Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Entretient

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Centre de recherche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaomiru
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 85
Localisation: Elpa, cellule d'isolement
Emploi: Conteur et marionnettiste
Planète d'origine: R2, île de Marimeju
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 11 Jan - 15:20 (2013)    Sujet du message: Entretient Répondre en citant

Voici à présent presque six mois que Kaomiru était maintenu captif de la BRAIN. Il n'avait aucun moyen de savoir combien de temps s'était écoulé, ni même de pouvoir distinguer le jour de la nuit. Pourtant il avait il l'impression qu'il y avait des années qu'il n'avait pas vu autre chose que ces murs en plastique blanc. Souvent il s'allongeait sur le sol et essayait de rassembler ses souvenirs. Il cherchait à se rappeler des images et des sensations agréables, la lumière du jour, la cité de Rihanon qui s’étalait à perte de vue depuis la fenêtre du bureau d'Elyah, le froid de la vitre humide contre ses mains, le bruit de la plus qui tape contre le carreau, la masse imposante d'Elyah toisant tout le monde dans son fauteuil d'ultra pédégé, et qui laissait parfois échapper des soupires d'ennui. Ce qui le chagrinait énormément c'est que ces souvenirs devenaient de plus en plus flous. Et même le visage d'Elyah lui semblait difficile à reconstituer à présent. Il savait qu'il avait les yeux rouges sombres, le teint pâle presque gris, des cheveux blancs qu'il adorait tresser, une carrure de montage et la prestance d'un être fantastique. Mais ce qui était dur, c'était de se rappeler de tout ça à la fois. Son image se brouillait petit à petit, et la peur de la voir disparaître grandissait chaque jour.

Pourtant Kaomiru avait réussi à s'habituer à sa nouvelle vie et prenait ses aises comme il le pouvait. Le personnel de l'équipe de Morgan commençait à le connaitre un peu mieux et en montrant qu'il n'était ni instable ni dangereux, il avait pu obtenir qu'on lui fournisse tout ce qu'il voulait. Il avait tout d'abord demandé de quoi entretenir, coiffer et démêler ses longs cheveux, ce qui remonta grandement son moral et l'occupait la majorité du temps. On lui fournit également un Pad qu'il avait apprit à utiliser de façon assez difficile, mais qui lui permettait de lire, de regarder des films, bref de tuer son ennui. Le personnel médical était tout à fait prêt à céder à tout ces caprices tant que cela permettait de la garder calme et dans de bonnes dispositions d'esprit. Il faisait aussi son petit sport quotidien en courant dans sa roue en plastique même si ça ne l'enchantait pas trop.

Cependant ces derniers temps un doute commençait à l'envahir et à troubler son esprit. Il venait de réaliser à quel point sa mémoire devenait déficiente et que ses espoirs de revoir la lumière du jour commençaient à se dissoudre. Se sentant pris de panique, il se dit qu'il devait être en train de tomber malade. Pour les Kenta la maladie intervient quand l'âme souffre et décide de quitter le corps de son hôte. Il se demanda même si ce n'était pas trop tard, car il n'avait plus l'impression depuis un moment de se sentir vivant, et heureux. Kao devient encore incroyablement pieux et se réfugia dans des prières et des transes méditatives qui duraient de longues heures. Les chercheurs furent particulièrement étonnés de voir de revirement d'habitude, qui les gênait particulièrement dans leurs procédures. Auparavant Kao acceptait toujours de se plier à un test d'endurance, à un entretient ou à un examen médicale. Là il refusait de bouger et même de s'alimenter, restant toujours assis ou allongé, répétant inlassablement les même sutra pendant des heures, jusqu'à s'endormir d'épuisement. Dans une phase de lucidité le chaman leur fit une nouvelle requête. Il voulait de quoi écrire, pour dessiner sur son corps. Misa avait remarqué qu'il avait fait de nombreux dessins géométriques à l'aide du Pad, et les conservait précieusement dans le but de pouvoir les interpréter. Les autres n'étaient pas chaud mais elle insista pour qu'on lui fournisse une boite de feutre et qu'on le laisse faire. Elle constata qu'il se montrait alors plus calme et serin lorsqu'il dessinait des motifs similaire sur ses avants bras, ses jambes et toutes les zones de son corps ou il avait accès. De temps en temps il dessinait sur le sol et les murs, mais comme cela ne représentait aucun risque sanitaire ils le laissèrent faire. Cependant même s'il était à présent plus calme, il refusait tout de même de reprendre les tests et mettait beaucoup de mauvaise volonté à obéir. Ses rapports avec la lame noire était distant et tout son esprit semblait concentré sur autre chose. 

