Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Nouveau en ville
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Capitale : Elma -> Le Chat Botté
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 09:11 (2011)    Sujet du message: Nouveau en ville Répondre en citant

[Oui, ma grosse verge *w* XDDDD]

Hugar était maintenant très attristé que Minku soit parti de ses genoux... Était-il fâché ? N'avait-il pas apprécié cet échange de tendresse ? Et les voilà qui quémendaient pitance [c'est la soeur de Pitou le Renard Ravioli XDDD]...Hugar décida donc d'agir ! Il était temps de devenir... un.. homme... Ahem...

Bref, il décida de prendre les choses en main et se leva. Cela tennait d'ailleurs plus du prodige que de l'action banale, car vu son état mental actuel, il fut été logique que son corps ne suive plus... Nan mais merde quoi, vous vous rendez pas compte, mais un sélénite c'est pas du tout foutu pareil ! Et croiyez-moi, ces bêtes là n'ont pas, mais alors pas du tout pour habitude de prendre de la drogue ! Alors forcément, n'étant pas habitué, ca lui faisait tout drôle, dirons-nous...

Il avait tellement halluciné qu'à un moment il lui avait sembler... échanger de corps avec Devon ! Oui, il était persuadé d'avoir des vieilles côtes osseuses de vache décarnée au lieu de son joli ventre plat et musclé (y a pas à dire, le sexe, ca entretient !)... Mais cela n'avait duré qu'une ou deux secondes...

Maintenant qu'il était debout, il tenda une main vers chacun de ces deux compères :


"Allez les cakes aux fruits ! On y va !!"

Et il les aida à se relever. En se dirigeant vers la porte, il rigola comme un con une dernière fois et il saisissa la poignée tout en poussant. Dès que la porte s'ouvrit, ils virent l'épaisse fumée blanche qu'ils avaient produit s'échapper de la pièce. Et une fois la fumée dissipée, ils purent distinguer... une dizaines d'hommes habillés en noir et bleu foncé qui semblaient les attendre. Et c'est à moitié à poil qu'Hugar se rendit compte de ce qu'il se passait :


"Oh ! La police !! Mamagouuuu !"
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 09:11 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 10:48 (2011)    Sujet du message: Nouveau en ville Répondre en citant

(note : il n'a pas échangé de corps avec toi, il est pas assez cuit pour avoir le pouvoir du grand chaman XD nan il a "juste" (je dis juste parce que c'est quand même énorme) réussit pour la première fois une connexion sur un nerf optique vivant. Il y arrive sur les poupées mais sinon en temps normal ça lui fait peur de lancer ce genre de manipulation parce que c'est très très instable. Oui je sais t'as faillit devenir aveugle... Mais l'important c'est qu'il ait réussi à espionner par tes yeux ! C'est utile quand tu te douche non ?)

Il ne savait pas si c'était parce que Hugar avait dit "cake aux fruits" ou parce qu'il avait faillit se casser la gueule, ou pour une autre raison encore plus obscure, qu'il se mit à rigoler. Il eut beaucoup de mal à se relever et la nausée alla en grandissant une fois debout. Un profond sentiment d'angoisse s'empara de lui. C'était peut être suite à son bad, mais il commençait à s'inquiéter à propose de comment rentrer. Le seul qui pouvait conduire c'était Hugar et là il n'était visiblement pas en état. Ils pourraient prendre un hotel dans le centre ? Il avait déjà du mal à avaler son vomi, il ne voyait pas comment il allait commander une chambre.

