Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

A boire !

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Reikistien -> Reikist I -> Capitale : Zhaari -> La poupée Mécanique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Ven 24 Juil - 09:21 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

Neilerua s’était encore perdu dans le dédale de Zhaari. Toutefois, grâce à son flair infaillible pour les alcools, il réussit à se retrouver devant une sordide taverne du nom de La poupée Mécanique. Un être difforme dormant devant l’entrée. La ruelle était sombre et les poches de Neilerua vides. Sans un bruit, sortant un couteau cranté de ses manches, Neilerua fit connaître au dormeur le repos éternel. Par chance, ses poches étaient pleines.

*135 cs. Pas mal pour un premier essai !*

Neilerua rangea son couteau et son argent et ouvrit la porte de cette taverne. Il entra avec toute l’élégance possible. Sa cape flottait dans l’air jusqu’à son arrivé au comptoir.

"Un coupe-gorge s’il vous sied de me servir, tavernier."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 24 Juil - 09:21 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 24 Juil - 18:07 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

La poupée mécanique, était un bien joli nom pour un endroit aussi atroce.
C'était une des tavernes les plus populaires de Zhaari et aussi une des plus mal famée. De l'extérieur on ne voyait qu'un vieux bâtiment à moitié en ruine qui ne payait absolument pas de mine au milieu du paysage délabré des bas quartier de la capitale. On ne se doutait pas à première vu qu'il s'agissait d'une taverne, enfin on pouvait aussi facilement penser qu'il s'agissait d'un bordel. Les carreaux de la vitrine avaient été grossièrement peint en noir avant d'interdire l'accès à la lumière et aux regards mal avisés des gens trop curieux pour rester longtemps en vie. La bâtisse possédait deux étages et un sous sol. La taverne était au rez de chaussé, la réserve était dans la cave et à l'étage se trouvait un petit studio miteux et humide dans lequel vivait le propriétaire de cette boite réservée aux initiés, soit aux pires enflures de ce système solaire. Sur la façade, attaché au premier étage, se trouvait une grande enseigne lumineuse (clignotante la nuit ! on a du budget !) indiquant le nom de la taverne et à côté une petite figure de stripteaseuse en néon rose qui indiquait parfaitement le genre d'endroit dans lequel on se préparait à entrer.
Car une fois avoir passé la porte fermée par une lourd rideau de velours violet ayant la même fonction que la peinture aux fenêtres, on entrait dans un univers encore plus glauque et dangereux que les ruelles sombres de Zhaari.


Les voleurs, les dealers, les chasseurs de primes, les trafiquants en tout genre venaient ici se rencontrer, échanger de la drogue ou des contacts pour faire tourner leur affaire. Tout le gratin de la racaille était réuni autour d'une chope de délirum et pas un seul karcher dans le coin. Les quelques brigades de flic qui restaient à Zhaari étaient soient des corrompus aux services des mafieux qui régnaient en ville, soient étaient gentiment calmés au fond d'une impasse ou d'une cave, une balle dans la tête et quelques membres en moins. La seule certitude quel l'on pouvait avoir en atterrissant sur R1, c'était qu'à présent il fallait se débrouiller seul et rester à tout pris dans l'intérêt des bonnes personnes.

