Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une journée de travaill bien occupée

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Spatioport
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alseif
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 34
Localisation: Elpa
Emploi: Informaticien Programmeur
Planète d'origine: Reikist I
Masculin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 13:23 (2011)    Sujet du message: Une journée de travaill bien occupée Répondre en citant


          
Il est 8h32. Le soleil est déjà haut dans le ciel et je m’accorde quelques minutes de pause pour pouvoir sentir la brise souffler dans mes cheveux et entendre les oiseaux chanter en ce début de journée très beau.          
           
L’activité croît de minute en minute sur les différents quais pour se préparer  à l’arrivée des vaisseaux de jour. Les équipes de nuit sont progressivement remplacées. Je ne cesse de m’émerveiller devant la technologie de cette planète. Tout est si propre, et si bien rangé. Chaque homme, chaque robot, outils, éléments a une place précise, un objectif, et un rôle bien défini. Souplesse, rapidité et efficacité sont de bons qualificatifs pour décrire le travail qui se déroule sous mes yeux.           
           
De mon côté je me rends sur mon nouveau lieu de travail.          
           
En effet, je me suis trouvé ce travail dans le Spatioport quelques instants après mon arrivée. Coïncidence ou hasard, malchance ? Non dans mon cas ce petit accroc est survenu à point nommé.          
J’étais en trains de descendre de mon transporteur pour ensuite m’élancer vers le quartier principal jusqu'à ce qu’un petit droide de maintenance vienne me percuter.    
        
Rien de bien grave et aucune casse je réponds au proprio affolé qui courais vers moi. Paniqué et à deux doigts de l’infarctus je rassure ce monsieur en lui expliquant que je ne compte pas porter de plainte ou faire appel à la sécurité du spatioport.          
Gros et avec de petites jambes j’ai bien de la peine pour ce vieille homme aux tempes grisonnantes.      Le droide de maintenance toujours excité continue de faire des miracles, et saccage un peu tout sur son chemin. J’entends le vieil homme jurer que ce robot causera sa perte.    J’ai posé mon sac et me suis diriger vers le droide.  Une fois entre mes mains j’ouvre la trappe d’accès donnant sur l’ordinateur intégré et rapidement inscris quelques lignes de codes dans l’ordinateur.                              
Une fois calmé, le vieil homme s’approche de moi en me remerciant mille fois et en m’expliquant son désarroi face à une telle situation.          
De mon côté ne portant pas d’intérêt réel vis-à-vis de cette personne je décidai de continuer ma route vers le centre-ville. Ce que j’aurai fait si notre bon monsieur ne m’avait pas questionné sur mon origine et les raisons de mon séjour ici.          
           
« Excusez-moi » me lança-t-il.           
« Vous venez du système Reikist n’est-ce pas ? »         
          
Mon mouvement se stoppa net ! Je ne suis pas de nature méfiante envers les étrangers cependant une certaine déformation professionnelle m’impose la prudence et je commence à envisager les différentes s’options s’offrant à moi.          
Je ne suis recherché sur aucune planète cependant je prends la précaution de repérer les diverses issues en cas de confrontation. Je ne crains pas beaucoup la sécurité mais je ne souhaite pas faire de vagues. Cela ne m’aiderai pas dans mes recherches.          
           
Je me suis donc retourné et sur un air décontracté ai demandé : « Exact ! Cependant qu’est-ce qui vous  pousse à penser une telle chose ? »          
           
Dans ce genre de situation l’entrainement et les années d’expérience prennent le dessus. Je suis maître de moi mais je sais qu’en cas de problème exactement où aller et qui bousculer pour provoquer bagarre, grabuge ou autre situation facilitant un éventuel repli. Je n’ai aucune arme sur moi pour n’être en aucun cas soupçonné mais je sais qu’en saisissant la tige de métal reposant à moins de 2 mètres de moi sur la gauche je peux en faire une arme improvisée mortelle.          
Et ce n’est pas ce vieil homme qui m’inquiète mais voir mon visage sur un avis de recherche 20 minutes après avoir atteint une planète ne serai guère pratique.          
Ce serai même mon record je crois.  
         
Si on oublie la fois où j’étais attendu à la sortie de mon vaisseau sur Reikist III… Ah et celle où j’ai dû m’éjecter du transporteur environ 5 minutes après le décollage. Quel poisse ce voyage !! Mais quel magnifique paire de sein cette hôtesse ……          
           
Bref je reste calme et attend ma réponse.           
           
