallait donc avoir recours aux hautes instances, qui elles sauraient gérer l'information sans se prendre la cuite du siècle
(quoique).
Ainsi il s'habilla, se coiffa, se pomponna (etc) et finalement se rendit au chateau.

Une fois à Rihanon
(ça faisait bien 2h de marche TT_TT comme quoi je t'aime) il chercha son chemin dans les rues pour se retrouver par hasard face au palais royal. Il demanda poliment à un garde s'il pouvait entrer, ce dernier l'envoya se faire foutre sans autre mode de procès, ce qui déplut très fortement à Kao. En temps normal c'est un mec très zen, mais quand il n'as pas eu ses 12h de sommeil (et là il en était très loin) il pouvait se montrer particulièrement violent, voir même un peu brutal. Il inspira et expira très fort pour se calmer et avant même que son poing n'arrive dans la face de ce malheureux connard zélé, un grand blond aux oreilles pointues passa à côté de lui et cela lui fit retenir son geste. Ce mec il le connaissait, il trainait depuis des années derrière Elyah, c'était son valet ainsi que sa victime préféré. Il ramenait le roi quand il était trop cuit, il lui l'éventait quand il avait chaud, il se laissait frappé qui il avait besoin de se détendre sur un couillon. C'était lui, le seul et l'unique sergent Légolas. Kao le connaissait bien, qui fréquentait le roi en soirée fréquentait en même temps ce brave garçon, assez bonne poire sur les bords pour se laisser avoir à chaque fois. Kao tapa gentiment la discute et le sergent l'emmena directement auprès du roi qui parut surpris de le voir débarquer chez lui à l'improviste, d'habitude c'était plutôt lui qui allait se faire des bols d'air chez les bouseux.

"C'est moi ou toi aussi tu as l'air crevé ?"
Marmonna Kao en s'asseyant à côté d'Elyah qui grattouillait tranquillement.

_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Elyäh Ethylercan
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 148
Localisation: Au pouvoir...
Emploi: Big Boss
Planète d'origine: Ys
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 28 Fév - 14:36 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Depuis maintenant quelques temps, de graves questions troublaient le quotidien paisible de notre cher monarque. LA gestion d’Ys était grandement facilitée par un gouvernement bien ficelé qui lui permettait de ne pas trop se casser le cul et lui laissait de temps en quelques moments de libre et de calme.
Mais il arrivait bien sur de temps en temps que le roi et les autres pleupleus qui bossaient avec lui aient un ou deux soucis plus ou moins graves. Et ce qui se passait en ce moment en faisait bien sur partit. Plusieurs villages, ainsi que plusieurs troupes d’elfes scouts avaient été attaqués et…bouffés. Ce qui avait bien sur pour effet de créer une certaine panique et d’agacer Ely au plus au point !! Bah oui merde !! Vous croyez vraiment qu’il allait laisser son peuple se faire bouloter sans réagir. IL avait déjà pris plusieurs dispositions, comment celle de renforcer les effectifs des troupes en poste dans les zones à risque. Mais comment prévoir une contre attaque de choc quand on ne sait même pas contre quoi on doit riposter. Le jeune homme avait bien envi d’aller jeter lui-même un œil sur ce qui se passait dans la forêt, mais il fallait être réaliste, tout seul il ne ferait pas long feu face à cet ennemi inconnu, sauf peut être un soir de pleine lune. Mais dans ces cas là…c’était plutôt les bouseux qui devaient flipper, parce que papa Ely en mode grosse bête à poil bouffer de steak ( tartare off curse ) c’était pour ainsi dire…la fin des haricots.
Peu nombreux étaient ceux qui avaient put voir le roi à l’œuvre en s’en sortant vivant, et encore moins nombreux étaient ceux qui arrivaient à l’apaiser dans ces moments là. Heureusement, ça n’arrivait qu’une fois par mois ( un peu comme quand on est de mauvais poil quand on a nos règles XD ) .
 

Mais pour l’heure, le souverain de la belle planète verte se remettait de sa  gueule de bois, qui semblait bien décidée à rester. Et ce fut bien sur au moment où il entamait les accords de «  tous les chemins mènent au rhum » qu’une silhouette familière entra dans son champs de vision. Sa voix de Kao était envahit par la fatigue de la route et de la nuit plutôt mouvementée qu’il avait passé à tenter de sauver ses fesses, et pourtant, elle emplit le cœur d’Ely d’une joie simple et sans artifice, comme quand on retrouve un ami après une longue absence.
 

« J’ai l’impression de ne pas avoir dormi depuis une semaine…Mais t’as pas l’air beaucoup plus frai que moi. »
 

Le monarque posa sa belle guitare à côté de lui, se leva et vint serrer son vieil ami dans ses bras.
 

«  Qu’est ce qui t’amène ici ? »
 

( bon pour info...mais touche "E" déconne à fond...donc sorry si jamais y a des E qui sautent )


Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 28 Fév - 15:33 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Sans prévenir Ely se leva et pris Kao dans ses bras. Lui qui n'étais pas particulièrement friand des contacts humains trouva ça plutôt agréable. Enfin il faut dire que depuis le temps qu'il connaissait Elyah ce genre d'envolé affectives passaient toute seule à présent, d'ailleurs c'était le seul avec qui ça allait.
Il pris un peu de recul et posa sa main (glacée) sur le front (brûlant) d'Ely. Puis il eut une sorte de temps d'absence comme ça lui arrivait souvent, sans pour autant qu'on sache s'il réfléchissait ou s'il était déconnecté, et enfin il lui répondit dans un elfique parfait.