Devon appartenait à ce bon côté de la barrière, il vivait du crime en quelque sorte, aussi bien qu'un dealeur. Il vendait un service, un coin tranquille pour échanger des informations discrètement, et un peu d'alcool pour adoucir les âmes. La vie était dure dans les taudis de R1 et il avait eu une chance de pendu ces derniers temps. Il avait un toit au dessus de la tête, de l'argent qui rentrait régulièrement, que souhaiter de plus ? Il avait juste à se tenir à carreaux et entretenir les amitiés qu'il avait construit avec "les bonnes personnes". De temps en temps il y avait un règlement de compte dans la taverne et plusieurs fois il s'était pris un coup de blaster qui lui avait roussis l'épaule et un peu entamé la chair. Néanmoins à présent il savait en observant la salle depuis son comptoir où et quand allait exploser la bagarre, et avait installé un champ de force atour du bar par simple mesure préventive. Ce petit gadget qu'il pouvait actionner en pressant un bouton présent sous le comptoir lui avait coûté une petite fortune, quelques informations qui lui avaient ôtées un ou deux clients, mais au moins lui avait sauvé la vie un bon nombre de fois. Il se montrait aussi tenace qu'un insecte quant il s'agissait de survivre, mais il se disait qu'il avait tellement souffert dans sa vie de merde, qu'il fallait bien rentabiliser un peu son existence et en profiter jusqu'à ce que cette salope ait crachée sa dernière goutte de bonheur.

Comme à son habitude Devon était assis derrière le comptoir, occupé à servir des delirium pression à des types puants et à ramasser leurs pièces sales, couvertes de sang, de terre et de crasse. R1 était un des seuls coins où on payait encore les petits achats avec des pièces, sans doute un vieux reste du passé. Ailleurs tout le monde payait par carte depuis des siècles, et Devon pour se mettre à la pointe de la technologie s'était offert un petit lecteur de carte pas cher sur amazon, qui finalement n'avait jamais eu l'occasion de sortir de son carton et de pouvoir contempler la lumière du soleil, pour autant qu'il y ai de la lumière à la poupée mécanique. Autant dire qu'une affaire aussi peu rentable avait été pour Devon une très très mauvaise affaire. Une fois un chasseur de primes baroudeur et un peu bourré lui avaient même raconté qu'à Elpa les gens payaient avec une puce implantée sous la peau du poignet. Devon ne l'avait pas cru, pensant qu'il suffisant d'amputer un membre pour voler quelqu'un et qu'il était plus que stupide d'essayer de se protéger en se la faisant implanter dans la peau des fesses.

A ce moment là un type qui ne semblait pas du coin fit son apparition dans l'antre sombre et enfumée et avança vers le comptoir d'un pas carrément majestueux. Devon plissa ses sourcils violets et chercha dans sa mémoire d'éléphant s'il avait déjà vu cet énergumène classieux quelque part. Finalement il en déduisit que non, et la main posée sur le comptoir en fer blanc, il caressa tendrement de la pulpe du pouce le bouton actionnant le champ de protection, comme il l'aurait fait avec le téton d'une femme. Ce bouton discret était son salut, alors forcément il le chouchoutait.

Le type à cape flapflappante lui demanda un cocktail et Devon lui sourit. Il n'avait pas l'air agressif mais il devait rester prudent, il avait balancé quelques ploucs récemment alors bon, on ne sait jamais en face de qui on se trouve.


"Bien sur messire, je vous prépare ça tout de suite."

La règle d'or pour survivre en tant que barman à la poupée mécanique est de ne pas se montrer trop bavard avec les clients et SURTOUT ne jamais tourner le dos et conserver ses yeux sur le type en face. Devon n'était pas stupide mais la seule fois ou il avait oublié cette mesure de sécurité, il avait manqué de peu de voir sa cervelle étalée sur le mur derrière lui.
Toujours aussi souriant, il pianota un panneau de commande composés de d'un tas de petites diodes et boutons qui servaient plus à la déco qu'à quoi que ce soit d'autre. Le mur derrière lui était complètement recouvert de bonbonnes semblables à celles qui contenaient le gaz autrefois, reliées à des centaines de tuyaux transparents qui rempaient un peu partout et convergeaient vers une ligne de shakers vides et relativement propres, soit près à l'emploi.
Une demi douzaine de bombonnes s'enclenchèrent et déversèrent lentement selon la loi de la gravité une dose précise de liquide dans les tubes servant autrefois à des perfusions et puis il y a plus longtemps encore à vidanger des motojets. Les alcools de différentes couleurs firent encore quelques looping et vinrent s'échouer dans un shaker vide. Le tavernier attendit que la dernière goutte coula et referma le couvercle du récipient en fer blanc. Il commença à l'agiter en étalant de façon ostentatoire la technique qu'il avait élaboré depuis des années, tout en conservant sur son visage son sourire charmeur. Il déboucha le shaker et servit le cocktail dans une longue flûte haute de 30cm au col évasée (avec un piti parasol en bonus !).
Le mélange était rouge sang et se dégradait en noir pur au fond du verre. Il ne vendait pas souvent ce cockail très estéthique, la plupars des clients ne le supportait pas. Il était très épicé et pour être sincère, arrachait la gueule au point d'en vomir ses tripes. Mais le type en face avait l'air de savoir ce qu'il faisait, et puis au pire s'il en crevait il l'entrainerait dans la cave et lui ferait les poches. Devon reluquait déjà sa superbe cape l'air satisfait.

