Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Brain machine
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Centre de recherche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sam Zayah
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 35
Localisation: Elpa, pour l'instant.
Emploi: Xaman des temps anciens
Planète d'origine: Selenía
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 14:50 (2011)    Sujet du message: Brain machine Répondre en citant

Dans la réponse du patient, Zayah sentit une certaine naïveté en partie perdue. Elle ne chercha pas à forcer le dialogue autour de ce sujet : à part perdre la confiance de l'homme, elle n'aurait rien gagné. Morgan aurait été bien content de cette violence, mais elle aurait été vraiment trop gratuite, et l'utiliser aurait pu avoir des conséquences désastreuses qui dépassaient de très loin la mission méprisable de l'équipe de scientifiques. 


Elle s'inquiéta un instant de ce que Morgan pourrait faire de la petite figurine en plastique. Son statut de Xaman lui permettait de percevoir les faibles pulsions de l'âme enfermée. Le corps était mort, mais l'âme subsistait, mais jamais un esprit aussi peu ouvert, aussi pragmatique que celui de Morgan ne pourrait le concevoir... Elle ne pouvait laisser l'objet être détruit, pas avant qu'elle en ait libéré l'âme d'une manière Xamanique la plus orthodoxe qui soit s'il n'y avait pas possibilité pour l'âme de revivre, un jour.


"Avez-vous déjà réussi à effectuer un transfert d'âme en sens inverse ? Je veux dire, pourriez-vous remettre l'âme dans son réceptacle d'origine ?"


Elle essayait de gagner du temps. Maintenant que tout le monde savait qu'il avait des pouvoirs si puissants, elle espérait que s'il répondait oui, une partie au moins des infirmières, celles qui avaient encore un embryon de conscience, se sentirait obligée de prendre soin de l'objet, malgré l'apparent manque d'importance qu'il revêtait aux yeux du docteur en chef...


Elle guettait les droïdes qui arriveraient avec la Lame. Si Kaomiru était trop faible, l'expérience pourrait le tuer... Mais elle se doutait bien que Morgan ne voudrait rien entendre. Il fallait qu'elle trouve un moyen de lui révéler ce qu'on attendait de lui, même si le staff n'était pas favorable à ce qu'il en sache trop. Il était hors de question qu'il cède à la panique.


Une voix mécanique l'avisa que le transfert de la Lame serait bientôt terminé. Elle se pencha vers Kaomiru.


"Je n'ai plus beaucoup de temps, alors je vais tenter de vous expliquer le plus rapidement possible le principe de ce que vous allez devoir faire. Ne vous inquiétez pas, vous ne blesserez personne à moins que ce soit là votre choix. Pour l'instant nous allons simplement vous présenter un... objet particulier, afin de juger si vous êtes capable de l'utiliser. L'objet est en route. Ce sont des droïdes qui l'apportent, et il est branché à des machines. Si je vous le dis, c'est pour ne pas que vous cédiez à la panique face à ces organismes technologiques auxquels vous n'êtes visiblement pas habitués, vous comprenez ?"
_________________
Z.A.Y.A.H



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Juin - 14:50 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 13:22 (2011)    Sujet du message: Brain machine Répondre en citant

(OO hein on fait le transfert maintenant ? je pensais mettre une petite ellipse pour remettre ça au lendemain. Bon on va improviser.)

En entendant sa question, Kaomiru se sentir bouillir de rage. C'était un mélange de colère, de frustration et de fatigue. Elle venait de mettre le doigt sur un grand mal être qui lui pourrissait la vie depuis des années et qu'il n'avait jamais eu le courage de regarder en face. Il détourna son regard d'elle et commença à faire les cent pas pour essayer de se calmer.

"Non bien sur que non c'est impossible elle est morte tu comprend ! Je ne peux pas mettre une âme dans un corps mort, elle va mourir. C'est un corps neutre qu'il me faut. Et ne me demande pas si je peux le faire sur quelqu'un de vivant, c'est hors de question. Je ne sais pas ce qui se passe quand on force l'âme d'un vivant à partager son corps avec un mort... Je ne sais pas et je ne veux pas le savoir ! Je n'utilise mon don que quand c'est vraiment nécessaire parce que c'est trop lourd à porter. Je ne veux pas essayer des choses dont je ne suis pas sur, et qui pourront détruire des existences..."