"Pas besoin d'être devin pour voir que tu as (encore) une superbe gueule de bois. Ça sert à quoi d'être roi si on n'a même pas sous ses ordres un médecin capable de soigner ce genre de maux ?"

Il glissa sa main dans sa besace en cuir et en sortit un petit bocal en terre cuite sellé sur le pourtour avec de la cire rouge.


"Je t'ai apporté ça, normalement ça devrait te soulager un peu, mais si j'avais sur que tu serais aussi amoché j'en aurais fait plus..."

Il lui lit le bocal dans les mains et très lentement et très prudemment enleva l'agrafe qui maintenait son lourd manteau en place sur ses épaules, puis il le déposa délicatement sur un fauteuil à côté.


"Si j'étais toi je rajouterais du miel. Sinon je te connais tu ne voudras pas le manger sous prétexte que c'est amer."

Il eut un autre instant d'absence, puis il s'affala dans un canapé, passablement épuisé.

"Enfin tu te doute que je n'ai pas fait 30 bornes à pied seulement pour soigner ta gueule de bois. Il faut que je te parle de quelque chose d'important. Cette nuit mon cheval s'est fait tué par une meute d'animaux particulièrement bizarres et vraiment peu farouches, au point de venir m'attaquer alors que j'étais venu voir ce qu'il se passait. Ils littéralement l'ont bouloté sur place et auraient fait de même avec moi si j'avais eu moins de chance. Je n'ai jamais vu des bestioles pareils, c'était agressif et vraiment très moche. Elles étaient hautes comme ça et, tu vas me prendre pour un fou, mais elles n'avaient pas de pattes et étaient en forme de poire..."

Il se tut une seconde et constata qu'Ely le regardait bizarrement.


"Je te jure que j'ai pas essayé de voir les ancêtres ! Il y avait vraiment des bêtes bizarres et si tu ne me crois pas viens voir ce qui reste de mon cheval. Tu es le mieux placé pour savoir qu'une meute de loups, même affamé n'auraient jamais dévoré un animal vivant. Ils l'auraient mordu à la gorge et l'auraient trainé plus loin pour manger les meilleurs morceaux. Et puis ils ne m'auraient pas attaqué ! Crois moi s'il te plait... il faut que tu prévienne la population qui vit près de la forêt sinon la prochaine fois ça pourrait être un enfant..."


Il soupira.

"Si tu ne me crois toujours pas, regarde dans mon cou, j'ai une trace de brûlure. Ces bestioles projettent un suc qui fait un mal de chien..."
_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Elyäh Ethylercan
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 148
Localisation: Au pouvoir...
Emploi: Big Boss
Planète d'origine: Ys
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Lun 1 Mar - 23:13 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Alors non seulement les Weepis bousillaient la merveilleuse petite fête privée donnée en l’honneur de son neveu…mais ils se permettaient de vouloir bouloter son pote !!! Ca ne se passerait pas comme ça, et Ely était bien décidé à réagir…une fois que ça gueule de bois serait passé. Ce qui allait arriver plus vite que prévu grâce à l’arrivée de Kao.
 

« Ne t’en fais pas…je te crois. On en a même eut ici…ils ont niqué la verrière du jardin d’hiver. Des vraies saloperies, t’as de la chance d’en être sortit vivant. »
 

Il prit le pot en terre cuite que lui tendait Kao.
 

« Merci, il n’y a que t’es potions qui marchent vraiment sur moi. La médecine moderne ne peut rien contre les malédictions…et les gueules de bois…aller viens, rentrons. »
 

Attrapant sa guitare qui trainait toujours à côté de lui, il prit le chemin du palais ( je rappelle au passage qu’ils étaient dans le jardin ). Le vent était de plus en plus fort, et les feuilles rouges voletaient dans le parc avec force. La pleine Lune n’était pas loin, et le roi en ressentait déjà les effets. Tensions et nervosités, et une envie incroyable de bouffer du steak. Mais heureusement pour lui, Kao agissait sur lui comme un calmant, il était donc arrivé au bon moment, sans même le savoir. Peut être était ce à cause de sa fierté, mais le souverain n’avait jamais avoué au conteur le besoin qu’il ressentait de l’avoir à côté de lui dans ces moments là. Et peut être était-ce aussi la raison qui l’avait poussé à l’emmener avec lui, des années au par avant, loin de cette petite planète bleue.
Les deux hommes entrèrent dans le palais qui était étrangement calme à cette heure pourtant avancée de la journée. Ils traversèrent plusieurs pièces où ils ne croisèrent que quelques gardes, immobiles comme des statues de sel.
 

« Mais je t’interdits formellement de retourner dans ta forêt, c’est trop dangereux pour le moment, je vais faire rapatrier tes affaires et une patrouille va inspecter le secteur. »
 

Ils arrivèrent enfin dans les appartements de sa majesté, et plus précisément dans le petit salon. C’était une pièce intime, confortable et bien chauffée qui donnait sur une petite serre où poussait des nénuphars. Les murs étaient sculptés dans un bois sombre, et la fontaine qui se trouvait sur l’un deux était de marbre blanc. Le son calme de l’eau donnait à l’endroit un sentiment d’apaisement. On avait installé deux fauteuils au centre de la pièce, ainsi qu’une table couverte de fruits frais, d’une théière et de deux tasses.
 