"Voilà pour vous messire."

_________________


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 08:20 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

Neilerua n'apprécia pas les manières trop mielleuses pour être sincères du barman. Il savait que cette personne n'attendait qu'une chose, c'est que Neilerua décampe. Mais ce qui satisfaisait Neilerua, c'était le sentiment de peur qui se dégageait du barman. Bien sûr, c'était contenu, mais il existait quand même et cela rassura l'eldar noir qu'il était.
Il prit le verre et fit couler le liquide tant attendu dans sa gorge. La sensation de sa gorge en feu l'exaltait. Mais ne le satisfaisait pas assez. reposant le verre délicatement sur le comptoir, Neilerua s'informa :


"Vous n'auriez rien d'autre d'un peu plus fort ? Comme un trompe-la-Mort, par exemple ?"


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 13:57 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

Devon sourit à cette remarque. Visiblement ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait devenir le propriétaire d'une superbe cape et de l'armure en cuir noir dans le genre sm qu'il avait toujours souhaité porter au moins une fois dans sa vie.
Peut importe pensa-t-il, ça sera pour une autre fois.
N'importe qui se serait vexé à mort si un client ténébreux débarquait d'on ne sait où pour lui dire que son cocktail le plus fort affiché sur la carte était de la pisse de chat
(ce qui était probablement l'un des ingrédients principaux du célèbre coupe gorge, mais ça on ne le saura jamais), mais pas Devon. Il aimait bien les gens qui ne se laissaient pas avoir facilement.

Il s'accouda au comptoir et dit poliment à ce client qu'il commençait à apprécier.


"Je vois que monsieur est un connaisseur. Je crois avoir ce qu'il vous faut." lui dit-il à voix base.

Il passa sa main sous le comptoir et sortit d'un tiroir du meuble une carte en plastique entièrement noire avec la silhouette d'une chauve souris dans un cercle rouge. Il épousseta la carte avec le plat de sa main et la tendit à son client en souriant malicieusement.

"Cette carte contient des cocktails interdits à la vente dans ce système solaire, car voyez vous, peu d'individu les supportent. Avant que vous ayez fait votre choix, je tiens particulièrement à ce que vous me signez un contrat stipulant que vous faite ceci en votre âme et conscience et que la poupée mécanique n'est pas responsable des risques de votre décès."


Il lui tendit un contact et un bic mousseux qui bave salement quand on essaye d'écrire avec.

"Évidemment, ces produits étant interdits à la vente, la poupée mécanique se trouve dans l'impossibilité de vous faire payer la moindre charge et par conséquent veuillez accepter ceci comme un cadeau de la maison."


Il fit glisser la carte vers le type du bout de ses longs doigts osseux tout en souriant. Il savait que maintenant qu'il n'allait pas se dégonfler, et par orgueil allait choisir ce qui défonce le plus. Personnellement Devon n'avait jamais testé un de ces produits, il tenait à rester clean au niveau de tout ce qui est drogue, et même s'il se prenait parfois de belles cuites, il ne voulait pas que ça altère sa santé. Survivre, toujours s'accrocher à la vie. Se tuer était trop stupide.

