Steam Machine Index du Forum
 
 
 
Steam Machine Index du ForumSteam-Machine.netFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Dancing with Death
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique de Gaulifrey -> Shégoroth
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Angus "Two Guns"
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: Loch Base
Emploi: Capitaine pirate
Planète d'origine: Loch Base
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 5 Fév - 19:54 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Quatre murs, quelques barreaux. Voilà donc à quoi peut se résoudre une vie. La lune me sourit. A quand remonte la dernière qu'un visage m'a sourit ? Hier ?
Un rictus s'esquissa sur mon visage. 
Cela n'avait été qu'une prestation. Excellente sur bien des aspects mais une prestation tout de même. Tout n'avait été qu'un révulsant spectacle.
La bile remonta dans ma gorge. Je tendis ma main vers ma flasque dans un geste désespéré. Trop tard. Le contenu de mon estomac se déversa sur le sol. Péniblement, je m'appuyai contre le mur. 
Mes mains étaient glacées. En fait, tout mon corps tremblait. Des jours que je vivait de... Quel mot utiliser ? Colère ? Haine ? Mon vocabulaire n'avait jamais été orienté vers autre chose que ces mots là. Il m'avait animé toute ma vie durant. Aujourd'hui plus que tous les autres jours. 
J'attrapai nerveusement ma pipe. Ma cellule fut vite enfumée. Je me laissai glisser lentement sur le sol. 


Une rivière noire coulait. Le brouillard venait s'y abreuver, se penchant sur ses rives au blanc tapis de givre. Mes pas craquaient dans la neige fraîche. Au croisement de deux routes, depuis longtemps oubliées, un corbeau m'observait, accroché à la branche noueuse d'un arbre mort. Ces deux yeux noirs sondaient mon âme plus profondément que je n'avais jamais pu le faire et ce sentiment devenait en moi plus intolérable encore. Je ramassai une pierre et la lui lançai au bec. Elle manqua sa cible et atterrit plus loin dans la rivière. Le corbeau ne détourna pas un seul instant son regard de moi et se mit à faire claquer son bec. Ses claquements résonnaient en moi tel un rire moqueur. Je sentis alors l'étendue de son mépris, et celle de mon propre dégoût. Baissant la tête en passant sous sa branche, je continuai mon voyage.
J'avais dépassé depuis longtemps le corbeau et son arbre tordu mais ses ricanements me parvenaient encore et résonnaient toujours dans mon esprit. J'errai, las, le long de cette route que je suivais sans but.
Une brume épaisse s'éleva autour de moi et commença à m'entourer. Je tentai de la disperser mais inlassablement, elle revenait, s'agglutinant toujours un peu plus. Elle obscurcissait peu à peu à vue. Puis je la sentis pénétrer à l'intérieur de moi et mes pensées devinrent floues. Un froid m'envahit. Je respirai, l'esprit enfin apaisé. Et je repris ma route, noyé dans cette obscurité apaisante et infinie. Il n'y a plus que dans cette brume que je me sens revivre désormais.
Marchant seul dans le froid, les caresses glacées de la nuit frappant mon visage, je sombrai dans une euphorie morbide où seule l'obscurité m'attendait.


J'arrachai un souffle. Quatre murs et six pairs de barreaux. Un rêve. Un foutu rêve. Je me levai. J'occuperai ma matinée à boire et à fumer. Il n'y a qu'à cela que j'étais doué. 


Hier. Non pas le hier d'aujourd'hui - je buvais ce jour-là -, mais un hier général, métaphorique. Bref, ce hier-ci, j'avais trouvé son mot, écrit au rouge à lèvres sur un mur : "je plaque tout ! Adieu !" Des heures durant, j'avais hurlé ma rage, seul, dans la rue déserte qu'était désormais mon existence. 


Une nouvelle rasade de whisky m'offrit un répit dans le triste fil de mes pensées. Je posais sur mes genoux ma basse sonique et entamai un hymne à Ta gloire, ma soeur chérie. 


Twisting,


Turning,


Throught the


NEVER. 