Zayah sembla prise par une nouvelle angoisse et lui coupa la parole. Il allait se passer quelque chose, quelque chose de bizarre, mais au moins quelque chose qui lui permettrait de comprendre pourquoi il était là. Ils quittèrent la salle pour un autre couloir. Kao n'osa pas se retourner pour regarder le cadavre. Il marcha rapidement dans le couloir, pour mettre le plus de distance possible entre lui et ce qu'il venait de faire. Il baissa les yeux. Zayah était plutôt grande pour une femme, un peu comme les elfes. Il regarda sa main ganté se balancé le long de sa cuisse. Il hésita un moment mais le balancement de cette main l'hypnotisait. Au moment de franchir l'autre porte au bout du couloir il la saisit dans la sienne. Il avait besoin de soutient et en cet instant ce pouvait compter que sur elle.

"Sayah tu restera avec moi pas vrai ? Je veux bien aider ton peuple mais je ne veux pas qu'on me fasse faire des choses que je ne veux pas."

La porte s'ouvrit au même moment et il vit une pièce avec un banc cubique imbriqué dans le sol, un écran au mur et des droïdes qui portaient sur leurs dos une sorte de container blanc visiblement très lourd. Kao comprit ce qui allait se passer et s'approcha de la boite. Il n'osa pas mettre moins d'un mètre entre les droïdes et lui, et alla s'assoir sur le banc.

"Montre moi cet objet et explique moi ce que tu attend de moi, je te dirais si c'est en mon pouvoir."

A ce moment là Morgan glissa dans son micro :


"Carte blanche pour toi la belle, mais n'oublie pas ta sécurité, celle du sujet et surtout celle de la lame. Les droïdes ont des tazers au cas où."
_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Sam Zayah
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 35
Localisation: Elpa, pour l'instant.
Emploi: Xaman des temps anciens
Planète d'origine: Selenía
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 16:41 (2011)    Sujet du message: Brain machine Répondre en citant

Zayah avait compris, au moins un peu, à quel point sa question pouvait avoir été blessante. Ceci dit, elle lui avait permis de gagner du temps... Et de cerner un peu mieux le personnage.

Elle le guida à travers les couloirs immaculés et éthérés qui puaient l'artificiel. C'était une odeur omniprésente sur Elpa, mais bien davantage dans le centre de recherche, à tel point qu'elle en devenait étouffante. Elle pouvait bien s'imaginer la détresse de son patient, privé des verdures de la planète des Elfes. Mais le temps n'était pas encore venu pour Zayah de ressortir... Et pour Kao non plus, du reste. Elle le précéda : inutile de le suivre, il pourrait le prendre comme une insulte alors qu'elle venait juste de gagner sa confiance. Elle était son seul allié dans un milieu hostile, il ne tenterait sans doute rien contre elle. A travers le gant, elle ne pouvait sentir la peau de Kao, mais elle n'en avait pas besoin pour savoir à quel point il était effrayé. Et il ignorait à quel point il avait raison de l'être.

Sa gentillesse la toucha, mais elle dut se retenir de ricaner lorsqu'il employa le terme de "peuple". Les Elpaïens n'étaient pas un peuple. Elpa était un amas de personnalités toutes plus égoïstes les unes que les autres, un grand conglomérat d'ignorants peu soucieux d'en voir plus que ce qu'on voulait bien leur montrer. Elle répondit sur un ton presque badin :


"Je ne crois pas que notre planète constitue un peuple au sens où vous l'entendez, mais je vous remercie de prendre en compte son bien-être. Et oui, je resterai avec vous."

Sans le savoir, Kao venait de donner une opportunité de plus à son infirmière, une opportunité qui lui permettrait de gagner encore davantage de temps sur Morgan et son équipe.

