Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Mythe de la Création sélénite

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Steam Machine Index du Forum -> Avant de jouer -> Univers de la machine -> Mythes et Légendes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 22:26 (2011)    Sujet du message: Mythe de la Création sélénite Répondre en citant

Bonjour à tous, comme le temps est à faire une description de son peuple, voici (enfin) un peu d'histoire sélénite !
Pour cela, je vous propose le mythe de la création ! Il s'agit d'un récit mythologique, donc un peu flou, c'est pourquoi on trouvera juste après une explication détaillé du mythe.
Enjoy !





Ils étaient Cinq. Cinq grands. Cinq larges.
Ils étaient Deux. Deux puissants. Deux longs.

Les Deux se rencontrèrent, ils formèrent les Cinq. Chacun des cinq avait un nom. Dans la langue de l’Un, on les appelle Kall, Brina, Tzô, Vakna et Gej.

Kall le premier était le sud. Il était le blanc de la lumière. Il était le doux.
Brina le second était l’est. Il était le bleu de l’éclair. Il était la furie.
Tzô le troisième était l’ouest. Il était le noir des yeux éteints. Il était le vieux.
Vakna le quatrième était le centre. Il était le vert de l’âme. Il était la chute.
Gej le cinquième était le nord. Il était le rouge du ciel. Il était le guide.

Les Deux étaient l’Homme et la Femme. Ils tournaient autour d’eux-mêmes. Les Cinq dansaient. Dans la danse, chacun trouva sa place. Le premier mourut.

Les frères, désormais quatre, devinrent les Quatre. Le second et le troisième mangèrent ensemble. Ils étaient maintenant contre leurs frères Vakna et Gej. Chacune des alliances réunit une armée d’étoiles. La Vieille Furie fut Guidée dans la Chute. Le second et le troisième moururent.

Les frères, désormais deux, devinrent les Deux. L’équilibre des pères et des fils s’installa. Cela dura plusieurs pluies.

Le cinquième était si beau, qu’il séduit le troisième. Gej fusionna avec Vakna. Ils rentrèrent l’un dans l’autre. Ils formèrent Vakna l’Eveillée.

Vakna, ne supportant plus de ne plus voir son frère décida de s’en séparer d’une partie. Le cœur de Gej ne s’éloignera jamais de Vakna. Il brille dans son amour. C’est Selenía.

Quand il ne restait plus que le meilleur fils, les Deux mélangèrent leurs sangs, et du mélange, ils firent tomber cinq gouttes sur Vakna. Mais ils n’avaient pas assisté à l’union des deux frères, et quand ils crurent qu’il n’en restait qu’un, il en restait en fait deux.
Selenía tournait autour de Vakna, et il le cacha un instant. C’est Selenía qui reçu les cinq gouttes. Et personne n’en su jamais rien.

Selenía était vierge. Et il fut heureux quand il reçu les cinq gouttes. Elles vont prendre la suite.

_______

Les Cinq s’appelaient Kall, Brina, Tzô, Vakna et Gej.

Tzô, le vieux sage, se construisit une maison dans une crevasse. Un jour qu’il allait chercher de quoi se nourrir, il fut prit de vertige. Il tomba dans la crevasse et mourut. Ses yeux ne voyaient pas. Il devint le noir des trous.

Gej parti vers le sud, il se trompa. Sur la route, il rencontra son double. Ils fusionnèrent et créèrent les tribus. Gej, Zend, Blak, Zahi, Derwydd, Xana et Dolongo. Tels seraient les noms des sept sauvages. Ils devront être loin car ils sont impurs. Le sang du sang est un parjure.

Kall, Brina et Vakna construisirent une ville. Ils l’appelèrent Samræmi, l’Harmonieuse. Quand vint le moment de choisir un roi, Vakna se fabriqua une toge en fumée. Se sentant insultés, Kall et Brina jetèrent Vakna dans un trou, et il mourut.