_________________
Keelhaul that filthy landlubber, send him down to the depths below!
Make that bastard walk the plank, with a bottle of rum and a yo-ho-ho!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Fév - 19:54 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Angus "Two Guns"
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: Loch Base
Emploi: Capitaine pirate
Planète d'origine: Loch Base
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 21:43 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Le ciel était noir. Il l'est toujours quand je le regarde. Accroché comme chaque soir à mes barreaux, je venais chercher une légère brise, une bouffée d'air frais. Entre les murs, les hommes suffoquent, étouffent, tenaillés par les relents de d'urine et de sueur, de mazout et de suie. Réduits à l'état de bête, ils chantent avec entrain les premiers jours puis leurs comptines se muent en beuglements incompréhensibles et en râles pitoyables. 
Nous ne croisons ni gardien, ni visage hostile à haïr. Pourtant nous en avons tous besoin. Nos esprits bouillonnent, échauffés par la fièvre et la maladie. Nous rêvons de frapper et de mordre; de voir le sang couler sur nos mains. Le seul à répondre à notre désir de violence est notre reflet dans le petit miroir au dessus de la cuvette destinée à satisfaire tous nos besoins hygiéniques. 


Jamais les Dieux ne m'avaient parlé d'un tel endroit dans l'univers. Pourtant je me suis souvent entretenu avec eux. 
J'avais 15 ans la première fois. Nu dans une mare noire aux relents de pourriture, mon père me parla longuement tandis ce que je m'enfonçais dans le bassin. Le froid de l'eau déchirait mes muscles; mes mains saignaient à cause des engelures. J'avais tué un homme pour mériter cette souffrance : pourtant j'avais peur. 


Les gens de mon peuple pensent que donner la mort à un autre ouvre la voie à la compréhension de la vie. Seuls les faibles s'offrent le luxe d'adorer la chair. Elle est pourtant si facile à ouvrir... Le réel épicentre de notre univers est le métal, l'acier dont sont faîtes les armes. Chaque blessure qu'il nous inflige vaut plus que n'importe quelle prière. 


Nos vies ne sont pas différentes de celles des autres. C'est la foi qui nous pousse à agir. Mais nos Dieux sont différents. Ils ne se satisfont pas de mots ou de cierges fondus. Chacun de mes frères a voué sa vie aux Dieux du métal. Nombreux sont ceux qui sont tombés sous leurs coups à travers la galaxie.


Ma voie est légèrement différente de la leur. Serais-je maudis ? Les Dieux m'auraient-ils puni de mon ubris ? 
Ainsi sont les choses lorsqu'on est pirate. 
_________________
Keelhaul that filthy landlubber, send him down to the depths below!
Make that bastard walk the plank, with a bottle of rum and a yo-ho-ho!


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 19 Juil - 19:14 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Comme il est difficile d'imaginer à quel point l'emprise du temps est puissante. Lâches et héros étaient autrefois des innocents, avant d'être broyé par ces mâchoires froides et affamées. Il fut un temps des plus sombre, quand l'avenir semblait compromis et quand l'espoir avait déserté les coeurs. Il y avait aussi un lieu où toute cette misère et le désespoir prenaient forme, une forteresse noire qui retenait prisonnier les héros à venir. 


Autant d'hommes comme autant de danger autour du garçon. Des systèmes qui s'entrechoquent, des corps en chien et des couteaux acérés. Devon était sur ses gardes. Serrant fort contre lui son paquetage, il ferma les yeux un instant. L'homme qui le tirait par le bras le conduisait dans un endroit inconnu. Le visage couvert de bleus, il n'avait plus la force de se débattre. Traînant des pieds, chaque pas lui provoquait une douleur horrible dans les cuisses et le dos. Les yeux toujours clos, il serra les dents. Il pouvait sentir le système de l'homme aussi bien que si c'était le sien. Un soupir glissa entre ses lèvres, et la douleur ne fut plus qu'un mauvais souvenir. Le garçon gardait ses dernières forces pour se préserver des coups qu'on lui mettrait. 


Le garde l'entraîna dans un couloir, où les cris de haine des prisonniers de mêlaient aux crépitements de leurs systèmes. Ils s'arrêtèrent devant une cellule, l'homme l'ouvrit et poussa le gosse à l'intérieur. Encore un peu sonné, Devon senti ses genoux se dérober sous lui, et tendant ses mains en avant il réussi à se rattraper. Le garde lui mit un coup de pied gratuit dans les côtes, et le laissa enfin tranquille. 