Dans un sens la chance lui souriait, car il n'avait plus à s'inquiéter sur où et comment ils allaient trouver un toit. Le bon gouvernement elpaïen se chargea de tout. Ils n'eurent même pas mis un pied dehors qu'ils furent encerclé par une une dizaine de gars au physique complètement modifié par des armures qui formaient sur eux comme des carapaces d'un noir brillant. Hugar qui de tous était certainement le plus partit, compris assez rapidement de quoi il s'agissait. Mais le cri qu'il poussait après lui ôtait toute crédibilité. Devon ne pus s'empêcher d'exploser de rire, rire qui cessa bien vite quand il releva la tête et se retrouva à nouveau face à la brochette de flic. Si Emrys avait été là et s'il avait été armé ils auraient peut être eu une chance de s'en sortir. S'il avaient été à Zhaari ils se seraient enfuis via l'ancienne ligne de métro  et les auraient semé là dedans. S'il avaient eu la bébé et le pussy wagon ils n'auraient eu aucun mal à ça. Deux virages serrés et même avec un speeder un peu agile ils n'auraient pas tenu la longueur. Si seulement si il s'était trouvé en terrain connu, il en aurait tiré tout les avantages. Mais là c'était cuit. Devon sentit l'angoisse monter en lui. Il savait comment traitait la milice zhaarienne, il ne voulaient pas, mais alors pas  du tout finir sur le marché d'organe. Il ignorait les méthodes de la police elpaïenne, et ne pouvait pas deviner qu'on n'allait pas exactement le passer à tabac. Le conditionnement psycologique était leur arme préféré parmi toutes celles qu'Hugar traitaient de lavage de cerveau. Lui par contre, savait très bien de quoi il parlait, depuis qu'il avait été témoin d'un pseudo accident bactériologique qui s'avérait en réalité être une manifestation contre le régime, qui s'était terminé dans le sang. Hugar et Phil avaient assistés à ça et furent amené à subir des entretiens avec des psychiatres pour estimer s'ils avaient été influencés par cette répression à l'opposition. Chez Phil ce dialogue marcha au delà de toutes espérances et renforça son sentiment patriotique. Chez Hugar cela fut plus compliqué. Étant non natif d'Elpa, les psychiatres se sont montés plus méfiant à toute forme de bluff. Pour sortir de là Hugar avait du jouer le jeu, cacher ses convictions au plus profond de lui, et ne les ressortir qu'une fois libre.

Pour en revenir à Devon, lui n'avait pas du tout conscience de ce qui pourrait se passer et l'idée de se rendre bien gentiment, ce qui était la chose la plus censée à faire, ne lui était même pas envisageable. Se sentant prit au piège, il chercha une solution à tout prix. Son état pas très vigoureux ne lui laissait pas la possibilité d'un sprint. Il n'était pas non plus armé et constatait qu'il n'avait plus que quelques secondes pour agir avant de se faire immobilisé et plaqué au sol. Il se concentra comme un fou sur les systèmes en place autour de lui. C'était la dernière chose qui lui restait et il n'arrivait même plus à réfléchir sur comment l'utiliser. Il stoppait leur marche ralentissaient les muscles des jambes, mais son contrôle était tellement faible de par son état qu'il ne marcha pas sur tout les policiers. Un qui semblait avoir été épargné lui mit un coup de latte et le plaqua au sol pour le menotter. Face contre terre, le nez ayant un peu morflé, l'image du gars qu'il avait tué pendant l'abordage lui apparu. A ce moment là les rôles étaient inversé, il était sur lui et le maintenant pour l'attacher et lui faire les poches. Il s'était débattu alors il lui avait pété les genoux et buriné la gueule sur la moquette avant de l'achever par un tir à bout portant dans la bouche. Immédiatement Devon se mit à angoisser. Ça y est c'était le jour où il se retrouvait dans le rôle de l'agressé, et il allait devoir payer au centuple tous ses crimes. Il repensa aux genoux du gars qu'il avait sentit se disloquer sous son talon. Pitié non pas ça. En cet instant il ne voulait pas souffrir, pas recevoir ce qu'il avait infligé. Un profond besoin de sauver sa peau l'entraina dans une situation critique, ce que Emrys appelait son côté obscure et qui pouvait lui faire face n'importe quand. Ses yeux s’empourprèrent et immédiatement il sentit une force nouvelle s'emparer de lui. Dans ses moments là il ne se livrait plus à la manipulation des autres, mais bien de son propre système. Il savait que c'était dangereux, qu'il ignorait alors ses limites physiques et pouvait arriver à se blesser seul. La première fois qu'il fut confronté à ce pouvoir il avait appris qu'il pouvait tuer avec, la seconde fois il compris qu'il pouvait aussi bien se tuer à l'effort. Un corps libre de toutes les emprises du mental était un corps exposé à un danger. A chaque fois qu'il faisait ça il avait des courbatures terribles et plusieurs fois s'était retrouvé au pieux avec des tendinites très douloureuses ou le dos bloqué. Ce n'était pas spécialement glorieux, et il le regrettait toujours après. Mais en cet instant ça lui sembla être l'unique porte de sortie.