Ils entrèrent dans la salle. Le caisson était énorme, uniforme et désespérément hermétique, rien à voir avec le pouvoir qu'il renfermait qui palpitait d'envie à l'idée de s'offrir à un nouveau porteur. Ne pourra porter la lame que celui qui aura éliminé le précédent porteur... Zayah pouvait le sentir malgré les épaisseurs de matériau synthétique qui dissimulaient la Lame de la Vie à sa vue. C'était ce qui faisait d'elle un élément différent de tout cet univers de plastique et de métal : les droïdes ne sentaient rien, les médecins refusaient de sentir, bien à l'abri derrière leurs écrans, mais elle, elle sentait. Elle sentait aussi la peur du porteur lorsque la Lame manifestait son pouvoir à eux, leur faiblesse à lui résister. Même si elle craignait autant le pouvoir des Lames qu'eux, Zayah respectait leur puissance, et elle se sentit soudain presque impie à se présenter ainsi dissimulée face à l'une des ses ennemies.

La voix de Kao, puis celle de Morgan, l'arrachèrent à sa contemplation du caisson. Elle se tourna vers son patient.


"Vous allez être présenté à un objet unique, d'une puissance extrême, immense et destructrice. C'est cet objet que le centre dans lequel vous vous trouvez étudie actuellement. La jeune fille sur laquelle vous avez exercé votre pouvoir était sous son emprise, et c'est votre manipulation qui l'en a libérée. En revanche, cela fait également que vous avez pris sa place. L'objet que nous allons vous présenter va tenter d'étendre son emprise sur vous comme il l'a fait pour elle. Vous devez non résister à son pouvoir, mais le soumettre. Vous comprenez ? "

Elle avait conscience d'utiliser des termes très abstraits, mais il était chaman, il connaissait le concept d'Esprit. Quant à Morgan, au mieux, il penserait qu'elle parlait avec le même champ lexical que son patient pour le mettre à l'aise, au pire, il la prendrait pour une sorte d'illuminée admirative. Au mieux, il reconnaîtrait sa capacité à gagner la confiance d'un patient, au pire, elle aurait droit à un questionnement sur les croyances religieuses lors duquel elle aurait tout le temps nécessaire pour lui expliquer qu'elle était comme tous les elpaïens : vide, totalement agnostique, totalement désintéressée.

Elle reprit à l'adresse de Kao :


"Il risque d'y avoir un choc entre la puissance de l'objet et la vôtre. Prenez votre temps pour vous détendre et rassembler vos forces et votre esprit. Quand vous serez prêt, nous ouvrirons le caisson et vous devrez aller prendre l'objet qui se trouve à l'intérieur."
_________________
Z.A.Y.A.H



Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 22:19 (2011)    Sujet du message: Brain machine Répondre en citant

Les paroles de Zayah avaient complètement bouleversé Kaomiru. Il restait là, les yeux et la bouche grande ouverte, visiblement encore sous le choque. Il se remémorait sans cesse ses mots et essayait de les traduire plusieurs fois de suite afin d'être bien sur qu'il avait comprit le sens de ses paroles. Il finit par relever les yeux, son visage se perdant au milieu de ses longues mèches violettes que sa coiffure simpliste avait du mal à retenir en place. De sa gorge s'échappaient des sanglots et il avait de plus en plus de mal à s'empêcher de pleurer.

"Cela... Cela veux dire que je vais être malade ? Je vais mourir comme la jeune fille... Pourquoi est ce que vous ne m'aviez rien de cela ? Si je l'avais su je ne vous aurais pas écouté ! Je vais tomber malade maintenant... Le mauvais esprit est sur moi, et je vais contracter la maladie..."

Son dos se courba et son front toucha ses genoux replié. Son corps imposant se faisait de plus en plus petit, se sentant déjà accablé par on ne sait quelle malédiction.

"Je ne veux pas toucher cet objet ! Je veux savoir le nom de l'esprit qui va corrompre mon corps et comment se protéger de la possession. Je veux que tu me dise tout ça, sinon je prendrais ton âme et en nourrirait cet esprit maléfique que tu as fait venir en moi. Parle !"

Son ton comme sa posture recourbée étaient tout à coup devenu plus menaçant. Il était toujours aussi terrifié, et c'était cette peur animal qui l'amenait à devenir plus pressant, plus agressif et si on ne n'accédait pas à sa requête, cruel.
_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Sam Zayah
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 35
Localisation: Elpa, pour l'instant.
Emploi: Xaman des temps anciens
Planète d'origine: Selenía
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 14:37 (2011)    Sujet du message: Brain machine Répondre en citant

Evidemment qu'il paniquait. Le pauvre. Mais il n'était pas le premier, et Zayah espérait sincèrement qu'il avait le pouvoir nécessaire pour contrôler la Lame. Il lui semblait que oui, mais elle souhaitait de tout son coeur ne pas se tromper... Elle ne laissa rien paraître de son trouble et de son angoisse quand elle répondit aux tirades paniquées de Kaomiru.