Rampant dans la pénombre, Devon se réfugia immédiatement dans un angle de la pièce. Les genoux repliés contre la poitrine, il s'enroula dans son épais manteau de peau. Face à lui il ressentit un système, imposant mais malingre. Immédiatement son instinct lui indiqua la méfiance. Sa lame de céramique avait été confisqué et il ne pouvais compter que sur lui même pour se défendre. Son sac tenant son précieux trésor serré contre sa poitrine douloureuse, il appela. 


"Qui est là ?"
_________________


Revenir en haut
Angus "Two Guns"
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: Loch Base
Emploi: Capitaine pirate
Planète d'origine: Loch Base
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 08:39 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Ma nuit avait été longue, brumeuse. Je rêvais d'allées sombres où je m'égarais, trompé par les ombres dansantes et les âcres fumerolles. Mes pas résonnaient dans d'infinis couloirs dont les murs m'écrasaient. Haletant, je puisais dans mes dernières forces pour m'échapper de cet oppressant labyrinthe. Mais ma course s'arrêtait brutalement, comme pour toutes les nuits précédentes, lorsque je trébuchais sur son cadavre. C'est alors que j'entendis appeler au bout, tout au bout du couloir.

Ce séjour en enfer n'en finissait plus. Deux ans. Deux putains d'années. Le ciel bleu de ma Alba natale me manquait. Les souvenirs remontaient chaque jour un peu plus. Je revoyais les docks pourris, les cairns mystérieux, les montagnes toujours blanches, Lizzy se roulant dans l'herbe grasse de notre village...

On m'avait détruit. Aujourd'hui et pour chaque jour à venir, je préparerai ma vengeance. Impitoyablement. Et ne trouverai le repos que lorsque le sang des Gaullifreyens rougira le marbre de leurs temples.

Doucement j'ouvrai les yeux. Ma cellule était encore plus sombre que les maudites rues qui hantaient mon sommeil. Vu l'heure, Shégoroth était encore caché du Soleil par l'imposante masse de Gaullifrey. Reprenant peu à peu mes esprits, je plongeai la main dans la bassine d'eau tiède qui servait à ma toilette et rafraîchis ma nuque poisseuse. En me relevant, je m'interrogeai sur cet voix qui m'avait tiré hors de mon cauchemar. Je ne la connaissais que trop : c'était celle d'un enfant qui avait grandi trop vite.

Je me tournai vers la petite forme grelottante dans le coin de la pièce. Le garçon tremblait. Sans doute de douleur, le froid n'avait pas lieu d'être ici. Ramassé sur lui-même, l'enfant ressemblait à un petit rongeur apeuré. Ou plutôt...à un félin traqué qui lacérerait de ses griffes la main tendue.

A travers l'obscurité, je croisai son regard. Je lus dans ses yeux curieusement violacés autant de haine que de peur. Des gamins de ce genre, j'en avais connu trop. Dehors, ils fanfaronnaient en jeunes loups fougueux. Entre ces murs, c'était le surin pour les uns, le viol pour les autres. Je sus en regardant ce garçon que les Dieux du Metal ne l'avaient pas placé sur ma route par hasard. C'était mon billet de sortie.

J'allumai la lampe.


- Je m'appelle Angus mon gars. Et toi ?
_________________
Keelhaul that filthy landlubber, send him down to the depths below!
Make that bastard walk the plank, with a bottle of rum and a yo-ho-ho!


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 16:56 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Il fixa tant et si bien l'homme allongé dans la cellule, que celui ci s'adressa à lui. Il n'avait pas l'air agressif, mais pour rien au monde le garçon n'aurait baissé sa garde. 


"Devon..."