Après discussion, Brina devint une femme. Avec Kall, l’homme, ils créèrent le premier Sélénite. Il n’était ni comme Brina, ni comme Kall. Ils en firent d’autres qui en firent d’autres encore.
Ensemble, ils construisirent des maisons et en luttant contre le noir, ils creusèrent les os du cœur de Gej.
Le roi porte un pan de fibre de Sef, qui pousse au bord de l’eau. Sa tête passe au milieu et est couverte d’une couronne de verre. Il vit pendant le temps qu’il doit vivre, c’est-à-dire 1 000 années de 100 ans.
La reine porte un pan de Silki, car il faut une matière aussi douce que sa peau. Elle est la plus grande du royaume. Elle doit guider cinq rois et vivre pendant le temps qu’elle doit vivre, c’est-à-dire 5 000 années de 100 ans.
Le roi et la reine créent des Sélénites qui deviendront roi et reine à leur place. Ce sont les sélénites qui décident s’ils seront des reines ou des rois. Le premier ou la première sera roi ou sera reine. Les suivants seront ses plus proches amis et ses musiciens.

Ainsi est Selenía pour l’éternité.




Explication :

Création de l'univers :

Les premières phrases fixent la nature des premiers intervenants. Les « Cinq » sont les cinq planètes du système de Vakna. Le nom des cinq planètes apparaît plus tard dans le récit, il s’agit de Kall, Brina, Tzô, Gej et Vakna. Les quatre premières sont dites « mortes » (en fait, ce ne sont que des bouts de cailloux gelés…). Les « Deux » sont les deux soleils jumeaux qui sont le centre de symétrie des systèmes de Vakna et de Kailash (dont il n’est pas question ici, les sélénites n’en en ayant pas connaissance).

C’est ici que commence le début du mythe, la genèse de l’univers pour les sélénites : la rencontre des deux soleils, qui engendrèrent les cinq planètes. La « langue de l’Un » est une référence à la langue originelle des astres, il ne s’agit pas d’une vraie langue, mais les sélénites attribuent les noms des planètes à une entité primaire (il s’agit sûrement d’un moyen de camoufler les sonorités de ces noms, bien différentes du sélénite).

Le paragraphe suivant est une seconde présentation qui dresse un portrait de chaque personnage qui va désormais intervenir. A chacune des planètes sont associés un numéro, un point cardinal, une couleur, un élément naturel et une particularité. Ces éléments vont intervenir à plusieurs reprises dans la suite.

On nous explique ensuite qu’après avoir été créée, la galaxie se met à tourner (évocation de la danse). C’est à ce moment qu’a lieu le premier décès, celui de Kall (on verra par la suite que ce sera un des survivant sur Selenía).

On rappelle ensuite le nombre de frères restant. Ce décompte est important car il est synonyme de la stabilité de l’univers, qui sera parfaite quand il y aura un équilibre entre les planètes et les soleils.

On évoque ensuite un complot entre Brina et Tzô à l’encontre de Vakna et Gej (image du repas, au cours duquel on partage ses idées). Ainsi s’engage une guerre entre les deux clans. Gej et Vakna remporte la bataille. La phrase « la Vieille Furie fut Guidée dans la Chute » est un moyen détourné d’évoquer cette victoire en utilisant les quatre particularité respective de chacun des frères (dans l’ordre : Tzô le Vieux, Brina la Furie, Gej le guide, Vakna la Chute).

Les planètes sont maintenant au même nombre que les soleils, ici, l’équilibre est parfait. « Cela dura plusieurs pluies » est une manière d’évoquer la très longue période que dura cette phase, en références aux fuites d’énergies entre la Couronne d’Ima et le Flux (phénomène ne se produisant que tous les milliards d’années environ).

Mais pendant cette phase, l’équilibre est rompu du fait que Vakna et Gej tombèrent amoureux. En fait c’est Gej, le Guide, qui entraina Vakna par la séduction ; il joue ici son rôle. En fusionnant, on a ici la première représentation de l’amour physique.
Mais en fusionnant, ils ne firent plus qu’un : Vakna l’Eveillée (il s’agit de l’actuelle traduction de Vakna en sélénite). Mais Vakna ne supportant pas de ne plus voir son amant Gej qui était à l’intérieur de lui, il en cracha un morceau : son cœur. C’est ainsi que naquit Selenía, qui devint la lune de Vakna.