Le voir s'adonner à un comportement aussi feignant mettait le professeur Morgan dans un rage folle. Il voulait toujours plus de résultat, et il ne laisserait pas son sujet ruiner ses objectifs en faisant cette espèce de petite grève. Misa tentait toujours de le raisonner mais plus le temps passait plus ses conseils devenaient inefficaces. Il cherchait tout les moyens de menacer et de punir son cobaye, et après lui avoir coupé la bouffe pendant une journée entière Misa intervient, particulièrement remontée. Elle entraina son homme à l'écart pour ne pas lui faire une scène devant les sous fifre qui se délectaient de chaque conflit, et lui parla entre quatre yeux. Elle lui fait comprendre qu'ils n'arriveraient à rien de cette façon, et qu'il vaudrait mieux l'avoir en rusant. Morgan fut séduit par cette idée, mais fut incapable de le reconnaitre devant sa seconde qu'il gratifia d'un grommellement hypothétique. Pourtant il passa les heures suivantes à se creuser l'esprit pour chercher un stratagème vicieux de son cru.

Assis dans son fauteuil, il gardait son regard vide rivé sur Kao, et sa voix lancinante s'échappant de son casque le faisait tomber dans une torpeur porté par le rythme répétitif par les prières Kenta. Il se réveilla en sursaut en se sentant tout à coup tomber dans le vide et réalisa difficilement que son poignet qui soutenait sa tête venait de glisser. Il ignora ses ricanant collègues et reporta son attention sur le moniteur. Kao se tenait debout face à l'une des caméra et la regardait droit dans les yeux, sans ciller ni laisser échapper une autre émotion que celle de la haine féroce. Morgan fut particulièrement angoissé par cette vision et fit un rapide retour au bureau. Comment pouvait il avoir remarqué l'emplacement de la caméra ? Comment pouvait il savoir qu'il était observé ? Et ces chants incessants commençait à le faire flipper. Morgan qui avait été élevé dans le pragmatisme elpaien commençait sérieusement à avoir des doutes sur ses convictions. Il avait tout d'abord attribué les rêves étranges qu'il faisait à la fatigue, au stress et à une surdose de caféine, mais plus le temps passait plus y en doutait. Ce chaman lui foutait la trouille et ses chants occultes le rendait parano. Se croyant sous son emprise, il décida de donner du poing sur la table de la seule façon qu'il connaissait.


"Faites préparer un équipement stérile à ma taille ! C'est à mon tour d'aller dire deux mots à cet alien."


Misa et d'autres émérités collègues tentèrent de lui rappeler l'importance des procédures mais il n'en avait absolument rien à foutre. C'était devenu une histoire personnelle et il devait régler ça lui même.
On fait transmettre à la manutention la requête de Morgan et aussitôt le hangar se mit à fourmiller comme une ruche. D'un côté on assemblait les parois, d'un autre on montait la ventilation. Morgan quant à lui passa à la douche stérile et une heure plus tard tout été fin près pour leur entrevue. Recouvert d'une combinaison de plastique de la tête aux pieds, il franchissait les sans tout en se demandant encore ce qu'il allait bien pouvoir dire. Cependant sa fierté se transforma en courage et il fut incapable de faire demi tour.

De son côté Kaomiru avait vu sa transe interrompu par des bruits sourd s'échappant de derrière la parois. Il colla son oreille contre le mur et entendit des mouvements, des voix humaines étouffées, des machines. Un regain de courage et d'espoir s'empara de lui. Il y avait de la vie derrière ce mur, ce qui signifiait qu'il n'était pas seul. Il mit à tambouriner comme un sourd contre la parois jusqu'à ce que la voix artificielle d'un drône le pria de s'en écarter. Il recula, les yeux mi clos et se concentra sur sa perception de l'espace. Il ressentait des âmes de l'autre côté, il ne savait pas combien mais cette pensée le réconforta. La paroi contre laquelle il venait de coller son oreille s'ouvrit et un homme recouvert d'une encombrante tenue s’extirpa de l'ouverture. Kao ne voyait pas son visage à cause des reflets argentés de son casque, mais il l'accueillit avec un sourire profondément bienveillant.


"C'est l'heure de partir ?"


Morgan se sentit immédiatement déstabilisé par cette question, et il reprit son souffle comme il put. Il s'adressa à lui en commun, à l'identique de sa question.


"Non, tu as encore beaucoup de choses à faire. Et moins tu en fait, moins vite tu sortira."

Kao prit un moment pour traduire et formuler une réponse.

"Qu'est ce que vous attendez de moi ? Je veux faire un marché."

Morgan se sentant pris au jeu se mis à sourire.