Il souffla ce mot du bout des lèvres. Maintenir la manipulation sur son propre système lui coûtait beaucoup, et elle cessait petit à petit. La douleur reprit, encore plus forte qu'avant, vive au niveau de l'estomac. Inquiet, il passa sa main sur son aube. Une tâche de sang séché maculait son ventre. Il tâta sa chair du bout des doigts et étouffa un petit cri. Si la plaie s'était ouverte à nouveau, il se savait mort. L'angoisse qu'il ressentait lui faisait oublier que ça faisait plusieurs jours qu'il n'avait rien mangé. Devon avait besoin de la voir, de la serrer dans ses bras pour se consoler. Sa situation semblait désespérée et rien ne lui manquait plus que sa petite chérie. 
Devon ouvrit son sac, et en sortit un petit cocon de tissus qu'il sera contre lui tendrement. L'envie de pleurer le submergeait. Face à lui il y avait toujours cet homme, ni hostile, ni favorable.
_________________


Revenir en haut
Angus "Two Guns"
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: Loch Base
Emploi: Capitaine pirate
Planète d'origine: Loch Base
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 17:32 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Devon ? Sa mère devait vraiment être désespérée le jour de sa naissance... Mais là n'était pas la question ! 


 - Tu m'as l'air salement amoché Devon. Ces gardes-chiourmes sont de vrais brutes. Montre moi tes plaies, je peux peut-être faire quelque chose. En attendant, presse ça sur tes blessures.


Je déchirai un pan de ma couverture et l'imbibé de rhum frelaté. Les contrebandiers du bloc C9 m'en avaient offert après une partie de Cul de Poulpe particulièrement arrosée. 
Je lui tendis le torchon. Il pressait contre sa poitrine une sorte de... merde blanche ? Peu importe... Je posai le torchon sur la table. 


 - Mets toi à l'aise Devon. On risque de crécher ensemble pour un sacré paquet de temps alors n'hésite pas si tu as un problème. Si ça peut te rassurer, je te promets que je ne te poserai pas de question sur le pourquoi du comment de ta présence ici. 
_________________
Keelhaul that filthy landlubber, send him down to the depths below!
Make that bastard walk the plank, with a bottle of rum and a yo-ho-ho!


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 15:34 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Coupé dans sa réflexion, Devon plongea son regard globuleux dans ceux de l'homme. Il se montrait même bienveillant, et lui proposa de lui apporter son aide. Le petit garçon réfléchi rapidement, et jugea qu'il pouvait lui faire confiance. Il serait toujours temps de se protéger plus tard, car pour rien au monde il ne baisserait sa garde. S'il le touchait il apprendrait à qui il avait à faire. Son expérience de la souffrance lui avait au moins appris qu'il était capable d'endurer et d'infliger avec une force inouïe. 


Devon se releva péniblement en s'aidant du mur. Il tenait son trésor comme un bébé, et la serrait contre lui avec un soin mêlé d'amour. Il trottina jusqu'à la table, et s'assit sur la chaise face à Angus. Il prit le chiffon imbibé de rhum dans sa main et le renifla. L'odeur d'alcool lui piqua les narines, mais il savait qu'il ne devait pas faire le difficile. Il posa le tissus sur sa lèvre fendue, et poussa un couinement de douleur. Une petite larme coula sur sa joue sale, mais il resta fort. Il tapota son front, et finalement glissa sa main sous son aube autrefois blanche, et passa le chiffon sur son ventre. Devon grimaça mais ne dit rien. Ses doigts se cramponnèrent sur son précieux paquet, et il fut rassuré de ne pas voir de san sur le chiffon. La plaie était douloureuse, mal cicatrisé et humiliante, mais au moins il n'était pas en danger. 


"Je n'ai rien fait de mal tu sais... Enfin je ne crois pas. C'est le sort qui s'acharne sur moi. Je ne sais pas trop en fait..."


Il glissa dégagea un pan de tissus qui enveloppait son trésor. 


"C'est que je suis un maudit tu sais..."


Un fin sourire se dessina sur sa bouche bleuit par les coups. 


"Heureusement qu'Elisabeth est là pour me tenir compagnie."


Il présenta ce qui cachait. C'était un genre de poupée de chiffon, dont les traits grimaçants du visage avaient été tracés grossièrement à la peinture noire. Son aspect était vilain, mais sa valeur était inestimable aux yeux de Devon. 


"Est ce que tu as à manger ? J'ai faim."
_________________


Revenir en haut
Angus "Two Guns"
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: Loch Base
Emploi: Capitaine pirate
Planète d'origine: Loch Base
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 18:41 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Une malédiction ? Une poupée effrayante ? C'était bien ma veine... Au moins Devon s'était-il montré courageux. Il avait bien mérité un peu de rata. 
J'ouvrais le placard misérable qui me servait de garde-manger et en sortais un quignon de pain à moitié pourri. J'y étalai le fond d'un pot de crème fermentée et tendais la tartine au garçon. 