Les rares personnes à qui il avait servi ces cocktails étaient soit mort l'oesophage brûlé, voir plutôt fondu, soit en avait réclamé un autre avant de partir légèrement pompette. Ces types étaient en général les pires, car ceux qui pouvaient survivre à un truc pareil étaient de vrai bourins. Une fois on lui avait dit que ces gens étaient issu du peuple des eldars noirs, et qu'il ne valait mieux ne pas se frotter eux. Devon écoutait ces conseils, et comme il ne savait pas vraiment à quoi ressemblait un eldar noir, il ne pouvait pas vraiment savoir à qui il avait à faire avant de constater la tenue de l'oesophage de son hôte.

_________________


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 18:27 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

Quand le barman lui tendit la carte, Neilerua cru qu'il se moquait de lui. Il avait devant ces yeux les boissons des hautes instances de Commoragh, soit des produits qui normalement ne devaient pas aller au delà de Commoragh. Cependant, Neilerua passa outre et pris comme à son habitude le baiser-de-la-Mort, son coktail favori. Seulement un, il tenait à garder les idées claire.

"Un baiser-de-la-Mort. Je tiens tout de même à vous faire part de mon étonnement au peu de résistance qu'on les habitants face aux alcools. A Commo ... Oubliez ce que je viens de dire."

Neilerua, d'un geste prompt, s'empara de la main du barman qui carressait si tendrement le bouton de protection et en même temps, lui glissa un couteau sous la gorge, tout cela aussi rapidement et discrètement qu'une ombre, comme il avait appris à l'Académie.
Il lui transmis par pensée :


*N'essaie pas de jouer à ça avec moi, sale scieltakh. Ne tente plus une seule fois de pénétrer mon esprit sinon mon couteau pénètrera dans ton corps. Est-ce suffisament claire pour être compréhensible ? Maintenant, tu vas faire comme si de rien n'était et me servir. Nous sommes d'accords ?*

Et Neilerua lâcha le barman.


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 19:02 (2009)    Sujet du message: journée de merde Répondre en citant

Devon avait relâché un instant son attention et se laissa aller à un vieux réflexe qui était de faire tourner le bic moisi dans sa main. Quand soudain il sentit un objet froid et dur lui caresser sa pomme de Devon. Cette sensation lui était familière et très lentement, comme si son esprit était flou, il se dit simplement.

*Et merde.*

Il savait pertinemment de quoi il s'agissait, et pour tout dire il avait tellement la flemme de se débattre ou de tenter de se défendre qu'il se laissa faire. Si ce type avait eu envie de le refroidir, il l'aurait déjà fait. Il souhaitait simplement que personne ne tente d'intervenir, sinon là oui il risquerait de ne pas voir les trois soleils de R1 se lever à l'aube.

Soudain il entendit une voix rauque dans sa tête, il se demanda s'il était le seul à l'entendre et comme apparemment personne n'avait l'air de faire attention à cette voix parlant extrêmement fort, il se dit que s'était sans doute à son attention. Il écouta sans sourciller et quand l'eldar, car à coup sur s'en était un, consenti à la lâcher il répondit poliment.


"Bien sur messire, c'est après tout mon travail de vous servir comme il se doit."

Il rangea son bic sur son oreille (à ce moment là pas encore grillée) et son contact dans le tiroir.

"Un baiser de la mort, tout de suite messire."