« Je te sers une tasse ? Ce thé vient de la province de Käa (XD ) il va te plaire j’en suis sur…mais tu veux peut être te rafraichir un peu ??"


Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 10:39 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Kaomiru baissa la tête et ferma les yeux. Ses sourcils se plissèrent et on pouvait remarquer un discrète tension au niveau de la mâchoire, comme s'il était en train  de serrer les dents.

"Écoute, je crois que tu n'as pas compris ce pourquoi je suis là. Cela me fait évidemment plaisir de te revoir et ta compagnie m'est très agréable, mais ce n'est ni pour prendre le thé, ni pour me réfugier au palais que je suis venu. Je n'ai pas peur pour ma sécurité, je suis habitué à rencontrer des animaux plus ou moins agressifs, et jusqu'ici j'ai toujours réussit à m'en sortir. Non, ce n'est pas pour moi que j'ai peur, c'est pour les paysans et les éleveurs qui vivent à l'orée du bois, et surtout pour leurs enfants qui aiment jouer dans la forêt. Combien d'autres patrouilles d'elfe scout va-t-il te falloir voir morts pour enfin faire quelque chose ? Les hommes que tu vas envoyer, laisse moi te dire sans te fâcher qu'ils vont se faire tuer, purement et simplement. Nous ne courrons pas après des brigands, mais après des animaux capable à la fois de se déplacer par le sol et par les arbres. Il te faut des hommes entrainés, qui savent s'adapter à la forêt, pas une milice armée comme celle qui parcours les rues de la ville. Je suis venu m'adresser à toi parce que tu me semblais être la personne la plus puissante et la plus digne que je connaisse, mai je me rend compte avec déception que tu ne prend pas le problème au sérieux. Ce n'est pas un homme que tu devrais héberger au palais, mais des centaines de familles avec leurs champs et leur bétail. Moi ma vie tiens dans une petite roulotte, mais pour ces gens, leurs terres et leurs bêtes sont toute leur richesse. Que penses tu de ta solution maintenant ? Ne vaux-t-il mieux pas régler le problème à la source, ou bien prendre en charge une population en danger et laisser la forêt et toute les richesses qu'elle représente à ces animaux étranges ?"

Il se leva, apparemment calme mais on voyait bien qu'une fureur sourde battait sa tempe. Sa colère était froide, chargée d'indignation et de mépris. Kao était loin d'être un individu impulsif
(disons même qu'il était plutôt larvaire comme garçon) et chez lui la colère prenait une apparence sinistre, et son regard grave nous remettait face à nos responsabilités. Il pris son manteau qu'il avait transporté depuis le jardin, et le posa délicatement sur ses épaules.

"Je crois que je me suis trompé d'interlocuteur. J'ai besoin d'un héros pour le peuple, et pas d'un monarque paresseusement assis sur ses lauriers. Je retourne dans la forêt, chercher le nid de ces créatures. Rassure toi, je n'ai pas besoin d'escorte."


(Retiens le Ely !! >o<)
_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Elyäh Ethylercan
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 148
Localisation: Au pouvoir...
Emploi: Big Boss
Planète d'origine: Ys
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 14:30 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Les paroles de Kao eurent sur Ely autant d’effet que s’il s’était pris une porte en pleine gueule ( et attention…pas une petite porte de placard merdique…de la vraie porte de coffre fort ). Il avait l’habitude de subir les critiques  ( comme n’importe quel monarque )…mais que lui, son ami de toujours ( ou presque ), son cher bab chéri d’amour à lui tout seul ( attention chasse gardée ) ose lui dire qu’il n’était qu’un noble paresseux,  individualiste, narcissique, insensible et incapable…ça avait le don, non seulement de le mettre en rogne, mais aussi de créer chez lui un sentiment d’abandon profond.
 

Et puis, dois-je vous rappeler que la pleine Lune approchait…et donc que notre cher souverain adoré était particulièrement…disons irritable ( un défaut à rajouter à la longue liste ). Il se leva donc et jeta un regard vers l’extérieur du palais, ou une tempête  semblait s’annoncer. Il tenta de respirer lentement pour se calmer, mais rien n’y fit. Au moment où Kao se dirigeait vers la sortie, il ne put plu se contenir. D’un geste d’une incroyable rapidité ( la gueule de bois est partie en vacances ), il renversa la petite table qui se tenait juste à côté de lui en poussant un juron ( digne du Mérovingien cf Matrix )et d’un mouvement tout aussi rapide, il fondit sur le jeune homme, attrapa son manteau et le plaqua contre le mur ( graougraou ).  Au fond de lui, il sentait que son orgueil de roi avait prit une claque, claque d’autant plus forte qu’elle avait été donné par un être cher et proche. Il avait beau se répéter en lui que ça n’avait aucune importance, que le baba cool à la tignace violette avait droit à la parole et à dire ce qu’il voulait, puisqu’il était habitant d’Ys…mais il ne fallait pas oublier qu’il s’agissait malgré tout du Big Boss de cette planète et que ce Big Boss avait faim.
 