 - Ce n'est guère appétissant mais c'est tout ce que j'ai pour l'instant. J'essaierai de trouver de la viande mais ce ne sera pas facile. 


Mon regard se posa sur Elisabeth. Je n'avais jamais vu jouet plus dérangeant. Mais les yeux de Devon brillaient en la regardant. 


 - Moi aussi, j'ai une Elisabeth pour me tenir compagnie. Je vais te la présenter. 


Je me dirigeai vers la bâche crasseuse au pied de mon lit. D'un geste, j'en sortais ma basse sonique. Voir ses cordes aussi oxydées me fendit le coeur. Elle non plus ne supportait pas son séjour à Shégoroth. Je caressai du bout des doigts les runes gravées sur le flanc de l'instrument. 


 - Là, il y a écrit Lizzy dans la langue de mon peuple. Je tiens beaucoup à elle. Je la garde cachée ici car elle ne sera pas en sécurité hors de ces murs. Il en va de même pour Elizabeth Devon. 
_________________
Keelhaul that filthy landlubber, send him down to the depths below!
Make that bastard walk the plank, with a bottle of rum and a yo-ho-ho!


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 22 Juil - 17:40 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Devon ne désirait rien de plus en cet instant que de manger, et même le goût humide et acre du morceau de pain ne lui en ôta pas l'envie. Il prit la tartine dans ses doigts crasseux et la mangea avec appétit. Englouti en deux secondes, ce maigre repas ne lui coupa pas la faim, et au contraire lui ouvrit l'appétit.


Angus alla chercher un objet étonnant, caché sous une bâche. Devon n'avait encore jamais rien vu de tel, et il en ignorait totalement la fonction. Cela l'intrigua, tout comme ce qui lui dit le pirate à ce sujet. 


"Tu veux dire que c'est elle Lizzy ? C'est un peu bizarre de donner un nom à un objet."


Et puis soudain il sentit son coeur se gonfler de tristesse quand l'homme lui parla de sa poupée. Il la serra un peu plus fort dans ses bras et marmonna ces mots :


"Nous ne sommes en sécurité nul part tu sais. C'est le problème quand on est un maudit, on attire le diable. Je me demande si c'est pour me punir que Dieu m'a rendu comme ça. Heureusement qu'Elisabeth ne me juge pas, elle m'aime fort malgré tout."


Il déposa un baiser sur son front et il sembla que la poupée se blotti dans ses bras. Cela ne dura qu'une seconde, mais l'impression de vie était là. 


"A quoi sert ta Lizzy ? Je n'en n'ai jamais vu avant"
_________________


Revenir en haut
Angus "Two Guns"
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: Loch Base
Emploi: Capitaine pirate
Planète d'origine: Loch Base
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 22 Juil - 18:25 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

L'innocence et la fragilité de Devon n'avaient pas leur place ici. Cette pensée me serra le coeur. Je posai la basse sur mes genoux. 


 - Lizzy est le nom d'une personne que j'aimais beaucoup. Elle s'appelait Elizabeth mais tout le monde l'appelait Lizzy. C'est pour ça pour que mon instrument de musique s'appelle comme ça. Car oui, c'est un instrument de musique. 


Sur ces mots, je jouai quelques gammes pour m'échauffer les doigts. Quelle joie, quelle plaisir de sentir les cordes frotter sur la peau; de sentir leur surface rugueuse. J'improvisai une ballade, lente et simple. Pas vraiment le genre de berceuse qu'on écoutait au pays ! 


 - Quand un musicien tient beaucoup à son instrument, il lui donne un nom. Un peu comme lorsque tu donnes un nom à ton vaisseau. J'ai reçu cette basse alors que j'avais à peine quelques années de plus que toi. J'ai longtemps cherché un nom pour elle mais j'ai fini par trouver. 
Tu m'as l'air épuisé Devon. 


Je reposai la basse et secouai les draps du lit. Je chassai d'un revers de main les parasites qui forniquaient sur l'oreiller. 