Les Deux soleils interviennent à nouveau. Ils mélangent leur sang, et par cet acte, ils concluent un pacte qui fixe l’état actuel de l’univers comme définitif. Ils décident d’en verser cinq gouttes sur le derniers fils restant. Cependant, ils ne savent pas que Gej est toujours vivant, ils pensent qu’il est mort car son frère l’a absorbé. Et en tant que lune, c’est Selenía (Gej) qui reçu les cadeaux des deux soleils. « Et personne n’en su jamais rien » signifie que ni les soleils ni Vakna ne s’étaient rendu compte que c’était Selenía qui avait bénéficié des gouttes. Il pourrait s’agir ici d’une élévation du peuple sélénite, qui obtient ce qu’il veut par la paix et la fédération (image de la fusion entre Vakna et Gej, qui récolte le bénéfice).

Ces cinq gouttes vont peupler Selenía.


Création de Selenía

On quitte maintenant le récit de la genèse de la galaxie pour le récit du peuplement de Selenía.

Les cinq gouttes des soleils se matérialisent sous la forme de sélénites. Ils portent les mêmes noms que les planètes. De ce fait, ils en conservent les attributs du début du mythe.

Tzô se sédentarise mais reste seul, de ce fait, il meurt et devient le « noir des trous », rappel direct à sa couleur (liée à sa cécité). Il devient alors la personnification d’une des peurs des sélénites : l’obscurité, le vide. Cependant, on apprend dans la suite du mythe que les sélénites parviennent à surpasser leur peur.

On a ensuite l’histoire de Gej, dont on nous dis qu’il se trompe en partant vers le sud (son point cardinal est le nord, et il est la figure du Nord ; il est tourné ici en ridicule). Il rencontre ensuite son double, c’est-à-dire un double de son erreur, avec qui il fusionne. Ensemble, ils créent les sept tribus principales de Selenía, très mal perçues des sélénites. Ici, ont les nommes « sauvages » et « impurs » du fait de la consanguinité de leur fondateur (Gej et son double). Mêmes les noms de sept tribus sont des noms aux sonorités barbares pour les sélénites qui pour plus de commodités les appellent respectivement : Gej (le double malfaisant), Senda (le sable), Blakkur (le noir) , Zajíð (le mensonge), Dervíð (le serpent), Fljúganði (le volant) et Dólonku (le bouffon). Il s’agit des sept Néfastes (Nekvæð).
Gej est ainsi considéré comme mort.

On s’intéresse ensuite aux trois autres qui vont fonder la capitale, Samræmi « l’Harmonieuse ». Kall, Brina et Vakna se battent pour le trône. Brina et Vakna ayant été ennemi auparavant, une alliance se forme entre Kall et Brina. L’évocation d’une « toge en fumée » (la toge étant l’habit des rois) est le témoin d’une supercherie de la part de Vakna. Mais Brina et Kall la découvre et jettent Vakna dans un trou (image de Tzô, sous la forme du trou. Il faut se rappeler que Vakna et Tzô ont été ennemis).

Le système sélénite

Le dernier passage établit les principes de bases de la vie sélénite actuelle.
On parle d’abord du changement de sexe de Brina, qui se transforme en femme « après discussion », cela signifie après débat de sagesse. Ainsi, avec Kall, ils créent le premier sélénite et commence à peupler la planète.

Les sélénites construisent des maisons et creusent la terre dans laquelle ils vivront (ils luttent ici contre leur peur de Tzô, et la maîtrise).
On évoque ensuite l’habit et le rôle du roi et de la reine. Il s’agit ici d’une première institution politique.
Le « sef » désigne une sorte de roseau qui pousse près des points d’eau de Selenía. La couronne en verre est un symbole de la transparence du roi envers son peuple et de sa légitimité. Il doit vivre exactement 100 000 ans.
Il en va de même pour la reine qui porte du « silki », une sorte de soie, extraite d’un ver. Le rôle de la reine est de guider les rois, et elle vit 500 000 ans (c’est-à-dire 5 rois).
Ensemble, ils doivent procréer et faire choisir le sexe de l’héritier au peuple (si la reine arrive en fin de vie, le peuple choisi généralement une fille, par exemple). Le premier enfant est donc l’héritier et les suivants seront ses ministres, ses confidents et ses musiciens. La musique est très présente à Samræmi et le fait de désigner comme musiciens ses frères est un honneur pour eux.

La dernière phrase fixe la situation décrite dans ce mythe pour « l’éternité ».






Et voilà ! Si vous avez des questions, n'hésitez pas !
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Avr - 22:26 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Steam Machine Index du Forum -> Avant de jouer -> Univers de la machine -> Mythes et Légendes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com