«  Ok vas-y, vas te faire bouffer par ses monstres, ça m’évitera de le faire un jour. »
 

Le souverain baissa la tête et ferma ses yeux écarlates. Tous ses muscles étaient sur tendus, il sentait son cœur de bête sauvage battre à tout rompre dans sa cage thoracique. Il tenait toujours Kao par le manteau, à quelques centimètres du sol, plaqué sur le mur lorsqu’une violente douleur lui vrilla les tempes, ce qui l’obligea à lâcher son ami. La douleur était si forte qu’il dû s’appuyer l’une des fauteuils qui se trouvait tout près pour ne pas perdre pieds. Ça n’avait rien à voir avec la gueule de bois qui c’était pour ainsi dire envolée, il s’agissait simplement de signes qui annonçaient sa prochaine métamorphose, à la lumière de la Lune. Le jeune homme respira longuement, et lorsqu’enfin la douleur fut passée, il lâcha le dossier du siège, qui avait été…disons broyer durant la crise.
 

«  Suis moi, le monarque paresseux va te montrer quelque chose. »
 

Et sans laisser à son ami le temps de répondre, le lycan quitta la pièce en ouvrant les lourdes portes  à la volée. Il marchait vite, et conduisit Kao dans une aile du palais assez éloignée de l’endroit où ils se trouvaient auparavant. Le monarque avançait sans faire attention aux pièces qu’ils traversaient, sans même accorder un regard aux sujets et aux serviteurs qui s’inclinaient à son passage. Et quand enfin ils arrivèrent devant une immense porte sur laquelle on avait gravé « Ministère des affaires internes liées à la faune extraterrestre » ( on avait aussi rajouté un panneau plus petit avec écrit A mort les Poires >.< ).
 

« Voilà ce que fait ton Roi à ces heures perdues, lorsqu’il ne se prélasse pas dans un bain moussant… »
 

Et il ouvrit les portes, laissant Kao entrer dans une pièce, une salle, que dis-je, une cathédrale !! où grouillait des centaines d’elfes, tous très occupé. Certains étaient rassemblés autour d’immenses tables où étaient étendus des plans de villes, de villages, de campagnes, et discutaient de la meilleure façon de protéger les villages. D’autres, penchés sur des microscopes et alignant des suites de chiffres et de formules ( incompréhensibles bien sur ), tandis que d’autres mettaient au point de nouveaux systèmes de communication et d’armement anti-weepy. Je ne vous énumèrerai pas le reste…vous avez compris qu’il s’agissait de la cellule de crise chargée de bosser nuits et jours sur le problème Weepy. Une elfe en blouse blanche s’approcha du monarque et lui dit qu’ils avaient réussi à concevoir un nouveau tissu plus résistant que les précédant aux attaques baveuses des monstres. Ely lui adressa un sourire satisfait et lui dit de se remettre au travail. Puis laissant le bab tout seul, il se dirigea vers l’une des tables où l’un de ses généraux lui expliqua qu’il avait installé des systèmes de protection dans les villages les plus à même de subir une nouvelle attaque. Le roi profita de cette petite visite pour donner les coordonnées du détachement de poires carnivores qui avaient attaqué Kao et ordonna à ses sous fifre d’envoyer des troupes d’intervention spéciales dans les villages avoisinant. Une fois qu’il eut réglé deux ou trois problèmes, il revint au près de son ami.
 

« Aller viens... »
 

Traversant la salle d’un pas toujours aussi résolu, il conduisit le jeune homme dans une pièce dans laquelle s’entrainaient les fameuses troupes d’élites équipées non pas d’arc et de flèches, mais de canons paralysants, de laser à protons, et d’autres équipements à la pointe de la technologie Yssienne. Tout en marchant et en adressant des signes de la main et sergents et autres membres de ce corps d’armée sur-entrainé, il s’adressa à Kao d’une voix froide.
 

« Tu oublis peut être que tu te trouves sur Ys, et que TOUS mes hommes sont aptes à se battre dans la forêt. Nous ne sommes pas sur R1, ni même sur ta petite île. Ys est l’une des premières puissances de la galaxie, tu pensais vraiment que j’allais envoyer des hommes tout juste aptes à régler la circulation dans ma capitale s’occuper de ce merdier ? Tu vis vraiment dans un autre monde. »
 

Après avoir emprunté un couloir interminable, les deux hommes arrivèrent enfin dans l’une des plus grandes salles du palais, qui servait d’ordinaire de hangar aux vaisseaux privés de sa majesté. Mais pour le moment, il servait à abriter des centaines de familles en attendant de leur trouver un nouveau foyer ou de reconstruire les villages qui avaient été détruit. Les deux hommes se trouvaient sur un espèce de balcon qui faisaient le tour de cette salle circulaire aux proportions incroyables, ce qui leur permettaient d’avoir une vue globale du lieu où des couchages avaient été installés pour accueillir le plus de monde possible. Des serviteurs avaient été mis à disposition de ses gens et leur servaient des repas, soignaient les malades…etc.
 

«  Maintenant, si tu veux rentrer dans ta forêt, vas-y, je ne peux pas te retenir, même si tu n’en ressortira pas vivant. Ce sont des monstres, et ils sont nombreux, seul, tu n’arriveras à rien. Il faut une bête pour tuer une bête… »


Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 15:02 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Kao resta silencieux tout le long de la visite, tout d'abord parce qu'il venait de se faire plaquer une fois et qu'il sentait que Ely était impatient de le voir ouvrir la bouche pour recommencer à étaler ses performances musculaires ; Et puis aussi (et surtout) parce toute cette agitation de mecs louches en blouse blanche en train de graisser des blaster, ça lui foutait les boules

"Écoute, ne te vexe pas mais je pensais juste organiser une battue, pas sortir les tanks pour aller massacrer des animaux. C'est bêtes sont certes très bizarres, mais tu ne crois pas que tu y vas un peu trop fort ?"