 - Ce n'est pas très confortable mais il n'y a pas mieux. Je dormirai sur la chaise. 
_________________
Keelhaul that filthy landlubber, send him down to the depths below!
Make that bastard walk the plank, with a bottle of rum and a yo-ho-ho!


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 18:15 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Devon écouta avec attention la mélodie grave qui émanait de l'instrument. Il n'avait encore jamais rien vu de tel, et un tel spectacle le fascinait. C'était d'ailleurs la première fois de sa vie qu'il entendait de la musique. Il grava cette image et ce son envoûtant dans son esprit, avec la certitude que ce souvenir traverserait les années. 


Bien qu'attentif à la mélodie, il se laissait bercer et ivre de fatigue il sentait ses yeux se refermer sans qu'il puisse lutter. Angus remarqua surement que le garçon piquait du nez et arrêta de jouer. Il fit de son mieux pour lui préparer une couche correcte, et frappa du plat de la main le coussin qui laissa échapper de la poussière. Devon enleva son manteau, et l'ajouta aux draps sales pour se composer une couverture correcte. Il enleva ses bottes de neige et détacha la ceinture qui resserrait son aube blanche au niveau de ses hanches. Il prit sa poupée dans ses bras et lui passa la main dans sa chevelure composée de crin d'animaux. Devon s'installa dans son lit de fortune et fit une bonne place à Elisabeth contre son torse. Le sol n'était pas confortable, mais au moins il pouvait étendre ses jambes à loisir. A fond c'était ce qui lui manquait le plus à chaque fois qu'on l'enfermait. Il pouvait même dormir sur le ventre, ce qui était la position dans laquelle il dormait le mieux. Pour l'instant encore allongé sur le dos, il caressait machinalement la tête de sa poupée. 


"Angus, Babette veut que tu lui raconte une histoire."


Il avait beau tomber de sommeil, il n'était au fond qu'un gosse mal dégrossit qui n'avait pas entendu d'histoire depuis bien longtemps. Depuis le temps ou il avait cessé de partager le lit de ses deux soeurs en réalité.
_________________


Revenir en haut
Angus "Two Guns"
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: Loch Base
Emploi: Capitaine pirate
Planète d'origine: Loch Base
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 17:34 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Devon me regardait, souriant. Sa demande me laissai interloqué. Une histoire ? J'avais beau fouillé dans ma mémoire, aucune histoire ne me venait à l'esprit. Peut-être pouvais-je improviser quelque chose... 


 - Alors... Il était une fois... Il était une fois un jeune garçon qui rêvait de vivre de folles aventures à travers la galaxie. Il vivait avec sa mère dans leur auberge. Son père avait disparu dans l'espace lorsque le jeune garçon n'était encore qu'un marmot braillard. Le garçon... On va l'appeler Freddy; ce sera plus clair non ? Bon alors, à chaque fois que de nouveaux marins arrivent dans la taverne, Freddy va de table en table pour écouter toutes leurs histoires. Le soir, il s'endort en rêvant de voyages extra-ordinaires. Lorsqu'il regarde vers les étoiles, il imagine son père revenant dans son vaisseau pour l'emmener avec lui. 


 - Bon laisse moi reprendre mon souffle. 


J'attrapai ma flasque de rhum et en prenait une grande rasade. 


 - Un jour, de terribles et cruels marchands d'esclaves attaquèrent le statio-port dans lequel vivait Freddy. Sa mère et lui furent faits prisonniers dans l'un des vaisseaux esclavagistes. L'un et l'autre sont séparés. Les esclavagistes le jettent dans une cellule moisie. Là, il trouve sur le sol une bouteille. Freddy est assoiffé et décide de boire au goulot. Nouvelle rasade d'alcool. Alors qu'il tente de s'endormir, Freddy est réveillé par un bruit. Il ouvre les yeux et voit un bouc assis en face en lui. Freddy approche la main pour caresser le bouc et alors l'animal se lève sur ses pattes arrières ! Il lui dit : "Dis donc Freddy, fait pas ton cake et envoie le cruchon !" Le bouc prend la bouteille et en prends plusieurs goulées ! Corne du diable ! Ce rhum est vraiment infect. Où en étais-je ? Ah oui, le bouc lui...*Burp*... lui propose de dormir parce qu'il est très fatigué et que demain, il lui raconterait la suite de l'histoire. 