"Je veux que tu passe le plus de temps possible au contact de la lame, je veux que tu la maîtrise comme un de tes membres et que tu partage avec moi tout ce que tu sais d'elle."

"Je déteste être avec la lame. Elle me force à toucher les âmes et c'est interdit."

"Tu ne voudrais pas démultiplier ton pouvoir ? Tu ne serais alors plus un voleur minable, mais un créateur. "


Kaomiru resta silencieux. Bien sur qu'il était tenté, mais il savait à quel point son pouvoir pouvait être néfaste et destructeur. Morgan sentit le dilemme s'installer en lui et en remit une couche.

"De toute façon tu n'as pas tellement le choix. Si tu te désintéresse de la lame, elle te tuera pour se venger. Et tu finira dans le même état que la porteuse que tu as vu tu te rappelle ?"


Bien entendu qu'il s'en rappelait, cette image l'avait hanté inlassablement durant les premières semaines. En sentant ce souvenir remonter il se mit en colère.

"Que la vie me quitte ! Je n'en veux plus vivre comme ça ! Je n'ai plus aucun espoir d'être à nouveau heureux. Mes souvenirs disparaissent et l'image de ceux que j'aime disparait avec eux. Il n'y a plus rien qui me permette de me battre et je préfère me laisser faire que de continuer comme ça."


Morgan resta silencieux. Il se fichait complètement de ce que son cobaye ressentait, mais il avait pour mission de le garder en vie.

"Tu parlais de faire un marché, en voici un. Je suis le plus puissant ici, et c'est par ma volonté que tu es gardé ici. Je peux obtenir tout ce que tu veux comme te rendre la vie impossible. Dit moi tout et j'essayerai de faire ce que je peux pour toi. Tu veux des meilleurs conditions de vie ? Alors parfait, mais je veux voir des efforts."

Kaomiru fixa le sol un moment. Il voyait à la fois un piège et en même temps une opportunité d'obtenir ce qu'il voulait. Il se dit que ça serait une mauvaise chose de cracher dessus.

"Je veux sortir dehors, et je veux vivre normalement. Ici je devient malade."

Morgan soupira et ça fit un grand sifflement dans son respirateur.

"Tu en demande des choses... ça me semble vraiment difficile, d'autant que je ne sais absolument rien sur toi. Et qu'est ce qui me dit que je peux réellement te faire confiance ?"


Pour la première fois depuis bien longtemps, un sourire s'étira sur le visage fin et mince de Kao.

"J'aurais pu te tuer depuis que tu as mis le pied ici. Comment espérer un
meilleur gage de confiance ?"

"Tu sais surtout qu'il t'arrivera des bricoles si tu pose la main sur moi, non ?"

"Je laisse les dieux en décider. Ton sort est déjà scellé quoi qu'il arrive. Le roi d'Ys est puissant, et il se mettra en guerre contre toi, et il cherchera ta tête à travers tout les mondes. Tu sera comme écrasé sous la montage et ta descendance sera maudite et ta lignée interrompu. Je te déteste, mais ce n'est pas moi que tu dois craindre. Il y a des forces qui veulent ta perte et ni toi ni moi ne pouvons les arrêter."

Kao se tue, et alla s'assoir sur le lit. Quand à Morgan il se sentait fébrile.


"Tu dis n'importe quoi ! Je l'attends ton roi et il n'a absolument rien fait pour te retrouver. Je n'ai pas peur de tes menaces à la con et de ta sois disant magie ! Je te laisserai crever ici et on verra après si tu as encore le cran de me menacer."


"Je vois ton avenir, et toi aussi tu sais que j'ai raison. Je veux bien t'apprendre comment changer le sort, mais pour cela il faut que tu t'occupe bien de moi. Je veux une pipe à eau pour commencer, et du tabac yssien. Je lirai dans la fumée comment porter la lame et je t'apprendrai ce que je sais."


Morgan tiqua.

"C'est un bon marché. Je suis celui qui y perd, pour toi je vais devoir toucher la lame parce que je suis ton captif. Il faut être bon avec son captif car je suis précieux comme un bijoux. Dis oui tout de suite ou réfléchi encore, mais n'oublie pas que demain je serais peut être mort et que tu ne saura alors jamais comment enlever l'âme d'un homme sans qu'il ne s'en aperçoive."

Il y eu un silence. Morgan savait qu'il se couchait devant son adversaire, mais au final il arrivait à son but et c'est tout ce qui l'intéressait.

"Marché conclus. Je te donnerais une meilleure vie, mais à la seule condition que tu sois coopératif et productif. Si tu en demande trop tu n'aura plus rien."