Elyah le regarda avec ses gros yeux rouges qui font peur et Kao la ferma immédiatement.

"C'est toi le chef."


Il ferma les yeux et baissa la tête, se sentant soudain pris d'inquiétude. La forêt et les fermes alentours étaient des endroits incroyablement calmes et doux à vivre, cette plénitude allait s'envoler avec l'arrivée de ces machines de mort. Un guerre, il ne manquait plus que ça. Il aurait aimé tenter de raisonner son ami, mais il savait que s'il l'ouvrait encore il s'en prendrait une. Il préféra entrer dans son jeu pour limiter les dégâts autant que possible. 

"Prend moi comme mercenaire. Je connais la forêt comme personne, confie moi des hommes ou viens avec moi et nous trouverons le nid de ces... au fait vous savez de quel animal il s'agit ?"


(mission rambo ! *w*)
_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Elyäh Ethylercan
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 148
Localisation: Au pouvoir...
Emploi: Big Boss
Planète d'origine: Ys
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 00:46 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Elyäh reprenait petit à petit son calme. Le fait de contempler la foule dans son super garage de la mort qui tue avait pour effet de le faire penser à des milleirs de choses dix fois plus chiantes que son petit côté disons...lunatique.
Bon, il faut avouer que la poupulation qui se trouvait sous leur yeux n'était bien évidement pas composé que de victimes de l'attaque Weepy. En effet, les quelques bouseux qui avaient dû venir jusqu'à la capitale en attendant d'être relogés ne constituaient qu'une infime partie des personnes présentes. En vérité, on pouvait trouver dans ce hall des centaines de personnes présentes pour des raisons complètement différentes que les affaires consernant les Weepy. Certains étaient des touristes dont le vol de retour était considérablement retardé, d'autre avaient dû être évacué de leur village parce qu'un croiseur piloté par un mec bourré c'était écrasé dans le lac voisin...il fallait donc netoyer complètement la région avant de permettre à des représentants du peuple elfique de remettre les pieds sur cette terre souillée par un vaisseau provenant de R1...
On pouvait également...si on cherchait bien, trouver un mec en pull rayé rouge et blanc portant sur le crâne un bonnet ridicule. ( vous pouvez aussi chercher sa copine, leur 42 mouftars, sa mère, son oncle, son chien, son canari, le vieux chat moche et puant de sa voisine, sans oublier un aspirateur, une paire de lunette et une boite de capote. )

" Pour tout te dire, c'est une espèce extraterrestre. On les a appeler Yavanùmadriol ( littéralement fruit non mangeable ), mais en commun ça s'appelle des Weepys. "

Le monarque resta quelques temps silencieux, réfléchissant à la proposition de son ami. Il ne craignait pas d'aller affronter lui même ces créatures, c'était plutôt pour Kao qu'il avait peur. Même si la présence du jeune homme avait sur lui un effet d'apaisement, même pendant ces périodes de ...stress intence, il restait un danger pour ses proches.

" La pleine lune est pour demain. Mes hommes ont réussi à repérer une troupe importante de ces créatures, je comptais me rendre personnellement sur place...si tu veux m'accompagner, tu es le bienvenu, tu es la seule personne en qui j'ai vraiment confiance ( à si y a Djoe Djoe et Legolas aussi...Anaria c'est même pas la peine...et Emrys...c'est son clone en plus jeune donc bon...-_-' ), mais je te préviens, ça ne sera pas une partie de plaisir, et je ne parle pas que des poires carnivores..."


Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 23:24 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Ely avait l'air préoccupé, Kao baissa les yeux. Il y avait quelque chose qui clochait sec dans son raisonnement...

"Mais euh... C'est des animaux nocturnes ? C'est pas une meilleure idée d'attendre le jour pour chercher leur nid ? La nuit ils sont en pleine forme, et en plus tu ne seras pas dans tes meilleures dispositions demain soir. Ils doivent se réfugier quelque part pour dormir, ça serait plus malin de les attaquer le matin non ?"


Grand blanc.

Kao plissa les lèvres, comme s'il voulait que les mots retournent dans sa bouche. Il murmura d'une petite voix toute pitite pitite.


"Mais on peut aussi faire comme tu as dit hein ?"

En fait il avait peur de l'avoir vexé en le contredisant, et puis il avait aussi peur de se reprendre un placage dans la face. C'est qu'il a la peau qui marque ce pauvre amour...

_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Elyäh Ethylercan
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 148
Localisation: Au pouvoir...
Emploi: Big Boss
Planète d'origine: Ys
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Lun 15 Mar - 19:59 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

( waouuuuuuuuu il est beau ton nouvel avatar XD )

Bien sur que c'était une idée pourrie d'aller bouffer du weepy en pleine nuit...mais bon il fallait le comprendre le pauvre petit loup...il était pas tout à fait dans son état normal, et outre son envie presque incontrolable de se commander un steak saignant, il se sentait de plus en plus mal. Tout arrivait toujours sans prévenir, et même s'il pouvait profiter des oracles de sa soeur, il préférait laisser se faire les choses, sans tenter de les changer ( de toute façon ça revient au même alors autant pas se casser le cul )
Il n'aurait jamais put, des siècles au par avant, savoir qu'il serait un jour roi ( anaria le sait mais elle le dit pas...ou alors elle le zap -_-' ) ni qu'il ferait un jour la rencontre de Kaomiru, le jeune mecton qu'il avait kidnappé rencontré sur cette île lointaine.