Et tout en posant ses doigts sur le gros boutons rouge avec une tête de mort qui envoyait l'ordre à sa machine infernale de préparer le cocktail il se demandait :

*Mais qu'est ce qu'un scieltak ?*


 
_________________


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Juil - 16:39 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

Lorsque le barman lui tendit enfin le cocktail attendu, Neilerua ne pût réprimer un rictus et un rire strident, si typique des eldars noirs. Il leva son verre au niveau de ses lèvres et fit couler le baiser-de-la-Mort dans sa gorge. Le liquide incendiaire pour des organismes fragiles coula le long de son œsophage et se diffusa dans tout son corps. Une sensation grisante d'invincibilité l'envahit. Une chaleur lui réchauffa un de ses cœurs pendant que l'autre battait de plus en plus vite. ça y est, le léger voile devant ses yeux apparaissait et il allait la revoir, comme à chaque fois qu'il prenait cette boisson. Un visage apparût à ses yeux, à ses yeux seuls. Un si beau visage ...
Neilerua émergea rapidement de sa torpeur. Le barman le regardait bizarrement avec un de ses sourcils violets haussés.


"Merci, cela m'a fait le plus grand bien. Combien vous dois-je pour ce doux moment ?"


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 26 Juil - 18:55 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

Devon, qui se tenait à présent à carreau, regarda l'eldar vider cul sec le verre contenant le cocktail noir/bleuté aux vertus gravement corrosives. Il souleva un sourcil en regardant sa pomme de Neinei se soulever et s'agiter dans sa gorge. La dernière fois qu'il avait vu un type prendre un de ces cocktails, il avait été obligé de le transporter dans une décharge et de lui creuser un trou. Manque de bol, cette créature était un Salkat d'environ 5 mètre de haut et de 3 de large. Autant dire que cette fois là Devon passa sa nuit à creuser un pauvre coin de terre dur tout en pestant contre son avarice qui l'avait mener à faire tester à son client un truc qui allait le crever à coup sur, et ce simplement pour lui faucher son blaster et son motojet.

L'eldar pris soudainement un air béa qui n'allait pas du tout avec sa classe habituelle et son allure de méchant. Devon fut surpris et chercha à le cacher à tout pris pour ne pas froisser son client. Un instant il fut tenter de lui demander s'il allait bien, puis il se ravisa. Soudain le client au visage visiblement plus rosé qu'à l'ordinaire lui demanda combien le verre allait lui coûter.

"Absolument rien, je ne suis pas censé vendre ces cocktails et ne peut pas vous demander d'argent. Par contre ça sera 20 crédits pour le coupe gorge s'il vous plait."

Soudain la lumière bleuté des spots accrochés au plafond se tamisa et une poursuite s'alluma sur un estrade surélevée qui semblait être une petite scène.

"Ah ? Vous allez avoir droit à un show messire."
Dit Devon à voix basse. "C'est l'heure."

Il se servit une bière pression et proposa un autre baiser de la mort (gratuit bien sur) à son nouveau pote. Il s'accouda au comptoir et regarda en direction de la scène tout en trempant ses lèvres fines dans la mousse froide.


"Vous savez pourquoi ça s'appelle la poupée mécanique ? C'est à cause d'elle."

Le bouhaha de la salle s'arrêta tout à coup et un air de jazz emplit la pièce. Les cuivres électroniques jouaient une mélodie suave accompagné du clavier qui avait sans doute un peu picolé et qui partait en sucette et qui se faisait des petits solo n'importe quand. Tout à coup une voix sublime se fit entendre et elle entra en scène. C'était une jolie androïde aux formes généreuses et aux lèvres pulpeuses qui chantait tout les soirs à la taverne. Son corps argenté luisait à la lumière des projecteurs et sa poitrine rebondie faisait fantasmer une bonne partie de la population masculine de ce système. Elle agitait ses jolies hanches rondes légèrement enveloppée dans une longue robe moulante en paillettes roses qui couvrait le strict minimum.


"Elle s'appelle Z-R6, mais pour tout le monde ici c'est Sedna, la plus belle des mes poupées mécaniques. Jolie non ? Si elle vous plait je peux vous arranger un coup ce soir."