"Je vous en prie, calmez-vous. Vous n'allez pas tomber malade si vous parvenez à maîtriser l'objet. Quant à vos menaces... Vous êtes puissant et je ne doute pas que vous les mettriez à exécution, cependant je vous assure que ce serait une énorme erreur de votre part que de vous en prendre à moi."

Elle réfléchit à ce qu'elle pourrait tout de même lui dire sur la Lame, sans alarmer Morgan et le reste de l'équipe médicale.

"L'objet est... habité par une force, disons. Cette force n'est pas vraiment un esprit, mais elle est tellement puissante qu'elle peut infléchir la volonté de certains."

Elle laissa son ton se radoucir.

"Vous ne devriez pas vous mettre dans des états pareils. Vous êtes très puissant, bien plus que la jeune fille que vous avez libéré tout à l'heure, ça ne fait aucun doute. Et je suis là pour veiller sur vous et interrompre les opérations si je sens qu'il y a le moindre problème."

Elle fit tourner ses pensées plus rapidement. Il avait raison, c'était bien trop brutal. Elle tenta finalement de le calmer, et en même temps de signifier à Morgan que cet état d'esprit du patient ne pourrait faire courir l'expérience qu'à la catastrophe.

"Si vous vous sentez trop faible, vous n'êtes pas obligé de toucher l'objet dès aujourd'hui. Dans un premier temps, il faudrait simplement que vous l'examiniez -à distance si vous le souhaitez- et que vous m'expliquiez ce que vous ressentez."

Elle espérait que Morgan ne lui demanderait pas de forcer Kao à prendre l'objet dans sa main, elle s'en voulait d'avoir commencé par là. Elle avait surestimé sa force d'esprit en lui demandant de prendre directement l'objet, elle se rendait compte qu'il n'avait aucune conscience des capacités de résistance que lui offraient son pouvoir. Il fallait qu'il comprenne, et le présenter d'abord à la Lame l'aiderait sans doute à comprendre à quel point elle était puissante, mais aussi qu'il pouvait la soumettre. Sauf s'il se trouvait dans un tel état de peur, auquel cas, celle-ci le contraindrait-elle sans doute à céder au pouvoir de la Lame avant même d'avoir eu le temps d'évaluer leur différence de force.

Il restait quelque chose qu'elle pouvait faire pour lui. Mais il lui faudrait obtenir la coopération de Kaomiru, et ce n'était pas gagné après ce qu'il venait de lui dire.


"Je sais que vous m'en voulez de vous avoir pris par surprise, mais vous devez me faire confiance. Je suis là pour vous aider."
_________________
Z.A.Y.A.H



Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 09:56 (2011)    Sujet du message: Brain machine Répondre en citant

Derrière la mosaïque d'écran, Morgan et son équipe gardait les yeux rivés sur cette scène hallucinante. Il n'y aurait pas eu moins d'intérêt s'ils laché Zayah dans l'espace. La plupart restaient silencieux, d'autre tenaient des paris sur ce qui allait se passer, et quand ça se passerait. Morgan les fit taire d'un "chuut!" sec qui n'invitait pas à des réclamations et remercia d'un signe de tête un infirmier qui lui apporta un gobelet extra géant de café estampillé starbuck.