Il dégagea sa main avant qu'elle ne soit prise dans la menotte et il sentit son coude craquer et une douleur vive lui remonter jusqu'à l’omoplate. Il serra les dents, priant de ne pas être suffisamment con pour être en train de se retourner le bras lui même. Il dégagea son deuxième bras d'une façon un peu plus propre et par la force de ses jambes réussit à se retourner et à faire tomber le gars au sol. Au moment de se relever, il sentit qu'une autre personne le ceinturait en tirait sur son bras douloureux. Il poussa un cri de douleur et se laissa faire. La partie était perdu, il n'y avait plus rien d'autre à faire que de baisser les yeux et de rassembler ses pensées. Il devait chasser sa propre manipulation et ça lui semblait toujours tellement difficile. C'est pour ça aussi qu'il baissait les yeux, il ne savait pas combien de temps encore il allait garder ces prunelles rouges et quand est ce qu'il aurait la force d’anesthésier son pauvre bras. Il se demanda aussi ce qui était arrivé à Minku et Hugar, se sentant un peu coupable de ne pas avoir pensé une seconde à les protéger.

_________________


Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 21:51 (2011)    Sujet du message: Nouveau en ville Répondre en citant

Aussi étrange que ça puisse paraître, Hugar avait repris ses esprits aussi vite qu'il les avaient perdus, sans doute un truc sélénites caché... En tout cas, il était très conscient quand il se retrouva nez à nez avec les policiers, et cela lui sauva sans doute la vie. 
Il connaissait un peu la police d'Elpa et il savait qu'il ne fallait surtout pas jouer au rigolo, chose qu’apparemment Devon ignorait...
Donc OK, Hugar était conscient pour sauver sa peu, mais aussi pour voir son ami en train de se faire latter la tronche...

Il décida cependant de se laisser faire à 100%, c'était vraiment le moins risqué. Et une fois qu'il eu les menottes aux poignées, il se permit de dire à un policier :


"OK, on a fait une erreur, mais s'il-vous-plaît, ne vous en prenez pas à mon ami de la sorte. Il est étranger, et a priori ne sait pas encore comment se tenir en société, mais ce n'est pas un crime ! Donc mettez lui gentiment les menottes et faites ce que vous devez faire, mais ne le tabassez plus."


Bien sûr, Hugar ignorait totalement que Devon était en mode Berserk et qu'il ne se laisserait pas faire aussi facilement, mais il espérait tout de même de tout coeur que c'est ce qu'il ferait, pour leur survie à tous les trois...
A priori, les policiers étaient assez cléments et décidèrent d’exécuter la requête d'Hugar après un signe de tête de la personne qui était visiblement leur supérieur...

Hugar jeta également un regard à sa droite et vit que Minku, visiblement toujours aussi pété, avait fini par se retrouver attaché, même s'il lui sembla que les policiers avaient un peu galéré...


Les voilà donc les trois, menottés, déchirés, et honteux comme jamais... Heureusement et bizarrement, il n'y avait plus personne dans cette allée du centre... Quel heure était-il donc ? Pourtant il semblait faire encore jour... Non, c'était sûrement un de ces fameux "périmètres de sécurité"... Tout ça montrait finalement que c'est mieux de cacher que des gens prennent de la drogue, que de montrer qu'on les puni... 


C'est alors qu'Hugar remarqua qu'il y avait effectivement un périmètre de sécurité, et juste devant les plots et drônes, il y avait deux véhicules blancs et bleus, et ils se dirigeaint droit vers eux avec leurs nouveaux amis... Leur posant une main sur la tête (ou plutôt en leur ecrasant la gueule...), les flics les forcèrent à rentrer dans les véhicules. Hugar et Minku étaient ensemble avec deux policiers, quant à Devon, impossible de savoir...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Minku
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 79
Localisation: Elpa
Emploi: boulanger
Planète d'origine: Ys
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 08:51 (2011)    Sujet du message: Nouveau en ville Répondre en citant

Minku avait juste réussi à se lever et sautillait joyeusement jusqu'à la porte, quand il vit pleins d'étrangers les regarder avec des yeux ronds ! bibi fuck !  c'est à peu près la tête que fit Minku en les voyant ! Des nouveaux coupains pensa t'il ! Et il se précipita vers eux sans se rendre compte du danger qu'il courrait ! Il commença à serrer la main d'un des policiers qui ne comprenait pas vraiment ce qui se passait. C'est vrai que Minku ressemblait à un hippie débraillé et défoncé ! Il s'avançait vers un autre qui, quand Minku lui serra la main, le retourna pour lui mettre les menottes.