Mais pour le moment, ce qui s'imposait dans l'esprit du monarque, ce n'était pas les images touchantes de leur rencontre...mais un désir puissant de bidoche...
S'appuyant à la rembarde, il regarda la foule avec force et conviction, tentant de garder dans sa voix, une dignité auquel il tenait.

" Je suis tellement fatigué Kao..."

Le silence s'installa, et le souverain baissa la tête, fermant les paupières, comme si tout le poids du monde reposait sur lui.
Soudain, dans le silence ( quoi que j'ai presque oublié le brouhaha qui vient d'en bas... ) un horrible gargouillement se fit entendre...on a beau être roi, quand on a la dalle, on a la dalle -_-'

" Et jai faiiiiim !!! "


Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 15 Mar - 22:49 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Kao fit une espèce de tête bizarre en entendant le ventre d'Elyah crier famine (famiiiiine ! XDD j'adore cette blague), puis il esquissa un sourire amusé. Bien qu'il soit viril, beau et ténébreux, son meilleur ami et son roi n'était avant tout qu'un estomac avec des pattes (et des oreilles). Gentiment il posa son bras sur l'épaule d'Ely (instant d'amitié virile, si si) et approcha sa tête de la sienne. (note, ils font à peu près la même taille, donc mini coup de boule)

"Tu permet que je m'installe dans le joli jardin ou tu m'as accueillit tout à l'heure ? Tu m'as dit que tes soldats allaient chercher mes affaires alors je suppose que ça ne te gène pas que j'établisse mes quartiers chez toi ? J'irais bien sur avec la foule tout à l'heure pour installer mon théâtre de marionnettes et tenter de détendre un peu les gens, mais tu comprend, j'ai un besoin vital d'arbres. Et sans vouloir te vexer, ton beau hangar aussi gigantesque soit il, en est hélas dépourvu." 


Il lui adressa un de ses rares sourires, puis continua, toujours en elfique.

"Et pour ta faim je vais essayer de faire quelque chose avec ce que j'ai sur moi. Même si à présent je regrette de ne pas avoir emporté avec moi le magnifique castor fourré aux châtaignes que ma voisine bucheronne à gentiment dépecé et farci pour moi... Enfin tant pis, si tu as un castor sous la main je peux essayer de te préparer ce merveilleux plat, mais sache que je n'y arrive pas aussi bien qu'elle. Ça me chagrine énormément d'ailleurs. Mais il faut dire qu'elle a une façon très personnelle de le tuer, et même avec la meilleure volonté du monde je n'aurais jamais ce dont la nature l'a doté ni cette incroyable technique qu'elle a su maîtriser avec le temps..."

Il baissa les yeux, apparemment très contrarié.

"Sinon tant pis je me débrouillerai avec ce que je trouve dans ton jardin. J'espère que depuis la dernière fois que je suis venu tu n'as pas recouvert tout le potager avec tes plantations perso ? Sinon on n'aura pas grand chose à manger... enfin, sur ce je vais faire le feu, tu veux bien m'aider ?"
_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Elyäh Ethylercan
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 148
Localisation: Au pouvoir...
Emploi: Big Boss
Planète d'origine: Ys
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 23:31 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

Oh ouaiiii un feu de camps avec une vieille guitare, des tentes qui puent le moisi, des sacs de couchage de merde sans oublier les moustiques ( il y en a sur Ys mais ça gratte pas ^^ sauf dans certaines régions paummées ), la bidoche grillée au feu de bois et bien sur;...les chamallooooooooooows !!!!!!
Ely en oublia presque toutes les merdes qui occupaient son hangar son quotidien de roi emprisonné dans les hautes fonctions de la planète.

" Reste autant de temps que tu veux "

Puis le monarque claqua des doigts et apparut aussitôt notre cher et dévoué sergent Legolas ( comme les majordome dans les vieux films...quand t'as l'impression que le valet sort de partout et qu'il est là dans la minute où on l'a appelé )

" Installez la roulotte dans le champs aux bleuets et amenez le matos. "

Legolas fit une petite courbette en murmurant un "oui seigneur" et partit comme il était arrivé ( c'est à dire il est là...tu tournes la tête...tu reviens vers lui...et PAf ( non ça ne fais encore et toujours pas de chocapics )...il est plus là )
L'idée d'aller faire un peu de camping était plaisante à l'esprit de souverain qui espérait que cette petite diversion lui permettrait non seulement de passer une bonne soirée entre pot' mais aussi de se changer les idées.

On allait leur amener des tentes ( bon en fait elles sont classes, en tissu très baba cool avec des super couleurs rouge orange bordeaux etc...livéres avec plein de coussins et de bonnes grosses couvertures ), de la bidoche, des bonbecs, et bien entendu...de la bibine !!!!!!!!
Tout ça était dine des soirées catch...à une pizza 4 fromages près )
Le lieu où Elyäh avait fait mettre la roulotte n'avait pas été choisit comme ça !! Il s'agissait d'une grande parcelle de terrain des jardins royaux qui offrait une superbe vue de la ville. La petite prairie était recouverte ( encore à cette période de l'année...et oui vive Ys ) de bleuets, de campanules et d'autre fleurs sauvages.