Pendant ce temps là Kaomiru s'était levé, et tenant la main de Zayah dans la sienne, s'approcha à pas lent de la lame qu'il examina avec une curiosité teintée de peur. Pour une épée elle n'était pas très grande, un mètre pas beaucoup plus. Mais ce qui la rendait incroyablement belle c'était cette couleur noire brillante de la roche d'obsidienne qui la composait dans son intégralité. Kao qui connaissait un petit peu tailler la roche, savait que seul un être exceptionnel avait pu fabriquer cette lame d'une si grande taille en une seule pièce. Il en fit le tour et ne pu s'empêcher de retenir une exclamation. Le fil de la lame était parfaitement droit et symétrique, et sur la pointe son épaisseur n'était pas plus large que celle d'une lame de cutter. La garde était inexistante et le paumeau avait été volontairement émoussé afin de ne pas blesser son porteur.
En contemplant cet objet, Kao comprit qu'il s'agissait bien d'un esprit, car aucun homme vivant dans l'univers n'aurait pu être capable de le fabriquer, tant il alliait perfection de la forme et maitrise de la matière. Mais ce qui dérangeait Kao, c'était son évident usage. Il n'avait connu les épées que sur Ys, et jamais son peuple n'aurait eu l'idée de détourner les couteaux à viande pour tuer l'un de ses frères. En allant sur Ys il avait appris que les armes de chasse s'étaient transformées en armes de guerre, et quand il regardait cette lame, il savait qu'elle avait l'odeur du sang imprégnée en elle. Il eu un mouvement de recul. Il devait lutter pour que cet esprit de mort ne dévore pas. 

Morgan ouvrit l'opercule en plastique d'un geste mécanisé par l'habitude, en bu une gorgée et fit à nouveau taire l'assistance avant de d'approcher ses lèvres du micro.


"C'est bon Zayah, retournez en bloc d'habitation et veillez à lui changer les idées avant de partir..."

L'assistance gloussa du sous entendu mal placé, et Morgan qui ne l'avait pas du tout fait exprès leur gueula de se la fermer. Étant encore proche du micro, Zayah pu également en profiter.

"On va le laisser tranquille un moment et on verra demain. Bon boulot, on t'attend à la maison."

Et il coupa la conversation.

_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Sam Zayah
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 35
Localisation: Elpa, pour l'instant.
Emploi: Xaman des temps anciens
Planète d'origine: Selenía
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 10:18 (2011)    Sujet du message: Brain machine Répondre en citant

Zayah observa attentivement Kao tandis qu'il tournait autour de la Lame. Sa main dans la sienne, elle le suivait et était aux premières loges pour étudier ses réactions.

Il était fasciné. Sans doute moins par le pouvoir de l'objet que par son apparence, l'obsidienne était vraiment magnifique. Les lumières artificielles des néons se reflétaient sur sa surface, et son éclat était presque hypnotique.

Il n'en était pas moins apeuré. Au début, sans doute parce qu'il ignorait de quoi il s'agissait, mais maintenant... Cela devait être parce qu'il comprenait ce qu'était cet objet. Une Lame de la vie, sans doute, mais créée, comme toutes ses soeurs, pour la destruction. Elle frissonna un peu malgré elle en se souvenant de la puissance de sa jumelle, la Lame de la Mort. Kao pouvait-il sentir cette puissance, cette volonté de la Lame de s'emparer de lui ?

Elle sursauta presque quand Morgan parla dans son micro, et elle grimaça de douleur quand il cria après les autres infirmières.

Tandis que les droïdes s'avançaient vers la Lame pour la récupérer et effectuer son transfert vers la salle dans laquelle elle reposait, Zayah pressa doucement la main de Kao.

"C'est assez d'émotions pour aujourd'hui. La Lame va retourner là d'où elle vient, et je vais vous ramener."

Elle n'osa pas prononcer le mot "cellule".

Ils durent attendre que le conteneur de la Lame ait disparu et que la porte du fond se fût refermée pour pouvoir quitter la pièce à leur tour, par une autre porte. Zayah précéda Kao dans le couloir qui guidait son parcours, sans lâcher sa main.

"Qu'avez-vous ressenti ?"lui demanda-t-elle.

Les couloirs se ressemblaient tous. En fait, non c'était comme s'il n'y avait qu'un unique couloir qui s'était multiplié dans le Centre. Partout, les murs étaient d'une blancheur aveuglante et triste, aucun panneau, aucune indication aux embranchements. Il fallait connaître le plan du Centre par coeur pour pouvoir s'y repérer. Heureusement pour elles, les infirmières étaient munies d'un droïde ou d'un Pad GPS quand elles se déplaçaient par elles-mêmes. Mais même sans s'en servir, une fois Kao reconduit à sa cellule, Zayah pourrait retourner sans se perdre au bloc.