*Waw, il est vachement fort ! On dirait un magicien ! ^^* Oui, Minku était vraiment un cas perdu... Bref, il se fit accompagner à une voiture de police et lorsqu'il fut assis aux côtés d'Hugar il se tourna vers lui et lui dit:

"Prends Hug-hug : Normalement les menottes c'est pas avant le deuxième rendez vous" puis il rigola et sa tête si lourde tomba sur l'épaule de Hugar...
_________________
I didn't have a hard time making it, I had a hard time letting it go.


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 11:52 (2011)    Sujet du message: Nouveau en ville Répondre en citant

Devon fut contraint de les suivre et de s'assoir à côté d'eux. Il inclina sa tête en arrière mais en réalisant que ça lui montait un peu plus la gerbe, il décida se s'affaler lui aussi sur Hugar. Au moins s'il vomissait ça serait déjà plus marrant. A la blague de Minku sur les menottes il explosa d'un rire un peu con. Ce mignon lolita n'en loupait pas une.

"Genre t'attend le deuxième rendez vous... Tu dis ça parce que tu suce au premier, p'tite trainée va..."

Il essaya de bouger son bras et sentit une douleur si insupportable qu'il eu du mal à étouffer un cri rauque.

"C'est ça le bondage avec des gens qui savent pas y faire. Putain je suis sur que je me suis niqué le bras. Ah putain ça me rappelle les succubes. Hug je t'ai dit pour mon orgie avec les succubes ? Nan sans déconner c'est pas un mytho, elles étaient dix je crois. Et bah elles elles m'ont pas niqué le bras ! Par contre j'ai jamais eu aussi mal à la bite de ma vie..."


Il explosa d'un rire fortement enrichi en marie jeanne et commença à frotter sa tête contre l'épaule d'Hugar comme un gros chat qui pue.

"C'était trop cool... Putain ça me donne envie de baiser de repenser à ça. Et toi Minku ta meilleure fois ? Hugar il va nous dire que c'était son cher Phil alors ça sera pas drôle."
_________________


Revenir en haut
Hugar
Sélénite
Sélénite

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 1 651
Localisation: Elpa Major
Emploi: Bitch gloutonne
Planète d'origine: Sodomia
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 12:46 (2011)    Sujet du message: Nouveau en ville Répondre en citant

Hugar n'étais pas sûr que faire des blagues et raconter des histoies de cul maintenant était l'idée la plus judicieuse du siècle... Il était maintenant sûr qu'il était le seul qui était à peu près conscient, c'est déjà ca...
Il s'adressa donc à Devon :
 
 
"Moi et ma meilleure fois, on t'emmerde. Idem pour ces flics qui vont bientôt nous mettre encore plus en charpie si vous ne fermez pas vos mouilles, alors silence !" 
 
Il n'avait pas bronché quand ses deux compères avaient posé leurs têtes sur ses épaules (même s'il préférait largement la jolie tête du joli Minku, et pas celle pleine de pellicule de Devon, mais tant pis, ils étaient déjà assez dans la merde comme ca).
Mais Hugar était sûr que Devon allait recommencer à parler, c'est pourquoi il se résigna à dire un truc, dans le but de lui fermer le clapet :
 
 
"Et si tu veux tout savoir, ma meilleure fois c'était avec ma mère." 
 
Bim.... Gros silence.... 

Bon c'était faux, mais ca avait marché... 

Il pu enfin fermer un peu les yeux afin de repenser à toute cette histoirem à tout ce qu'il s'était passé, et là, il était convaincu que oui, ce soir, ca allait chier à la maison...  

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Minku
Elfe
Elfe

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 79
Localisation: Elpa
Emploi: boulanger
Planète d'origine: Ys
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 09:21 (2011)    Sujet du message: Nouveau en ville Répondre en citant

Minku n'avait désormais plus la force de réagir. Il aurait aimé répondre mais le doux ronronnement de la voiture le bercait tendrement... Il s'endormait presque mais entendait ce qui se passait autour de lui malgré tout.

*Sa mère? Ahh mais c'est dégeulasse !* Remarque, il savait bien avec qui était sa meilleure fois et ce n'était pas beaucoup mieux aux yeux des gens normaux...

Il avait désormais un peu froid  et se servait des corps de ses amis comme couverture, ce qui marchait plutôt bien. Hugar semblait tout à fait conscient et Devon délirait sur une orgie, hihi !