« Cette partie du spatioport est réservée à l’arrivée des vaisseaux en provenance des planètes Reikist et je gère les droides de déchargement… »          
           
Doué en analyse ? Mon cul !! Je pensais tuer ce malheureux bonhomme avant même d’essayer de comprendre quelles pouvaient bien être les raisons de sa présence ici sur le dock avec ce droide. Quand on y repense depuis ma promesse sur la tombe de Sharnid je n’ai jamais ôté la vie….           
11 années de ma vie passées à leur recherche.          
           
« Vous comptez rester ? » m’a-t-il demandé          
« Oui je suis ici pour affaires durant une période indéterminée. Je dois me trouver du travail et un logement. » Sur ce… Je m’apprêtais à continuer mon chemin.           
           
Mais nan !!! Il est têtu ce vieux !          
           
« Jeune homme ne partez pas aussi vite. J’aurai bien besoin d’un programmeur, pour la maintenance des droides du spatioport. Je ne vous payerai pas des  milles et des cents mais le travail est correct, laisse un peu de temps libre, et le logement est fourni …. Mon dernier employé a été tué lors d’un règlement de compte… Je me retrouve en sous-effectif et le travail ne manque pas comme vous pouvez le constater »          
           
Que demander de plus ? Nan sérieux j’étais content.  Cela fait 30 minutes que je suis sur cette planète et j’ai trouvé mon travail et mon logement. Le point le plus intéressant du tableau est cet emploi qui va me permettre d’avoir accès légalement ou non au registre des voyageurs entrant et sortant d’Elpa.          
           
8h50, juste à l’heure.          
Je vois M. Lenox me faire signe de la main et s’approcher de moi. Comment peut-il encore se mouvoir avec autant d’embonpoint ? La nature humaine ….. Manger et ensuite manger.          
           
« Salut Al ! » Ca c’est du direct…          
« Bonjour, M. Lenox »          
           
« Sois plus cool appel moi juste Lenox comme tout le monde ici. Le logement est confortable ? »          
           
J’ai, hier, après notre petite conversation, hérité d’une adresse avec un passe me donnant accès à une chambre. Sans être formidable cette chambre est dotée du minimum syndical nous dirons.          
           
« Très bien, merci. Quand nous mettons-nous au travail ? »          
           
« Oh mais de suite mon ami, de suite ! »          
           
Ami… Si seulement …          
           
« Nous voilà arrivés ! »          
           
Nous sommes à l’intérieur du Spatioport. Les robots ici possèdent leur propre entrée de telle sorte qu’on ne puisse soupçonner leur existence quand ils ne sont pas activés. Nous sommes dans le hangar. Lenox m’explique qu’en raison des interférences magnétiques et de l’exposition aux vaisseaux, les droides se dérèglent de temps à autre. Ceux-ci sont créés pour encaisser, cependant ils ne sont pas à l’abri d’une défaillance. Mon futur taff consistera donc à vérifier l’intégrité logicielle et l’absence de bug. Je dois aussi effectuer les mises à jour de leur micro-logiciel.          
           
Comment un assassin peut devenir informaticien programmeur ? C’est simple, l’infiltration requiert bon nombre de compétences dont le piratage d’IA pour l’infiltration. J’ai donc été formé à toutes les pratiques informatiques nécessaires. Je n’aurai pas cru pouvoir exploiter ces compétences pour gagner ma vie mais cela m’arrange.           
Un travail idéal, dans une zone peu fréquentée, avec des facilités d’accès aux zones réservées et la possibilité de surveiller les allers et venus du personnel grâce aux caméras  équipant les droides.          
Il faudra que je pense à remercier ce vieil homme encore une fois.          
           
Je n’ai pas de bureau à proprement parlé… Je déambule entre les divers robots à la recherche de ceux nécessitant une révision software ou d’une reprogrammation totale.          
C’est impressionnant le nombre d’engins présents dans ce hangar.           
Imaginez-vous entouré de robots tous deux fois plus grand que vous et pourtant je ne suis guère petit. Les robots respirent la propreté. On est loin des vieux bazars de Reikist I qui ont une chance sur deux de vous casser le crane après un mouvement de travers.         
 
      
           
Aucune recherche sur mes antécédents, aucune demande de papiers… Dans quelle mesure mon travail est reconnu ? Un peu trop simple tout cela. Par précaution je place dans le soft des robots une petite ligne de commande pouvant m’aider en cas de très gros problème.          
           
Assez satisfait de mes débuts je me mets au travail.          
           