La porte de la cellule s'ouvrit à leur approche. Zayah se doutait que Kao n'était pas ravi de se retrouver de nouveau dans cet espace confiné, hermétiquement clos et pauvrement uniforme. Ca manquait d'arbres, il n'avait pas tort... Mais au moins y avait-il une couchette. Il avait besoin de repos après une telle journée.

Quand la porte se fût refermée derrière eux, elle se retourna vers lui.

"Je vais vous laisser vous reposer. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à me demander."

Elle soupira mentalement en imaginant les infirmières se gausser de son sous-entendu. Quel manque de sérieux, pour des gens dont le métier était de prendre en charge la vie des autres...
_________________
Z.A.Y.A.H



Revenir en haut
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 13:07 (2011)    Sujet du message: Brain machine Répondre en citant

(mi >< tu te balade pas dans un labyrinthe, y'a qu'un seul chemin à la fois qui change au gré de la (divine) volonté de Morgan. Toutes les parois (y compris sol et plafond) sont indépendantes et modulables. Ça veut dire que y'a des coco en coulisse qui déplacent le chemin et le construisent au fur et à mesure. C'est pas moins long qu'assembler des lego mais ça demande un timming extrême. C'est le pouvoir ultime de l'hypercube mademoiselle ! *w* (bon si c'est pas clair je te ferais un schéma notant tout les déplacement depuis le début de ce topic TT_TT))

Kao la suivit jusqu'au bloc d'habitation en silence et choisi d'ignorer sa question. Il ne fallait pas mal le prendre car Kao n'était pas particulièrement fan des grandes tirades lyriques sur la cruauté du monde, et évoquer ses sentiments lui était toujours difficile, surtout dans un état de trouble pareil.
Il se contenta simplement d'incliner la tête quand Zayah prit congé. Il avait besoin de réfléchir, et même s'il appréciait sa compagnie il tenait à rester seul pour éclaircir ses idées. Kaomiru s'assit en tailleur sur le lit, et le regard dans le vague, essaya de rassembler ses souvenirs. D'abord le réveil, nu. Puis on lui avait apporté des vêtements et un repas dans une boule que Zayah était venue ouvrir. Puis cette fille dont il avait gardé la vie, et enfin la lame. Il avait du mal à comprendre le lien entre tout ces évènements. C'était un peu comme un cauchemars décousu, et il espérait qu'il cesserait aussi vite qu'il avait commencé.
Il leva les yeux vers le plafond. Il était arrivé à la conclusion qu'il y avait quelqu'un qui l'observait, en tout cas quand il était avec Zayah. Et maintenant ? Pourtant il ne faisait rien de mal ou d’extraordinaire.
Il se laissa tomber sur le matelas, et regarda le plafond avant de se rouler en boule. Zayah avait laissé entendre qu'ils se trouvaient sur une autre planète, mais où ça ? Il avait entendu des mots de commun tout à l'heure, ça pouvait être partout. Ce qui était bien plus dérangeant, c'était la façon dont Zayah glissait sur le point le plus essentiel à son sens, quand est ce qu'il pourrait rentrer chez lui ? Visiblement soit tout le monde s'en foutait, soit la question n'était pas à l'ordre du jour, voir pire elle ne serait jamais évoqué. Kao se sentit perdre pied. Est ce qu'il allait rester là pour toujours ? C'était insensé. Pourquoi lui ferait on ça ? Et est ce que Elyah était au courant ? Si ça se trouve il le cherchait partout ? Ou peut être c'était sa décision de le faire soigner ici ? Pourtant il ne se sentait plus malade. Est ce que seulement il le reverrait un jour ? Au fur et à mesure qu'il se posait ces questions, il se roulait en boule et se sentait déprimé et épuisé. Les lumières blanches se tamisèrent et il se laissa aller à un lourd sommeil sans rêve.