Enfin... Oups, la voiture s'arrêta brusquement et il sentit un bras fort le tirer de son demi-sommeil à la réalité...
_________________
I didn't have a hard time making it, I had a hard time letting it go.


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 12:46 (2011)    Sujet du message: Nouveau en ville Répondre en citant

Devon (re)commença à ricaner bêtement avant de changer totalement d'attitude. Il se mit alors à chuchoter très fort, tout en gardant un sourire déchirer sur son visage blême de gars qui ne va pas tarder à vomir ses tripes.

"Ta mère la cougar ! Ma première fois c'était avec une cougar tu sais, j'ai hâte de rencontrer ta mère. Hé Hé Hé mais chuuut... T'es un ouf Hug, faut être tigen avec les duls sinon ils te mettent un pain sur le coin de la gueule ou une châtaigne dans le gras. Genre lui là, il a un gras.. un BRAS cyborg ! Arf, ça doit faire bein mal j'te dit !"

Le policier sursauta mais ce fut presque imperceptible. Devon avait vu juste et ce qui passait pour un coup de chance n'en était jamais un. Il lisait dans les systèmes comme dans un livre ouvert, et même s'il était complètement raide, il continuer jeter des coups d'oeil un peu partout sans y réfléchir. Dans un sens il ne contrôlait que très moyennement son pouvoir et son attention à des petites choses plus ou moins importante était totalement relâché. Une fois où il s'était retrouvé bien cuit en compagnie d'Emrys, il avait ressentit le besoin de boire autre chose que de l'alcool, et c'était Emrys qui s'était levé et s'était servi un verre d'eau qu'il fut forcé de boire. Le lendemain il s'était platement excusé, mais sur le coup il s'était même presque sentit hydraté par cette eau qu'il n'avait pas bu. Ce genre d'accident était très fréquent quand il relâchait son attention et oubliait temporairement que manipuler les gens était malpoli. Mais seigneur qu'est ce que c'était pratique pour retrouver la télécommande sans avoir à lever son cul du canapé...

Le véhicule s'arrêta et on les fit sortir. Comme de par hasard se fut le cyborg qu'il avait repéré qui s'occupa de lui. Devon le regarda avec ses grands yeux un peu vitreux et immédiatement le flic lui appuya derrière le crâne pour les lui faire baisser. Devon perçu ça comme un signe de soumission, et la désorientation spatiale lui donna un peu plus la nausée. En réalité ce n'était pas dans les intentions du flic de l'humilier, en tout cas pas pour l'instant. C'était juste ces yeux... ils avaient quelque chose de dérangeant. C'était tellement bizarre des yeux d'un violet aussi profond. Il y avait quelque chose d'anormal là dessous, tout comme dans le fait que malgré son armure il ait vu sa prothèse alors qu'elle était particulièrement discrète.

Ils les entrainèrent dans le centre de sécurité civile principal, à savoir un immense commissariat à l'écart de la ville, non loin du spatioport. Mains contre le mur, Devon se laissa faire une fouille au corps en serrant les dents. Dès que le gars commençait à le palper là où ça n'allait pas, il se sentait l'envie de lui casser le bras, ou au moins de lui en donner la sensation. Mais il se retenait car il savait que ça n'allait pas arranger la situation. Puis on prit leur identités en leur demandant de poser leurs poignets sur des bornes. En réalité le système savait déjà leur identité et s'ils étaient coupables, car comme partout ils avaient été filmé et enregistré, mais c'était ainsi qu'était faire la procédure. En constatant qu'ils n'étaient pas encore frais pour une petite séance de conditionnement, les psy les mirent tout les trois en cellule, autant pour les faire mariner que pour attendre le bon moment pour leur parler. On leur détacha les mains et prirent une bonne partie de leurs effets personnels, et on les enferma ensemble dans une pièce pas spécialement plus différente que le fumoir. Devon ne pus s’empêcher de faire une réflexion ironique tout en soulevant son pantalon qui se cassait la gueule, faute de ceinture. Puis il alla se poser dans un coin pour y masser tranquillement son bras encore douloureux. Ses paupières commençaient à devenir de plus en plus lourdes et il sentait qu'il n'allait pas tarder à tomber de sommeil.

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:45 (2017)    Sujet du message: Nouveau en ville

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Capitale : Elma -> Le Chat Botté Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com