Je donnai une petite tape sur l'épaule de Devon et m'affaissait sur ma chaise.
_________________
Keelhaul that filthy landlubber, send him down to the depths below!
Make that bastard walk the plank, with a bottle of rum and a yo-ho-ho!


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 13:57 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

La couette relevée jusque sous le menton, Devon écoutait attentivement l'histoire du vieux pirate. Il imaginait un spatioport comme celui de Saolu, mais avec plus d'agitations. Avec des boutiques et des auberges, et des vieux marins aussi ivres que celui ci en train de chanter des chansons sur les tempêtes stellaires, les trésors enfouis, et bien sur, les femmes.
Alors qu'il était en train de se dire qu'avec un peu de volonté il pourrait devenir roi des pirates, le ton de l'histoire changea du tout au tout. Passablement ivre, le capitaine commença à délirer à propos d'un bouc qui buvait du rhum, et son histoire finie en queue de poisson. Devant le ridicule de cette fin, Devon fut tenté de protesté, mais il se rappela assez vite qu'il ne fallait jamais contrarier un adulte saoul, au risque de se prendre une bonne trempe. Il murmura un
"Bonne nuit" d'un voix timide et se retourna face au mur.

Dans ses bras il serrait toujours sa poupée et ne cessa de lui caresser les cheveux que lorsque le sommeil s'empara de lui. Cela ne prit pas longtemps car il était épuisé par tout ce qu'il venait de vivre. Un instant de répit était le bienvenue, d'autant qu'il devinait sans effort que son combat pour sa survie reprendrait dès que le jour viendrait à poindre.
Il tomba dans un sommeil profond en moins d'une heure, ce type de sommeil qui nous fait faire des rêves fous, des voyages lointains dans les contrées inexplorées de notre mémoire et de notre imagination. A ce moment là son corps fut totalement détendue, alors que son esprit lui était alerte, soumis aux images de rêves aux clartés surréalistes. Son bras se relâcha et son étreinte ne suffit plus à retenir la poupée de chiffon qui tomba au sol, face contre terre.

Il ne se passa rien pendant quelques instants, puis un sursaut secoua le corps du garçon endormi. Là où il se trouvait maintenant il devait être soumis au vertige qui parfois perturbe notre sommeil. Ce sursaut fut partagé par la poupée de chiffon, et lui donna l'impulsion suffisante pour plier ses genoux et se relever. Étant dépourvue d'yeux à proprement parler, elle était aveugle, et avançait prudemment dans cet espace d'un noir d'encre. Ses premiers pas ses firent maladroit, puis prirent de l'aisance. A la fin on pouvait même dire qu'elle marchait de façon presque naturelle.
Dénuée de sens, et animée d'un mouvement entièrement du à un état second, cette créature évoluait dans la pièce au hasard, tournant sur elle même et esquissant des pas de danse savamment répétés pendant des heures.
Toujours plongé dans un sommeil plein de rêve, le marionnettiste répétait sa leçon dans son esprit. Son corps était calme, mais son esprit récapitulait chaque sensation, chaque étincelle nerveuse qu'il connaissait maintenant par coeur.

Le jeu fini en même temps que le numéro, la poupée fit une révérence, et porté par d'autres rêves son marionnettiste cessa de la déplacer. Elle glissa sur le sol, à l'autre bout de la pièce pendant que l'esprit du rêveur vaquait à d'autres images et sensations, et ce jusqu'au matin.    

_________________


Revenir en haut
Angus "Two Guns"
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: Loch Base
Emploi: Capitaine pirate
Planète d'origine: Loch Base
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 5 Oct - 10:03 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Des bruits dans le couloir me réveillèrent. Je fus debout d'un bond. Mon dos me tiraillait; la nuit avait été inconfortable. Mon coccyx avait été sacrifié pour le jeune garçon mais au moins il semblait dormir paisiblement. Je m'affairai dans la cellule, tâchant de ne rien oublier. Le garde allait frapper d'un instant à l'autre pour la sortie matinale des prisonniers du bloc A-3. C'est alors que je remarquai la poupée de chiffon de Devon sur le sol. Je la pris délicatement et la déposai dans le lit. Un sourire paternelle se dessina sur mes lèvres avant de l'effacer par une tonifiante rasade de rhum. "La première de la journée est toujours la meilleure !" 