Morgan le regarda un moment sur l'infra rouge, puis décida que le show était fini et se résigna à aller se coucher lui aussi. Il passa la relève à Misa qui regardait en coin un épisode de docteur house sur son pad. En même temps c'était bien légitime, le bébé n'avait pas besoin d'une surveillance si pointue que ça.
Morgan entra dans les vestiaires, enleva son uniforme et balança le tout dans un espèce de vide ordure blanc qui envoyait tout ça à la laverie. Il avait beau être entièrement nu dans une pièce comportant d'autre personne des deux sexes, il n'y prêtait même plus attention. Depuis deux ans il vivait ici avec son équipe, et la pudeur avait pris les voiles depuis bien longtemps. Morgan prit sur une étagère une serviette blanche sous plastique, encore toute chaude du sèche linge, et entra dans une cabine de douche libre. Il posa la serviette sur une étagère, enleva ses lunettes et les posa dessus. Il se frotta le visage et se regarda dans la glace. Trois jour qu'il n'était pas passé par la case salle de bain, et les deux petites heures de sommeil qu'il avait eu avant le réveil de Kao n'arrangeait pas son teint livide. Il passa sa paume sur sa mâchoire et réalisa qu'il avait encore oublié de prendre un rasoir jetable à côté des serviettes. Tant pis, la prochaine fois. Manque de bol ça faisait déjà plusieurs jours qu'il se négligeait et là ça commençait sérieusement à piquer. Morgan soupira et passa sa main devant le capteur optique sans contact et de l'eau coula dans la douche. Il se sentit se détendre doucement, et fini par même ressentir un délicieux sentiment de bien être. En sortant il arrivait même à sourire et sentit une pointe de libido revenir en matant une infirmière en train de s'habiller.
Vivre ici avec Misa n'était pas particulièrement simple, et c'était encore un miracle qu'ils arrivent encore à se considérer comme un couple. Bien sur ils avaient eu conscience des sacrifices qui les attendaient en acceptant ce projet. Adieu leur loft, adieu les sorties en amoureux, adieu les galipettes sur le tapis. Ils touchaient à présent de gros salaires mais à quoi bon avoir tout l'or du monde qui dors sur un compte quand on ne peut pas sortir pour le dépenser. Les premiers mois à la Brain avaient été fun. Ils avaient un petit labo, une petite équipe et ne vivaient pas collé aux écrans comme des taupes. Mais en arrivant au labo A bis leurs recherches avaient carrément perdu tout échelle humaine. Avant se retrouver dans un coin pour faire des cochonneries était possible et excitant. Maintenant c'était carrément impossible. Il y avait forcément plusieurs personnes où qu'il aille, et d'une certaine façon aurait tué pour prendre la place de Kao quelques heures, et glander peinard avec un dvd et un café sans que personne ne vienne lui casser les noix.
Morgan lança sa serviette mouillée par la trappe et prit sur une étagère une caisse blanche estampillé "taille L". Bien sur il était aussi large qu'une aiguille à tricoter, mais les uniformes étaient mixtes, ce qui décalait toute l'échelle de taille. Il sortit d'un sac plastique un pantalon de survêtement blanc identique à celui que portait Kao et un tee shirt qu'il accrocha dans l'élastique de son pantalon. Il devinait sa dégaine et soupira en pensant qu'il avait certainement plus d'argent qu'un mannequin et qu'il devait porter un caleçon informe
et des crocs qui sentaient la javel. Horrible quoi.
Il était en train de se raser quand il aperçu dans le miroir au dessus du lavabo, la silhouette floue de Zayah qui visiblement revenait de la douche stérile et de tout les examens qui s'imposaient quand on entrait en contact avec le sujet. Morgan passa rapidement de l'eau sur ses joues à présent relativement lisses, et remit ses lunettes.


"Hé Zayah !"

Bien, visiblement il avait retenu son nom. Il enfila rapidement son tee shirt et se retourna en prenant une pause sois disant décontracté en prenant appuie sur le lavabo, sa brosse à dent à la main.


"Je veux un débriefing maintenant. Bien sur tu vas aller raconter tout ce que tu as remarqué aux psyco pour le profil psychologique, mais tu sais très bien que ces gars me gonflent à ce prendre pour des toubib... alors sincèrement, qu'est ce que tu pense de lui ? Est ce qu'on va en avoir enfin un qui va tenir avec la lame, ou est ce qu'il va nous claquer dans les pattes en moins de trois jours ?"

_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:04 (2017)    Sujet du message: Brain machine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Centre de recherche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com