(Musique d'ambiance : Half Day Closing par Portishead)


_________________


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Lun 27 Juil - 09:49 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

Neilerua fut froissé de la sollicitude du barman envers lui. Il tenait absolument à payer son verre pour ne pas passer pour un escroc. Un voleur, un tueur et un pirate, ça il l'était. Mais pas un escroc. Cependant, pour ne pas vexer ce barman qu'il commençait à apprécier, il sortit une pièce de 20 cs et la donna au barman. Celui-ci, se sentant peut-être en confiance lui proposa un autre baiser-de-la-Mort. Neilerua fût tenté d'accepter mais refoula son envie de LA revoir. Il déclina donc gentiment l'invitation d'un geste de sa main gantée. (La droite donc.)

Cette main gantée dénotait avec son costume : le gant était d'un blanc éclatant en total opposition avec son armure noire, ses jambières lustrées argent et sa cape rouge pourpre. Même son masque qui ne lui couvrait que le haut du visage était d'un gris souillé.

Puis la lumière déjà faible de la taverne s'obscurcit encore plus. Le barman l'informa qu'un divertissement allait se faire. Le bruit cessa comme par enchantement et une musique que Neilerua qualifia de jazz si ses souvenirs sur la lune d'Elpa minor étaient corrects. Son "voyage" sur cette lune avait pour but le détournement d'un vaisseau de marchandise qui s'était solder par un bordel sans nom vu la stratégie appliquée : OFDT (on fonce dans le tas !) Neilerua en reconnaissance s'était comme à son habitude paumé et était tombé dans un chic bar de la capitale. Grâce à son déguisement et à ses bonnes manières, il avait réussit à parfaitement s'intégrer dans le milieu. Puis Eth' Ik l'avait appelé et Neilerua dût partir de ce merveilleux endroit pour rejoindre un monde de sang.
Ses souvenirs remontaient et le prenaient à la gorge. Son grand voïvode lui manquait. Son départ précipité ne lui avait pas laissé le temps de le revoir et Neilerua se demandait si un jour il pourrait retourner (vivant) à Commoragh.

Alors que Neilerua retrouva le monde réel, le barman semblait vouloir lui arranger un coup avec le tas de tôle qui se dandinait sur scène. Neilerua avait une forte appréhension des androïdes car il ne pouvait pénétrer l'esprit de ces êtres. De plus, ce simulacre de vie l'écoeurait.
Il déclina donc l'offre :


"Je me vois dans l'obligation de refuser votre offre qui est pourtant, je le sens, généreuse. Toutefois, il me semble que vous soyez dans la capacité de me renseigner sur un sujet qui me tient à cœur. Avez-vous déjà entendu parler des Lames Noires ?"

Neilerua guetta la réaction et surtout la réponse du barman.


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 16:11 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

"C'est vous qui voyez, mais vous passez à côté d'un sacré truc, c'est moi qui vous le dit."

Devon jetait des regards langoureux à Sedna. Le balancement de ses hanches battait en rythme avec son propre coeur. Il était particulièrement fière du charme qu'il avait réussi à conférer à sa création. Il se sentait bercé par l'aura sensuelle de cette androïde, il n'était pas amoureux loin de là, mais elle l'attirait sexuellement. Il lui souriait, le menton posé dans la paume de sa main, tout en portant de temps en temps la mousse amère de la bière à ses lèvres.

Tout à coup l'eldar en face de lui se mit à lui murmurer presque à l'oreille quelque chose de dangeureux, très dangeureux. Devon manqua de cracher sa gorgée de bière et s'étouffa. Il toussa comme un tuberculeux et s'assis sur un tabouret derrière le comptoir, tout en se frappant la poitrine. Puis quand il fût ressaisi, il se leva et s'approcha de très près de l'eldar pour que seul lui entende ce qu'il lui murmurait.