Nan mais vous y croyez ça ? Se faire arrêter trois malheureuses heures après avoir commencé mon nouveau travail …          
           
Comment expliquer ca à Lenox … Ca m’apprendra à m’impliquer dans ce qui ne me concerne pas !          
           
Laissez-moi-vous expliquer…          
           
Assis sur le crane d’un de ces géants d’acier, je finissais la compilation de la dernière mise à jour nécessaire à leur bon fonctionnement. Je reçois un appel de Lenox du quai central me demandant de l’aide sur une machine défectueuse. L’un des robots de déchargement venait certainement de griller une puce. Les champs électromagnétiques qu’utilisent les vaisseaux en provenance de Reikist III et IV sont de véritables horreurs pour les mécha de déchargement. L’électromagnétisme est omniprésent et malgré les blindages renforcés les machines peuvent avoir des problèmes de courts circuits.          
         
  
Je me rends donc sur place. 10 minutes de marche pour rejoindre le quai. Je ne peux pas utiliser les portes réservées aux droides donc je dois faire le tour. Dieu seul sait à quel point le hangar est grand. Lenox doit mettre à ma disposition un véhicule léger pour me déplacer rapidement sur les docks je dois admettre que c’est tentant…. J’arrive enfin sur le quai quand j’aperçois mon monstre de fer récalcitrant et posant des problèmes à mon employeur. Je m’approche, examine rapidement le mécha. Celui qui a conçu cet engin était inspiré… De la couleur des murs du spatioport les droides sont recouvert d’un alliage des plus résistants et de nombreuses sécurités. Je monte sur le sommet du droide commence à dévisser les 4 vis pour accéder à la trappe de sécurité, rentre mon code et enfin accède à l’ordinateur de sureté intégré. Je rentre quelques lignes de codes.          
           
Le pc de contrôle m’explose à moitié au visage, et c’est parti pour l’enfer… Le droide ce relève brusquement ! Je m’accroche et celui-ci commence à partir de tous les côtés, à battre des « bras ». Attraction de luxe !!!          
           
Pas grand-chose sous la main, quelques outils et ma tablette graphique. Elle finira quelques minutes plus tard en morceaux. Il est grand temps de régler la situation. Le mécha ce dirige rapidement vers les nouveaux arrivants et s’il s’en occupe comme il s’occupe des vaisseaux on n’est pas dans la merde !          
Le bouton d’arrêt d’urgence sur ces machines se situe à hauteur d’homme donc au niveau de la hanche du robot.          
Je saute du robot, atterri sur le sol après une roulade, cours en direction de ce dernier et effectue une glissade digne d’un groupe de musique. Je profite d’une des irrégularités de l’armure entre ses jambes pour m’accrocher et me retrouver au niveau de ca hanche.          
Je presse fortement le bouton d’arrêt d’urgence !!           
           
Qui ne fonctionne pas !! …. Concepteur de droide à balancer au bucher……          
           
Je ne peux pas risquer la vie des gens. Le robot décide de s’en prendre à moi. Il n’a pas dut apprécier les cabrioles….          
Je réfléchi brièvement aux solutions et ouvertures qui s’offrent à moi.          
           
Sans plus attendre je fonce vers le véhicule léger à environs 10 mètres, une belle machine… Les clefs sont dessus ! Quelle chance ! Je démarre et fonce droit sur le mécha. Résultat… un droide de déchargement à remplacer, le dôme 10 étages plus bas à reboucher et un très beau véhicule à rembourser. Je suis dans la merde quelques heures après mon premier jour de travail.           
           
Très rapidement la sécurité des lieux arrive, guère heureuse de tout ce tapage. L’arme au point, les menaces fusent et toutes les personnes sont contrôlées. Lenox fait son possible pour calmer la situation auprès des autorités mais elles ont envie de casser du mécano et je semble tout désigné….          
Je suis désigné comme le coupable très rapidement. Les enregistrements me montre en train d’escalader le mécha fouiller dedans et ensuite tout part en vrille …. Pour ma défense Lenox… Oui le gentil monsieur étalé par terre dans les vapes et à moitié étouffer par sa graisse...          
           
Je suis mis aux arrêts sans plus de questions, direction le poste…           
          
          

_________________
» Pour bien faire, mille jours ne sont pas suffisants, pour faire mal, un jour suffit amplement. »

Le sexe c’est bon...
Hugar c’est meilleur !!


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Juin - 13:23 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Spatioport Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com