Une belle soirée de beuverie de musique en perspective quoi !!

( putain ma touche "g" marche pas bien !!!! >.< fuck fuck fuck )


Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 22 Mar - 18:00 (2010)    Sujet du message: C'est le printemps ! >o< Répondre en citant

(Euh... ta dernière phrase c'est laquelle ?)

Il se laissa conduire par Elyah dans une sorte de vaste prairie fleurie à souhait qui surplombait la ville. Rien à voir avec la serre dans laquelle il l'avait accueillit plus tôt dans la journée. Cet endroit semblait complètement sauvage, et la main des jardiniers royaux était aussi discrète que possible. Pas de grands parterres géométriques à la française, pas de banc en pierre, pas de fontaine, seulement des herbes hautes et des fleurs de champs à perte de vue. Cette partie du domaine était consacrée aux chevaux de race de sa majesté qui étaient blessés, en cloque ou tout simplement trop vieux et qui passaient leur convalescence ou leur retraite à profiter du calme de la prairie ensoleillée. De temps en temps Ely se pointait à la naissance d'un bébé poulain ou tout simplement passait pour voir où ils en étaient dans leur rétablissement.

Kao esquissa un sourire et apprécia la brise fraiche qui caressait son visage. Ça sentait le printemps. Enfin, il ne faisait pas spécialement chaud non plus, mais au près d'un bon feu on aurait une chance d'enlever son lourd manteau pour exposer un peu son corps aux chauds rayons du soleil. (bronzette ! >o<) 
Alors qu'il était plongé dans le contemplation à l'horizon d'une jument et de son poulain nouveau né, Ely le tira de son stand by habituel pour lui montrer le campement qu'il avait fait monté (par ce pauvre sergent Legolas et son alter égo le lieutenant Link). A cet endroit l'herbe haute avait été rabattue et fauchée, et des espèces de grandes yourtes colorées avaient été dressé dans un temps record. Kao ouvrit de grands yeux en constatant que sa caravane avait été installée et le auvent déplié. Il s'interrogea pendant plusieurs minutes sur le comment on avait pu transporter tout son barda aussi rapidement et sur une aussi longue distance, puis il laissa tomber sans même avoir évoqué la possibilité de la foutre dans un container, puis dans un gros vaisseau et c'est partit mon kiki. Et même si le sergent le lui révélait, il ne le croirait pas tellement ce genre de chose le dépassait.


Ils se rapprochèrent du campement jusqu'à se retrouver au niveau du foyer central que ce pauvre Legolas essayait tant bien que mal d'allumer sous le regard inutile de son collaborateur le lieutenant Link qui lui passait de temps en temps des brindilles et retenait son souffle à chaque fois qu'il apercevait une étincelle. Ely soupira devant l'affligeante nullité de ses laquais qui se mirent à chouiner de minables excuses. Vu l'état d'agressivité ambiante dans lequel se trouvait Elyah en ce moment, Kao décida de sauver la vie de ces deux inutiles qui avaient failli à leur devoir et méritaient certainement d'être immolé par le feu (mais pour cela il faudrait encore qu'ils arrivent à l'allumer) pour le retard considérable qu'avait pris la cuisson du saint steak de sa majesté. Il posa son manteau à plat sur l'herbe et alla s'agenouiller près du cercle de pierre. Il observa en silence la scène de crime. Au moins une vingtaine d'allumettes consumée pour rien ou craqué en deux gisaient en un petit tas sous un bout de paille et d'herbe sèche. Quel affligeant spectacle que de constater que cette bande de vassaux ont deux mains gauches et qu'à cause d'eux on ne risquait pas de manger avant au moins une bonne heure. Pour calmer Ely qui semblait décidé de son contenter d'elfes crus pour midi, Kao souffla quelques mots au premier blond qu'il avait sous la main.

"Hé toi, viens un peu par ici. Il faut que tu protèges l'étincelle du vent si tu veux pas finir fourré aux pommes..."


Legolas, car s'était lui, s'accroupit dos au vent, dans la même position que Kaomiru et le regarda sortir un tas de petits cailloux d'un petit étui en cuir qu'il conservait à l'intérieur de sa sacoche qu'il portait à la ceinture. Il les posa méticuleusement devant lui, du genre pas pressé, comme si le royal estomac pouvait attendre dix minutes de plus, puis lentement s'empara d'un petit bout de truc qui à première vue ressemblait à un bout de bois mort, mais qui en regardant de plus près s'avérait incroyablement filandreux. Il le posa sur le sol et à l'aide d'un petit éclat de silex tranchant il le gratouilla un peu la chair pour en extraire un tas de petits copeaux fibreux. Puis quand il jugea en avoir assez, il reposa son éclat de silex et s'empara de deux autres pierres, cette fois ci de couleurs et d'aspect différent. Kao demanda à l'elfe de se pencher un peu en avant pour lui faire davantage d'ombre, puis percuta d'un coup sec et précis les deux pierres l'une contre l'autre. Il releva les yeux et regarda le visage de Legolas qui scrutait la scène avec une curiosité avide, les yeux ronds et la bouche béante. A la suite de ce premier coup, il semblait attendre qu'il se passe quelque chose d'incroyable, et comme rien ne se produisait, il afficha un mine à la fois étonné et déconfite.