"Êtes vous fou ou simplement suicidaire ? Je tiens à ma peau figurez vous, et je ne vais pas vous refiler des info aussi brûlantes ici, dans cette taverne bourrée de chasseurs de primes qui nous écoutent. Si vous voulez vraiment savoir quelque chose, tout d'abors il va falloir y mettre le prix et ensuite rester discret, parce que sinon c'est niet. Revenez me voir avant l'ouverture demain avec 3 000 crédits et je vous raconterai ce que je sais, et j'en sais des trucs. Rassurez vous, vous en aurez pour votre argent avec tout ce qui circule ici."

Il se rassit sur son tabouret et fini sa bière l'air renfrogné, dans la ferme attention de ne plus lacher une parole.
_________________


Revenir en haut
Neilerua
Eldar noir
Eldar noir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2009
Messages: 688
Localisation: inconnu
Emploi: Voïvode de type absent
Planète d'origine: Ys
Masculin

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 10:13 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

*Le monde est bien étrange par ici. Pourquoi ne pas parler des Lames Noires ouvertement ? J'en ai bien une cachée dans le dos, alors ...*

Le moyen dont Neilerua avait obtenu cette Lame Noire ne lui rappelait pas de bons souvenirs. D'ailleurs, c'était la raison de son départ précipité de Commoragh, poursuivit par une horde de guerriers fous furieux. Le barman semblait savoir quelque chose au sujet des Lames Noires et naturellement, ce n’était pas gratuit.

" Bien, j'accepte. Je serais au rendez-vous avec le nécessaire. J'espère pour votre corps que vous ne me trompez pas. J'en serais sincèrement désolé. Juste au moment où je commençais à vous apprécier. Mais au fait, je me présente : Neilerua. Et vous ? Quel est votre nomination ? "

Ces questions avaient pour but de briser le mince filet de glace que Neilerua sentait se former entre eux.

*Ce n'est pas le moment de se faire des ennemis par ici.*

Alors que le tavernier allait répondre, deux de ses incubes apparurent à l'entrée et lui signifia qu'on l'attendait. Tybalt devait donc être arrivée.

*Parfait. *

Neilerua s'écarta du comptoir, remercia encore une fois le barman de son hospitalité qui lui glissa son nom à l’oreille et marcha doucement vers la sortie. Sa cape pourpre flottait une fois de plus dans l'air ranci du bar. Personne ne remarquait son départ car tous était subjugué par l'androïde qui continuait de danser sur la scène. Neilerua jeta un dernier coup d'œil derrière lui vers le barman et dû traîner ses incubes dehors qui regardait béatement l'androïde.

*Allons-y donc vers cette transaction. Je me meure de prendre connaissance de cette Tybalt. *

Et Neilerua fût à l'extérieur de La Poupée Mécanique et se dirigea vers le lieu où l'attendait impatiemment Tybalt.

[Pour moi j'en ai fini ]


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 14:20 (2009)    Sujet du message: A boire ! Répondre en citant

Le tavernier se releva et murmura une dernière parole à l'eldar.

"Mon nom est Devon. Je vous attendrais ici demain, vous avez ma parole. En attendant passez une bonne soirée messire."

Il souriait, apparemment heureux de se faire 3 000 crédits aussi facilement, enfin, c'était cher mais ça les valait largement. Et tout en regardant Neilerua lui tourner le dos et partir avec sa bande d'incubes, il se mit à réfléchir. Il avait répondu qu'il lui donnerait des infos un peu du tac au tac, mais au fond avait peur de tomber dans une embuscade. Ça durait jamais vraiment longtemps le job d'informateur, disons qu'on pouvait se faire beaucoup de tunes jusqu'au jour où on tombait sur un type qui préférait te torturer et avoir tout ce qu'il veut gratos. Devon avait eu de la chance jusqu'ici, mais il gardait toujours un moyen de se défendre sous la main, ou plutôt dans sa main.
 

(Pour moi aussi c'est fini, topic clos ! pika dodo )
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:19 (2017)    Sujet du message: A boire !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Reikistien -> Reikist I -> Capitale : Zhaari -> La poupée Mécanique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com