Kao se retourna, le visage brillant.

"Ce n'est pas comme ça que l'on conclu un marché, celui ci est nul. Je peux deviner que ton regard est fourbe sous ton masque."


Morgan soupira, coupa son oreillette dans laquelle Misa lui hurlait d'arrêter de faire le con. Posant ses deux mains sur sa visière, il inspira une dernière bouffée d'air pur avant de la soulever. Il fit face à Kaomiru qui le scrutait, et pour la première fois le vit réellement dans les yeux.

"Ça te va ?"


Pas tellement visiblement.

"Si l'on m'avait dit que je serais le captif d'un humain je me serais moqué. Notre marché est conclu, remplit vite ta part avant que la honte me fasse changer d'avis."

Kao se détourna, Morgan remit sa visière et quitta la pièce en pestant que maintenant qu'il allait devoir passer à tout les tests et examens imaginables.
Inutile également de dire qu'il se fit passer un sacré savon, au propre comme au figuré, par Misa et toute sa bande de second. Cependant il était fier de lui, et le soir il s'endormit vite dans un long sommeil sans rêve. Le lendemain Kao était beaucoup plus discipliné, et passa de longues heures en méditation avec la lame. Il fit un rapport détaillé de ses sensations et quelques testes médicaux avec la meilleure foi du monde. Morgan se sentait aux anges, même si voyait rouge quand on lui rappelait à quel point il avait du s'écraser.

Les jours se succédèrent ainsi, et Morgan tenu parole. Il fit construire une cellule beaucoup plus grande, mieux aménagée et dont l'éclairage ressemblait daventage à la lumière naturelle, avec bien sur une variation jour/nuit réglé sur l'heure elpaienne. En un sens leur alien était beaucoup mieux logé que les chercheurs de la BRAIN mais personne n'osait se plaindre depuis que Morgan leur avait proposé de prendre sa place.
Ce qui en revanche fut beaucoup plus compliqué fut de persuader l'administration d'acheter une pipe à eau, du tabac et autres stupéfiants. Ils avaient tenté de sevrer leur cobaye en ajoutant ces toxines à son eau, mais visiblement le plaisir pour lui n'était pas le même, et aussi surprenant que cela puisse paraitre il était beaucoup plus détendu et coopératif lorsqu'il était un peu gris.

Cependant, même si Morgan avait l'habitude de discuter par micro interposé avec Kao pour recueillir ses impressions sur la lame, il lui semblait que son alien se sentait un peu seul. En farfouillant dans son profil ADN Morgan fit une découverte qui le fit sourire et le combla de joie. Il savoura son petit effet sans en parler à personne, trépignant sur sa chaise. Ce fut une véritable torture pour ses collègues qui sentaient venir une nouvelle connerie. Ils le persuadèrent tout de même de ne pas perturber le rythme de sommeil du sujet en le réveillant à l'arrache, et de lui parler une fois bien frais.

C'est après une douche bien chaude et un café, car oui désormais Kao avait le droit à sa ration de café (mais décaféiné) quotidienne, qu'il eut le droit à une brutale nouvelle.
Un des hauts parleurs dissimulé dans le plafond grésilla et il leva la tête. La voix de Morgan se fit entendre.

"Dit donc, ça te dirait un peu de compagnie ?"


Kao soupira et fit mine de l'ignorer. Après six longs mois de mutisme, Morgan passait désormais le plus clair de son temps à lui faire la causette.

"Ecoute moi quand je te parle ! J'ai un nouveau marché à te proposer. Pourquoi ne pas inviter ton fils à te rejoindre ? En échange je voudrais simplement plus de productivité."

Kaomiru haussa un sourcil et se replongea dans la contemplation de sa tablette, les yeux rivé sur un épisode de Prof Maison.

"Je n'ai pas d'enfant, on t'a mal renseigné."

Grésillement dans l'appareil.

"Ha ça je ne crois pas ! J'ai une preuve qui ne peux pas mentir."


Kaomiru resta silencieux, mais à l'intérieur de lui la voix de Morgan continuait de le hanter. Il se mit à réfléchir rapidement, pensant aux autres enfants de Kenta qui vivaient par delà la mer. Il ouvrit la bouche pour répondre, mais la conversation avait cessé. Morgan avait posé son casque sur son bureau et se félicitait d'avoir trouvé un nouveau moyen de pression.

_________________
"Notre roi à mauvais caractère mais il s'y connait en :
-vins
-rock n roll
-drogues douces
-prostituées
-complots
-félonies
-kama sutra"
Compléter la phrase selon les circonstances.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Jan - 15:20 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique Elpaïen -> Elpa Major -> Centre de recherche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com