"Ne me dit pas que tu t'attendait à ce que ça marche instantanément."
Lui dit Kao en riant de sa naïveté et surtout de sa tête de crétin, ou pour dire plus poliment, de son visage comique.

Et tout en ricanant il continua de frapper les morceaux de silex et de marcassite l'un contre jusqu'à produire de petites étincelles rougeoyantes qui tombaient dans le tas d'amadou duveteux. Au bout d'un court moment, l'une d'elles se transforma en petite flamme et il fit un signe à l'elfe que si par hasard il soufflait dessus il lui ferait la peau. Tout doucement il approcha son visage de la petite flamme, en prenant garde à ses longues mèches violettes évidement, et lui fit un mini vencoulis qui la fit grossir aussitôt et embraser littéralement le petit tas d'amadou. Kao demanda d'une façon à la fois polie et insistante aux deux laquais de se bouger le cul et de lui ramener de la paille et des brindilles, tout en les menaçant de cette même façon qu'ils auraient à en répondre devant le grand patron si jamais cette petite flamme venait à s'éteindre.

Ce fut la débandade pendant les 10 premières minutes, et une fois que le feu eu bien pris, ils furent congédié en échange de la bidoche et du tonneau de bière. Kao et Ely se retrouvèrent à nouveau seul, face à un feu d'enfer et à la bonne odeur de viande rôtie, comme au bon vieux temps. Kao sentit que tout ses efforts (surtout pour supporter ces deux imbéciles de vassaux) portaient leurs fruits, et Ely semblait à la fois plus reposé et plus détendu. Le moment parfait pour tenter une approche furtive en quelques mots... *w*
Lentement il se rapprocha de lui grâce à d'habiles petits coups de fessier jusqu'à se retrouver au coude à coude et pouvoir poser sa joue sur
son épaule. Il soupira en fermant les yeux, appréciant ce genre de moment qu'ils n'avaient pas partagé ensemble depuis longtemps. Être là tout les deux, au calme et à l'air libre. Pour pouvoir vivre d'autres moment comme ceux là il était près à se faire courser par des weepy tout les matins. D'ailleurs à ce propos...

"Dis Ely ? Tu voudras bien m'offrir un nouveau cheval ? Je dit offrir parce que je n'ai rien à te donner en échange, mais si jamais tu vois quelque chose en ma possession qui te ferait envie, je serais ravie de te l'échanger. D'ailleurs ça fait un bout de temps que je ne t'ai pas fait un cadeau, qu'est ce qui te ferais plaisir ? Hier j'ai commencé à tailler un petit personnage en os, si tu veux je te le donne dès que je l'ai terminé."
 

_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Elyäh Ethylercan
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 148
Localisation: Au pouvoir...
Emploi: Big Boss
Planète d'origine: Ys
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 23:32 (2010)    Sujet du message: Retour à Babosland !! Répondre en citant

C'était...le pieds total !! et encore...le mot était terriblement faible.
Ely ne s'était pas sentit aussi bien depuis des semaines ( depuis la dernière visite de Kao en vérité ), et cette douce impression de bonheur le fit sourire de contentenant ( pour un peu il remuerait la queue )
Lorsque son ami posa ( très discrètement je te l'accorde ) sa tête sur son épaule, ce sourire s'accentua encore davantage.

" Ca me ferait plaisir, j'adore tes petites sculptures ça fera bien sur ma cheminé...et puis pour le cheval, j'en ferais venir un de mes écuries dès demain. "

Les deux hoimmes restèrent en silence quelques minutes, comme s'ils avaient voulu que ce moment ne s'arrête jamais. Le soir commençait à tomber sur la ville, et les ombres envahissaient doucement la prairie dans laquelle ils se trouvaient. Les cheveux broutaient sans faire trop de bruit ( à part un ou deux hénissement de ci de là ), et la viande commençait à être rôtie à point ( enfin...ça veut dire qu'elle est encore saignante... vive la bidoche !!!!!!!! )

" Ca me rappelle il y 20 ans...quand on partait tous ensemble dans la forêt..."

Le monarque tendit le bras vers l'un des sacs que ses sous fifres avaient laissé à sa demande et en sortit une longue pipe ( à la aragorn ^^ ) en écume de mer. Elle était simple, longue et fine. Il la bourra de tabac ( de la Conté off curse ) et tendit le pot à Kao ( tout le monde kiff le Vieux Toby...la meilleure herbe à pipe de toute la Conté XD beau gosse hein hein ) et l'alluma avec une branche qui cramait doucement dans son coin.

" Jt'avoue qu'elle me manque cette époque...quand on était tout le temps ensemble, qu'on se tirait des semaines entières dans les bois et qu'on passait nos journées à poil à courir dans les champs...c'était le bon temps. Aujourd'hui..."

Et profitant d'un moment d'inattention de Kao, il déposa un gros bisous sur la joue de son batteur préféré.

" Aujourd'hui tu es là et c'est l'essentiel !! "


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:37 (2017)    Sujet du message: Retour à Babosland !!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Yssien -> Ys -> Capitale : Riahnon -> Palais du souverain Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com