Le garde n'avait pas fait attention à l'enfant dans le lit lorsqu'il vint me chercher. L'arrivée de Devon devait encore secrète. Nous descendîmes dans la cour du bloc A-3, rejoints par de nombreux autres détenus dans l'escalier principal. Une fois dans la cour, tout le monde se dispersa selon le code strict du partage territorial de l'espace pénitentiaire. Je saluai quelques pirates d'un air discret en passant devant eux, trop occupé à chercher ma cible. L'être en question était un immonde Vortcha aux moeurs répugnante du nom de Kruss. L'homme était infect sous tout rapport mais ses marchandises étaient précieuses dans une prison comme celle-ci. Deux armoires à glace le plaquèrent contre un mur alors que j'apercevais à peine le Vortcha. Je n'aurai pas su dire à quelle espèce appartenaient ces deux colosses mais leurs trois narines en auraient impressionnées plus d'un. 


"Angus MacFlint ! Tu t'es finalement décidé à me rendre visite, fit une voix sifflante.  Laissez le passer messieurs.
 - Ne postillonne pas de joie trop vite Kruss. Je ne suis pas homme à me laisser convaincre d'un sourire, aussi terrifiant et baveux soit-il. 
 - Dans ce cas explique moi ton problème. 
 - J'ai besoin de produits particuliers...
 - Laisse moi réfléchir. Des gélules de Moryanis ? De la poudre neptunienne ? 
 - Non. Du lait et des oeufs. 
 - Ha ha ! Le terrible Angus MacFlint se mettrait-il au régime ? Si tu veux passer du bon temps, mets toi un sac sur la tête. Tu portes déjà une jupe alors tu trouveras facilement quelqu'un ! 
 - Je ne suis pas venu perdre mon temps Vortcha. 
 - Bien sûr.. Ecoute, je vais bien t'aider mais je crains que ce ne soit pas dans tes prix."


Sur ces mots, je sortis de ma botte une bâtonnet verdâtre, légèrement translucide. 


"Par tous les dieux MacFlint, où as-tu trouvé ça ? 
 - J'ai mes secrets. Je te le donne et en échange, tu me fournis pendant deux mois. 
 - Un seul ! J'ai déjà du mal à m'approvisionner moi-même alors si en plus je dois jouer l'intendant pour pirates...
 - Un mois et demi ou tu goûteras à cette came dans tes rêves les plus humides." 


Le trafiquant m'arracha des mains le bâtonnet vert. 


"T'as gagné pirate..." Il attrapa un sac et me le tendit. "Reviens me voir quand tu seras à cour.."


Une sonnerie stridente mit fin à la promenade des prisonniers. Je remontai dans la cellule, le sachet serré contre moi. Une fois à l'abri, j'allumai le feu du minuscule réchaud et cassai deux oeufs dans une poêle crasseuse. Une appétissante odeur envahit la cellule. 
_________________
Keelhaul that filthy landlubber, send him down to the depths below!
Make that bastard walk the plank, with a bottle of rum and a yo-ho-ho!


Revenir en haut
Devon
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 2 709
Localisation: A bord du CIDRE
Emploi: Au service d'Edena
Planète d'origine: Saolu
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 12:36 (2014)    Sujet du message: Dancing with Death Répondre en citant

Lorsque Devon se réveilla, une délicieuse odeur de nourriture avait emplit la cellule. Les yeux encore collé de sommeil, il rechercha à tâtons la présence rassurante d'Elisabeth. Il finit par la retrouver, et se roula sur le côté. De là où il était il pouvait voir le pirate en train de faire cuire quelque chose sur un petit réchaud. Il ne savait pas ce que c'était, mais devinait à l'odeur que c'était très appétissant.
Il se releva, écarta la couverture et glissa ses pieds dans ses bottes. Puis il s'approcha d'Angus en tapinois (ant).


"Tu fais à manger ?"

Ses petits yeux entourés de cernes plus violettes encore, semblaient briller d'une lueur de joie.

"J'ai fais un rêve tout bizarre. Il y avait des couleurs, des gestes et des sensations."
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:33 (2017)    Sujet du message: Dancing with Death

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Steam Machine Index du Forum -> Système galactique de Gaulifrey -> Shégoroth Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com